Critique: Le Crime de l’Orient Express

0988536

Titre original Murder on the Orient Express
Réalisation Kenneth Branagh
Scénario Michael Green
Acteurs principaux
Sociétés de production Genre Films (en)
Scott Free Productions
The Mark Gordon Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre policier
Durée 114 minutes
Sortie 13 décembre 2017

Le luxe et le calme d’un voyage en Orient Express est soudainement bouleversé par un meurtre. Les 13 passagers sont tous suspects et le fameux détective Hercule Poirot se lance dans une course contre la montre pour identifier l’assassin, avant qu’il ne frappe à nouveau.

Près de 45 ans après Sidney Lumet, Kenneth Branagh fait son adaptation du classique d’Agatha Christie, « le Crime de l’Orient Express ». Assez fidèle à l’oeuvre originale, la version de Branagh est comme celle de Lumet, l’occasion de s’offrir un défilé de stars! On retrouve dans la peau des passagers tous suspects du train Daisy Ridley, Johnny Depp, Michelle Pfeiffer, Judi Dench, Willem Dafoe, Penelope Cruz et le cinéaste anglais se réserve le rôle du détective belge, Hercule Poirot. Si l’intrigue de ce cluedo grandeur nature est familière à bon nombre d’entre nous, le produit est suffisamment bien ficelé pour procurer du plaisir. Casting parfait, direction artistique idoine, ce « Crime de l’Orient Express » est le divertissement familial respectueux de son public par excellence et la fin ouvre grand les portes à un prochain volet, « Mort sur le Nil »!

3.5

Publicités

CRITIQUE: BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN (1993)

Après les jeux de la guerre, les fidèles compagnons de Don Pedro, Claudio et Benedict, vont se livrer à ceux de l’amour, aussi cruels et exaltants avec leurs lots de trahisons, leurs ruses et leurs mots d’esprit.

Réalisé en 1993 par Kenneth Branagh alors jeune cinéaste prometteur (Henry v, Dead again, Peter’s friends) adapte la comédie la plus célèbre de Shakespeare. Il réunit un casting haut de gamme avec à ses côtés, sa compagne Emma Thompson, Denzel Washington, Keanu Reeves, Robert Sean Leonard (tout juste sorti du cercle des poètes disparus) et Michael Keaton. Avec ce film Branagh est parfaitement dans son élément et ça transpire à l’écran. C’est drôle, enlevé, léger et tous les comédiens ont l’air de prendre beaucoup de plaisir avec une mention spéciale à Keaton dans un grand numéro de cabotinage du niveau de Beetlejuice. Pour couronner le tout la splendide bande originale de Patrick Doyle met magnifiquement en valeur les très beaux plans de la Toscane pour nous donner un divertissement de grande qualité.

Je vous recommande l’achat du blu-ray disponible en import chez Amazon qui permet de redécouvrir le film dans des conditions optimales!