Critique Bluray: Bonjour Tristesse

41zaiqpddhl

Réalisation Otto Preminger
Scénario Arthur Laurents
Acteurs principaux
Sociétés de production Wheel Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 94 minutes
Sortie 7 mars 1958

LE FILM:

4.5

Cécile, 17 ans, vit à Paris avec son père Raymond, un richissime et séduisant veuf quadragénaire, qui ne lui impose aucune contrainte, pas même celle de ses études. À l’exemple de son père, la vie de Cécile ne semble être que futilités : suites de sorties en boîtes avec flirts successifs. C’est parce que quelque chose s’est brisé en elle durant leurs dernières vacances sur la Côte d’Azur. Depuis lors, Cécile connaît la tristesse et elle se souvient…

En 1958, Otto Preminger adapte le livre de Françoise Sagan et réussit à transmettre toute la mélancolie de l’oeuvre originale. Pour cela, il s’entoure d’un très beau casting avec David Niven et Deborah Kerr mais aussi bien sûr, Jean Seberg,  magnifiquement candide et cruelle à la fois. La mise en scène est également somptueuse et la photo éblouissante, avec l’utilisation du noir et blanc pour le présent et de la couleur pour le passé, plus joyeux. Une très belle adaptation et l’un des plus beaux films de Preminger!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie absolument de toute beauté! Une définition, des contrastes et des couleurs à tomber!

BONUS:

5

Voilà une interactivité riche en qualité et quantité! On trouve une interview du fils de Françoise Sagan, un documentaire sur Saul Bass et une galerie de documents d’époque dont deux interviews de Preminger et Jean Seberg!

VERDICT:

4.5

Un chef d’oeuvre dans une édition splendide! Indispensable!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez Carlotta Films dès le 23 novembre

CRITIQUE BLU-RAY: LES 55 JOURS DE PEKIN

81UCpFTJX5L._SL1500_

  • Réalisé par :  Nicholas Ray
  • Avec : Charlton Heston , Ava Gardner , David Niven …
  • Durée :
    2h35min
  • Pays de production :
     ETATS-UNIS
  • Année de production :  1963
  • Titre original : 55 Days at Peking

LE FILM: 7.5/10

Les 55 Jours de Pékin fut un vrai succès public mais la critique et les cinéphiles ne furent pas tendres avec le film qui marqua la fin de la carrière de Nicholas Ray. S’il ne put aller au bout du tournage en raison de ses problèmes de santé, Ray a tout de même réalisé un film assez enthousiasmant. Enorme production, cette évocation de « la guerre des Boxers » propose un spectacle dans la lignée des « Autant en Emporte le Vent » ou « Lawrence d’Arabie » avec ses décors somptueux, ses costumes flamboyants et ses milliers de figurants.

77981826_o

Si l’on peut reprocher au film ses approximations historiques, sa description un peu caricaturale des Chinois et le choix de donner certains rôles de Chinois à des acteurs occidentaux, les 55 Jours de Pékin est un spectacle épique très réjouissant avec un trio d’acteurs de classe Heston/Niven/Gardner.

TECHNIQUE: 10/10

Une copie époustouflante où définition et couleurs côtoient les sommets!

BONUS: 10/10

Que demander de plus? Un documentaire de 46 mins sur la fin de carrière de Nicholas Ray, un documentaire de 12 mins sur la révolte des Boxers, un autre de 6 mins sur la représentation des Boxers au cinéma, un portrait d’Ava Gardner (19 mins), une présentation plutôt historique passionnée et passionnante d’Olivier Assayas et Charles Tesson (37 mins) et des interviews de David Niven, Charlton Heston et du décorateur!

VERDICT: 8/10

Un grand spectacle dans une édition de classe internationale!

Disponible en Bluray (19.99 euros) chez Filmedia