CRITIQUE DVD: THE PROPOSITION

LE FILM: 9/10

Dans l’arrière-pays australien, à la fin du XIXème siècle, deux hommes situés aux deux extrémités de la loi passent un marché secret et décisif…Le Capitaine Stanley s’est juré de « civiliser » le pays sauvage australien. Ses hommes ont capturé deux des quatre frères du gang Burns : Charlie et Mike. Les bandits ont été jugés responsables de l’attaque de la ferme Hopkins et de l’assassinat de toute une famille.
Arthur, le plus âgé des frères Burns et chef du gang, s’est réfugié dans la montagne. Le Capitaine Stanley propose alors un marché à Charlie : retrouver son frère aîné en échange de son pardon, et de la vie sauve pour le jeune Mike. Charlie n’a que neuf jours pour s’exécuter…

Tourné en 2005 mais sorti en France en même temps que son film suivant, l’excellent « la Route », en 2009, « The Proposition » voit enfin le jour en video! Néo-western australien avec des Aborigènes en lieu et place des Indiens, le film de John Hillcoat nous relate la quête quasi-initiatique d’un bandit mutique à la recherche de son frère aîné dans le but de sauver la peau du cadet. Mais ce voyage sera ponctué de poussées de violence paroxystiques durant lesquelles rien ne nous est épargné et le sang gicle à foison. Dans les moments d’acalmie, la réalisation brillante de Hillcoat nous offre quelques plans d’une beauté à couper le souffle! Au-delà de la jouissance immédiate que le film procure, il n’oublie pas de traiter d’un sujet fort comme le racisme à travers le traitement infligé aux Aborigènes par les Blancs. La réussite tient aussi au scénario et à la bande originale du polyvalent Nick Cave et au casting dont émergent Guy Pearce et John Hurt, tous deux excellents!

Même s’il est fort dommage que le film ne soit pas proposé en blu-ray, la copie offerte sur ce DVD est irréprochable!

LES BONUS: 8/10

Outre les bandes-annonces d’usage, on trouve comme unique bonus un making-of tout à fait pertinent (30 mins)!

VERDICT: 8,5/10

Du grand western dans un DVD à la hauteur!

Disponible en DVD (14,99 euros) chez SPHE


CRITIQUE DVD: ANIMAL KINGDOM


LE FILM:

Melbourne, Joshua, jeune homme réservé, vient de perdre sa mère d’une overdose. Se retrouvant seul, il contacte sa grand-mère qui habite avec ses quatre oncles, sa seule famille qui lui reste et dont sa mère l’avait préservé jusque là. En effet, sous la coupe d’une mère à l’emprise quasi-incestueuse, ses quatre oncles multiplient les braquages et les mauvais coups. Joshua intègre donc ce nouveau foyer tel un agneau au milieu d’une meute de loups…

Premier long métrage de l’Australien David Michôd, « Animal Kingdom » remporte le Grand Prix à Sundance l’an dernier et c’est amplement mérité. Le portrait de cette famille de psychopathes menés par la mère Smurf qui ne peut s’empêcher d’embrasser tous ses fils sur la bouche et l’oncle Pope qui, sous des airs placides, cache une violence extrême, vous glace le sang du début à la fin. La mise en scène d’une grande maîtrise ne glorifie jamais la violence, chose rare pour ce genre de films. Ici, chaque coup fait mal et tue et le manichéisme n’a pas sa place; le jeune Joshua se salira les mains au contact de son clan et même les flics usent de moyens douteux pour combattre cette famille. Côté casting, c’est un sans faute avec une mention spéciale à Jackie Weaver dans le rôle de la mère et au terrifiant Ben Mendelsohn dans le rôle de Pope.

Animal Kingdom est l’une des grandes surprises de 2011 et un film que vous n’oublierez pas de sitôt. En plus, la qualité du DVD est à souligner, rien à dire!

LES BONUS:
Outre les bandes annonces des prochaines sorties ARP, on trouve un making-of de moins de 4 minutes (ridicule!) mais la bonne idée est la présence du second court-métrage de David Michôd, « Crossbow » qui montre déjà l’étendue du talent du jeune réalisateur!

VERDICT:

Pour les amateurs de film noir, un DVD indispensable qui frôle la perfection! On aurait aimé un making-of digne de ce nom…

Sortie en DVD dès le 3 janvier chez ARP au prix de 19,99 euros et en Blu-ray au prix de 24,99 euros.