Critique: La belle et la belle

3021034.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Sophie Fillières
Scénario Sophie Fillières
Acteurs principaux
Sociétés de production Christmas in July
France 3 Cinéma
Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie romantique
Durée 95 minutes
Sortie 14 mars 2018

Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans : tout les unit, il s’avère qu’elles ne forment qu’une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie…

Sixième long métrage de Sophie Fillières, « la Belle et la Belle » est une comédie qui repose sur un postulat « fantastique ». Si durant les 20 premières minutes, on se demande qui sont ces deux femmes, Margaux la quadra et Margaux la jeune femme, que l’on voit évoluer chacune de son côté, on comprend vite qu’elles sont qu’une et même personne, à 20 ans d’écart. L’une a tout à apprendre de l’expérience de l’autre et cette dernière a peut-être l’occasion de corriger les erreurs de son passé. Légèrement surréaliste cette réflexion sur le temps se déguste avec grand plaisir, portée par un trio d’acteurs formidable (Agathe Bonitzer, Sandrine Kiberlain et Melvil Poupaud) et une mise en scène lumineuse. Un régal!

4.5

Critique Dvd: Tout de suite maintenant

71cryyNGbIL._SL1000_.jpg

Réalisation Pascal Bonitzer
Scénario Pascal Bonitzer
Agnès de Sacy
Acteurs principaux
Sociétés de production Entre Chien et Loup
SBS Productions
Samsa Film
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 98 minutes
Sortie 22 juin 2016

LE FILM:

4

Nora Sator, jeune trentenaire dynamique, commence sa carrière dans la haute finance. Quand elle apprend que son patron et sa femme ont fréquenté son père dans leur jeunesse, elle découvre qu’une mystérieuse rivalité les oppose encore. Ambitieuse, Nora gagne vite la confiance de ses supérieurs mais entretient des rapports compliqués avec son collègue Xavier, contrairement à sa soeur Maya qui succombe rapidement à ses charmes…

A partir d’un événement anodin, la prise de poste d’une jeune femme dans une grande société financière, Pascal Bonitzer tisse un film choral où les personnages sont tous liés, par le sang ou autres. Brillamment écrit, le film offre autant d’importance à tous les rôles, portés par un casting parfait, de Vincent Lacoste à Jean-Pierre Bacri, en passant par Agathe Bonitzer ou Isabelle Huppert et surtout fait montre d’une originalité certaine.

TECHNIQUE:

4.5

Parfait!

BONUS:

3.5

On trouve ici une longue interview du réalisateur et de sa scénariste.

VERDICT:

4

Un film choral maîtrisé et original!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez DIAPHANA dès le 8 novembre