Critique: Le Chant du Loup

3892829.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Antonin Baudry
Scénario Antonin Baudry
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Productions du Trésor
Pathé Production
Chi-Fou-Mi Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre drame
Durée 115 minutes
Sortie 20 février 2019

Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or.
Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique.
Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.

Premier film d’Antonin Baudry, scénariste de « Quai d’Orsay » et ancien diplomate, « le Chant du Loup » est un projet très ambitieux. Il nous plonge durant deux heures dans l’univers des sous-mariniers, à la découverte de « l’oreille d’or », ce technicien chargé de détecter toutes les menaces extérieures grâce à ses oreilles. Passionnant sur le plan documentaire, le film a bénéficié d’un impressionnant travail de recherches et nous fait découvrir un monde peu connu, son langage et ses procédures. L’aspect dramaturgique fait un peu plus défaut, le film souffrant de quelques baisses de régime et de facilités scénaristiques. Côté interprétation, François Civil, Reda Kateb et mathieu Kassowitz sont convaincants, un peu moins Omar Sy peu crédible dans son rôle de commandant de sous marin. Mais ne faisons pas la fine bouche, un premier film français de surcroît, avec un tel souci de mise en scène et de réalisme, ce n’est pas tous les jours!

3.5

Critique Dvd: Les derniers Parisiens

615RhJ8kAmL._SL1000_.jpg

Réalisation Hamé et Ekoué
Scénario Hamé et Ekoué
Acteurs principaux
Sociétés de production La Rumeur Filme
Canal+
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée h 45
Sortie 22 février 2017

LE FILM:

4

Tout juste sorti de prison, Nas revient dans son quartier, Pigalle, où il retrouve ses amis et son grand frère Arezki, patron du bar Le Prestige. Nas est décidé à se refaire un nom et Le Prestige pourrait bien lui servir de tremplin…

Un film noir, désespéré, sans une seule arme, c’est l’originalité de ce premier long des rappeurs de La Rumeur! On suit Nas, spécialement son retour à la vie réelle après son séjour en prison. Déconnecté de ce monde réel pendant des années, il rêve du monde de la nuit et des boules à facette, sauf que le Pigalle d’aujourd’hui n’est plus le même et que les espoirs de Nas pourraient être déçus. Entre le naturalisme de Kechiche et Cassavetes et la tragédie familiale façon James Gray, « les Derniers Parisiens » fait preuve d’une belle originalité, naviguant toujours loin des clichés et porté par un Reda Kateb toujours aussi brillant! Une belle promesse!

TECHNIQUE:

4

Top pour le support!

BONUS:

4

On trouve ici un court métrage de Hamé, déjà avec le même casting, ainsi qu’une interview des deux réalisateurs.

VERDICT:

4

Un premier film plein de promesses!

Disponible en DVD (16.99 euros) chez BLAQ OUT