CRITIQUE BLU-RAY: Le Crime Etait Presque Parfait

LE FILM: 8/10

Tony Wendice, une ancienne gloire du tennis, s’est marié avec Margot pour sa richesse. Mais celle-ci le trompe depuis peu avec Mark Halliday, un jeune auteur de romans policiers.Craignant que sa femme le quitte et le laisse sans le sou, Tony fait appel au capitaine Lesgate et le charge d’assassiner Margot en
échange d’une grosse somme d’argent.

Réalisé en 1954 par un Alfred Hitchcock alors au sommet de son art, « le Crime était presque parfait » était une récréation pour le maître, lui permettant de s’essayer à la 3D sans trop se fatiguer, en adaptant pour l’écran une pièce de théâtre. Hitchcock n’étant pas le premier venu, le résultat est largement à la hauteur!

Quasi huis-clos, l’action se déroulant essentiellement dans l’appartement des Wendice, le film démontre une fois de plus le talent d’Hitchcock, maître dans l’art du placement de la caméra. S’appuyant sur un scénario implacable et des dialogues au cordeau, le film est ludique d’un bout à l’autre et fait appel sans cesse à l’intelligence du spectateur qui cherche du début à la fin la faille du plan parfait!

Mais au-delà des qualité évidentes du film, même s’il ne fait pas partie des réussites majeures d’Hitchcock, on ne peut qu’être admiratif face à la capacité du réalisateur à s’approprier son sujet. La vision de la femme castratrice, incarnée par la sublime Grace Kelly au travail pour la première fois avec Hitch, est ici à son comble. Sous des dehors de femme soumise, Margot trompe son mari allègrement et constitue la source financière principale du foyer! Comble de l’ironie hitcockienne, le mari la force à rester à la maison pour faire des découpages alors qu’il sort avec des amis; malheureusement pour lui, les ciseaux employés pour cette activité pourraient bien faire capoter son plan!

Exquis!

TECHNIQUE: 5/10

Visionnable aussi bien en 3D (anecdotique) qu’en 2D, la copie proposée ici est terriblement frustrante. Outre le grain assez prononcé mais peu gênant, l’image alterne entre le bon et le très moyen, la faute à de nombreux plans flous! Au niveau du son, pas de souci majeur mais préférez la VO à la VF un peu métallique.

Le résultat reste quand même supérieur au DVD;

BONUS: 6/10

Peu de bonus mais de qualité grâce au très bon documentaire de Laurent Bouzereau (22 mins) sur le film avec des interventions de Shyamalan ou de Patricia Hitchcock! A noter un joli fourreau lenticullaire

VERDICT: 7.5/10

Un Hitchcock est toujours indispensable même si la copie déçoit.

Disponible en blu-ray 3D (29,99 euros) chez Warner

Publicités

Une réflexion sur “CRITIQUE BLU-RAY: Le Crime Etait Presque Parfait

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s