Critique Bluray: The Deadly Affair

71UfUlTepRL._SL1000_.jpg

Titre original The Deadly Affair
Réalisation Sidney Lumet
Scénario Paul Dehn
Acteurs principaux
Sociétés de production Sidney Lumet Film Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame
Film d’espionnage
Durée 115 minutes (h 55)
Sortie 14 juin 1967

LE FILM:

4.5

Samuel Fennan, un employé du ministère des Affaires Etrangères accusé d’amitiés communistes, est retrouvé mort. Tout pousse à croire à un suicide mais Charles Dobbs, en charge de l’enquête, pour le ministère de l’intérieur et qui a rencontré Fennan la veille de sa disparition, ne croit pas qu’il se soit ôté la vie. Ses supérieurs veulent classer l’affaire mais Dobbs insiste et finit par démissionner afin d’avoir les mains libres pour mener l’enquête…

critique-m15-demande-protection-lumet1

11ème long métrage de Sidney Lumet, « The Deadly Affair » (« M15 Demande protection » en Français) est l’un des films les moins connus de son réalisateur et pourtant il ne manque pas d’intérêt! Adapté d’un roman de John Le Carré, le film se situe en pleine guerre froide en Angleterre. Fennan, un employé du Ministère des Affaires étrangères se suicide juste après qu’une lettre anonyme l’accuse d’amitiés communistes. Dobbs, chargé de l’enquête, ne croit pas à son suicide et même alors l’enquête. Loin des Jason Bourne, ce film d’espionnage mise tout sur l’intrigue, délicatement ficelée et un climat mis en place grâce à la mise en scène de Lumet, une superbe photo et la magnifique BO de Quincy Jones. Lumet plutôt que le spectaculaire, privilégie l’aspect trivial du métier d’espion et son personage, incarné par le génial James Mason, dont le vrai drame est intime, victime des tourments et incartades d’une épouse nymphomane. Un grand film d’espionnage mélancolique!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie somptueuse à tous points de vue!

BONUS:

4.5

On retrouve les présentations du film par Bertrand Tavernier, Patrick Brion et François Guérif.

VERDICT:

4.5

Une grand film d’espionnage à (re)découvrir!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez SIDONIS

 

Publicités

CRITIQUE BLU-RAY: HUIT HEURES DE SURSIS

81Zv6qNnrfL__SL1500_

  • Date de sortie :
    04 août 1948
  • Réalisé par :
    Carol REED
  • Avec :
    James Mason, Robert NEWTON, Robert BEATTY…
  • Durée :
    1h56min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  1946
  • Titre original : Odd Man Out

LE FILM: 9.5/10

En Irlande, au début du 20è siècle. Johnny McQueen est l’un des militants les plus importants du Sinn Fein, qui combat pour l’indépendance de l’Irlande. Afin de se procurer des fonds, il attaque une banque avec deux complices. Recherché par la police, il erre seul, la nuit, dans le port de Belfast…

8-heures-de-sursis-47-02-g

Si Carol Reed n’a pas eu la reconnaissance qu’il méritait, son « Troisième Homme » a tout de même marqué l’histoire du cinéma. Moins connu, « Huit Heures de Sursis » mérite pourtant d’être vu tant il égale voire surpasse the Third Man. Durant deux heures, Reed nous offre une chasse à l’homme d’une intensité que le Cinéma nous a rarement montrée. Avec un magnifique James Mason dans un rôle pourtant minimaliste, Huit Heures de Sursis nous plonge aux extrêmités de la nature humaine, révélant les lâchetés, les compromissions, lorsque les habitants de Dublin se trouvent confrontés à l’ennemi de l’état. Magnifiquement mis en scène dans un somptueux noir et blanc, le film culmine dans un final à l’intensité dramatique qui nous laisse le souffle court.

TECHNIQUE: 9/10

Malgré quelques défauts et tâches pardonnables, la copie est de toute beauté malgré toutes les scènes nocturnes.

BONUS: 6/10

Outre les bandes-annonces, on trouve une présentation de Jean-Pierre Dionnet.

VERDICT: 9.5/10

Indispensable! Un chef d’oeuvre dans un écrin!

Disponible en combo DVD/BLURAY (19.99 euros) chez Elephant Films

CRITIQUE BLU-RAY: UNE ETOILE EST NEE

largeposter_638904

LE FILM: 9.5/10

Norman Main, un acteur vieillissant et alcoolique, découvre une jeune chanteuse (Esther Blodgett) et décide d’en faire une vedette. L’amour les rapproche et après bien du travail, une étoile est née. Mais Norman sombre dans la déchéance alors qu’Esther, devenue la célèbre Vicky Lester, atteint les sommets. Saura-t-elle supporter le poids de sa gloire et vaincre le désespoir suicidaire de Norman ?

Remake du film éponyme de William Wellman de 1937, c’est cette fois George Cukor qui s’y colle pour une grande fresque de près de trois heures avec Judy Garland et James Mason.

Après une première partie dans laquelle on suit l’ascension de Vicky Lester en passant par la figuration ou les spots de pub qui, même si elle dépeint à merveille les coulisses d’Hollywood, notamment les relations entre les studios et les stars sous contrat, n’est pas la plus passionnante, le film prend toute son ampleur dans sa seconde partie. On s’attache plus à la relation entre Vicky Lester et son mari Norman Main et à la déchéance de celui-ci que rien ne semble pouvoir arrêter. Outre les fabuleux numéros musicaux qui ont fait la renommée du film, « Une Etoile est Née » est remarquable dans sa description du star-system, de l’enfer médiatique prompt à détruire ce qu’il a encensé et dans son histoire d’amour absolument bouleversante.

Monument de mise en scène, le film vaut également pour son duo d’interprètes épatant, surtout lorsqu’on sait que Judy Garland était un peu dans la situation de Norman Maine à l’époque (son seul film entre 1950 et 1960!).

Chef d’oeuvre!!!

TECHNIQUE: 9/10

Magnifique copie HD qui fait la part belle au somptueux cinémascope et ses couleurs flamboyantes! Préférez bien sûr la VO (DTS) à la VF (stéréo) plate et nasillarde!

BONUS: 7/10

On retrouve sur un second DVD les bonus présents dans l’édition précédente à savoir des scènes coupées et des docs d’époque: anecdotique. En cadeau, on trouve un joli livret plein de photos et d’infos ainsi qu’un magnet du film!

VERDICT: 9/10

Indispensable pour la qualité de la copie!!!

Disponible en coffret Ultimate (29,99 euros) chez Warner