Critique: En Liberté !

5203648.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Pierre Salvadori
Scénario Pierre Salvadori
Benjamin Charbit
Benoît Graffin
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Pelléas
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 107 minutes
Sortie 31 octobre 2018

Yvonne jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi, héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.

Quatre ans après un décevant  « Dans la Cour », Pierre Salvadori revient avec « En liberté », reprenant des thèmes qui lui sont chers comme le mensonge et des personnages cabossés comme ils les affectionnent. Yvonne, jeune policière, veuve d’un flic qu’elle découvre ripoux va tenter de rattraper les dégâts de son défunt mari en devenant l’ange gardien d’Antoine, qui vient de passer 8 ans en prison pour rien. Sauf que le jeune homme se montre prêt à péter les plombs à chaque instant… Voilà une comédie qui peut dégoûter à tout jamais les autres scénaristes et réalisateurs du genre. Comme très souvent chez Salvadori, l’écriture est fine, acérée, presque chirurgicale et les dialogues un travail d’orfèvre. Plein de fantaisie et de poésie « En liberté » ne va jamais où on l’attend et surprend à chaque scène. L’inventivité est aussi le maître mot de la mise en scène de Salvadori chez qui chaque plan paraît calculé au millimètre. Quant à l’interprétation, si tout le casting est impeccable, on n’a jamais vu Adèle Haenel aussi lumineuse. La comédie française de l’année!

5

Critique: Ce qui nous lie

376311.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Cédric Klapisch
Scénario Cédric Klapisch
Santiago Amigorena
Acteurs principaux
Sociétés de production Ce qui me meut
France 2 Cinéma
StudioCanal
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Sortie 14 juin 2017

Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour faire le tour du monde. En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance. Il retrouve sa sœur, Juliette, et son frère, Jérémie. Leur père meurt juste avant le début des vendanges. En l’espace d’un an, au rythme des saisons qui s’enchaînent, ces 3 jeunes adultes vont retrouver ou réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent.

Après le tour du monde de Xavier de la trilogie de « l’auberge espagnole », Klapisch se pose en Bourgogne, dans les vignobles. Si la peinture du milieu viticole est bien documentée, ce qui intéresse le cinéaste c’est la famille et le couple, dans toute leur complexité.  Cette histoire d’héritage, au sens propre comme au figuré emporte l’adhésion grâce à un trio de jeunes comédiens époustouflants: Pio Marmaï dans la confirmation et François Civil (déjà vu dans 10% Cent) et Ana Girardot dans des rôles à leur mesure. Drôle, émouvant, « ce qui nous lie » résonnera probablement en chacun de nous et suscitera une vraie réflexion sur les priorités de la vie.

4