Critique Bluray: Les Dents de la Mer 2

71wjqIxssjL._SL1000_.jpg

Titre original Jaws 2
Réalisation Jeannot Szwarc
Scénario Carl Gottlieb
Howard Sackler
Dorothy Tristan (non crédité)
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Durée 116 minutes
Sortie 6 décembre 1978

LE FILM:

2

L’horreur est terminée depuis bien longtemps maintenant. Quatre ans après que le célèbre requin blanc ait terrorisé la station balnéaire d’Amity, des vacanciers sans méfiance recommencent à disparaître, d’une façon qui semble trop familière. Seul un homme connaît la vérité…

Trois ans après l’immense carton d’un premier volet qui révéla Steven Spielberg, « les Dents de la Mer » fait son retour par la volonté de producteurs désireux d’exploiter le filon. Au travail sur « Rencontres du troisième type », Spielberg décline l’invitation et laisse sa place au Français Jeannot Szwarc qui vient de se faire remarquer avec « les Insectes de feu ». S’appuyant sur un scénario qui reprend la même trame que le premier volet, le Français conçoit donc un divertissement beaucoup plus soft que le film d’origine: aucun membre arraché à signaler! La mise en scène fait le job mais sans aucun éclat ni imagination et le récit se traîne un peu. Seuls point positifs, le côté obsessionnel du personnage de Brody et la dernière demi-heure du film et la balade mouvementée des ados.

TECHNIQUE:

3.5

Une copie plutôt propre.

BONUS:

Pas de bonus sur cette édition

VERDICT:

2

Une suite bien pâle…

Disponible en Bluray (14.99 euros) chez Universal Pictures

CRITIQUE BLU-RAY: MARATHON MAN

815IWFIfQCL__SL1500_

LE FILM: 8.5/10

Babe Levy, nouvellement diplômé de l’université et coureur de marathon, mène une enquête pour retrouver l’identité de son père disparu. Ces investigations le plongent malgré lui dans le monde impitoyable des intrigues internationales, univers où gravitent de vieux nazis et des agents troubles…

Huitième film de John Schlesinger, Marathon Man est sans conteste son plus grand film, dans une filmographie assez quelconque, à l’exception de Macadam Cowboy.

Comme le cinéma américain savait si bien le faire dans les années 70, Marathon Man conjugue cinéma politique et divertissement avec une réelle efficacité. L’affrontement Dustin Hoffman/Laurence Olivier restera gravée dans toutes les mémoires ainsi que la célèbre scène qui a dégoûté du dentiste des millions de spectateurs! Les seconds rôles ne sont pas en reste avec Roy Scheider qui trouve ici l’un de ses meilleurs rôles, Marthe Keller ou encore William Devane. Remarquablement mis en scène, le film réserve quelques grands moments de suspense comme la scène de la baignoire et le scénario multipliant les pistes s’avère vraiment passionnant! Quant à la bande originale monument de minimalisme de Michael Small, elle n’est pas pour rien dans l’angoisse que procure le film! Un grand film que l’on revoit avec grand plaisir dans une copie HD!

TECHNIQUE: 9/10

Très belle copie qui propose une image débarrassée de tout défaut et un son qui surprend notamment avec une puissance de la musique étonnante!

BONUS: 0/10

Rien du tout, dommage…

VERDICT: 8.5/10

Un grand film des 70’s à se procurer d’urgence malgré l’absence de bonus!

Disponible en Blu-ray (19,99 euros) chez Paramount Pictures