CRITIQUE DVD: WELCOME IN VIENNA

LE FILM:9/10

Dieu ne croit plus en nous – Vienne 1938 : après la Nuit de Cristal, un adolescent juif et quelques amis antinazis, fuient l Autriche. Après plusieurs arrestations, ils tentent de rejoindre Marseille afin de s embarquer pour les États-Unis. PARTIE 2 Santa Fe – New York 1940 : naguère persécuté en Autriche en tant que juif, puis stigmatisé comme immigré à New York, Freddy Wolf est bientôt assimilé à l ennemi allemand dès l entrée en guerre des États-Unis. Il décide alors de s engager dans l armée américaine pour regagner l Europe et combattre le nazisme. PARTIE 3 Welcome in Vienna -Europe 1944 : après son retour en Europe comme soldat américain, Freddy Wolf découvre non seulement les horreurs nazies, mais aussi que l antisémitisme règne jusque dans les rangs américains.

Quand, il y a vingt-cinq ans sortait sur les écrans français la dernière partie de « Welcome in Vienna », elle fut saluée par la critique mais les deux premières parties n’eurent pas les honneurs d’une sortie en salles. Les spectateurs français durent patienter jusqu’au mois de novembre 2011 pour découvrir les trois films, dorénavant disponibles en DVD. Réalisée dans un noir et blanc granuleux et au format carré, la trilogie d’Axel Corti est ni plus ni moins qu’un monument! Sur un sujet très peu traité, l’exil de Juifs allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale, Corti nous offre une fresque d’une richesse rare au Cinéma. Survolant le conflit sur toute sa durée et multipliant les personnages, juifs ou non, collabos, héros… il ne perd jamais le spectateur et ne sombre jamais dans le manichéisme ou le pathos inhérents à ce genre de projet. Une grande fresque humaine tout simplement!

Techniquement, la copie proposée est parfaite, le grain au niveau de l’image étant volontaire.

LES BONUS: 8/10

Sur le troisième DVD, on trouve un entretien indispensable du scénariste Troller dont la vie a inspiré le film (1h40).

VERDICT: 9/10

Un incontournable de votre vidéothèque!!!

Disponible en coffret 3 DVD (24,99 euros) chez Editions Montparnasse

;

CRITIQUE DVD: L’AMERIQUE EN GUERRE

Le mois dernier est sorti un coffret édité par les Editions Montparnasse d’une valeur inestimable pour les férus d’Histoire et de Cinéma. Si vous en faites partie ou si vous en connaissez, voilà une formidable idée cadeau pour Noël! Voici le contenu:

Coffret 6 DVD L’Amérique en guerre

Les 3 premiers DVD offrent à voir la série Pourquoi nous combattons, 7 films produits par le Département de la Guerre américain, et réalisés par Frank Capra et Anatole Litvak entre 1941 et 1945.

DVD 1 – LES NAZIS PRENNENT LE POUVOIR

Prélude à la guerre

Un film de Frank Capra et Anatole Litvak – 1942 – 52 min

Oscar® du meilleur documentaire en 1943, ce film est le premier de la série Pourquoi nous combattons produite par le Département de la Guerre américain. L’objectif est de décrire et d’expliquer les événements qui ont poussé les États-Unis à entrer en guerre. Les systèmes totalitaires et répressifs allemands, italiens et japonais sont décryptés et opposés à la grande puissance démocratique des États-Unis.

Les nazis attaquent

Un film de Frank Capra et Anatole Litvak – 1943 – 41 min

Le film présente et analyse la stratégie allemande pour conquérir l’espace vital hitlérien. Il met en évidence toutes les bassesses orchestrées par Hitler pour étendre petit à petit son empire, malgré les pactes de non-agression signés avec la plupart des pays européens.

« Mélange d’images d’actualité spectaculaires, de films de propagande ennemie, de cartes et graphiques explicites, ce film est un passionnant document historique. »
Télérama

DVD 2 – L’EUROPE EN GUERRE

Diviser pour régner

Un film de Frank Capra et Anatole Litvak – 1943 – 57 min

Ne désirant pas s’engager sur deux fronts à la fois, Hitler s’est concentré jusqu’alors sur le front de l’Est en réfutant toute hostilité envers la France et la Grande-Bretagne. Mais une fois celui-ci stabilisé, il lance l’offensive à l’Ouest contre les Pays-Bas, la Belgique et bientôt la France…

La bataille d’Angleterre

Un film de Frank Capra et Anatole Litvak – 1943 – 53 min

Après avoir conquis la France, l’Angleterre est le dernier obstacle qui sépare Hitler de la domination du monde. À plus de 8 000 mètres au-dessus de la Manche, les chasseurs de la Royal Air Force vont livrer une bataille sans concession pour stopper les bombardiers de la Luftwaffe.

DVD 3 – LA GUERRE DEVIENT MONDIALE

La bataille de Chine

Un film de Frank Capra et Anatole Litvak – 1941 – 63 min

En envahissant la Chine, le Japon espère ensuite conquérir l’Asie toute entière. Le film utilise de nombreuses images du documentaire de Joris Ivens 400 Millions, réalisé en 1938.

La bataille de Russie

Un film de Frank Capra et Anatole Litvak – 1942 – 82 min

Nominé aux Oscar® en 1943, La bataille de Russie présente aux américains leurs nouveaux alliés soviétiques ; ce film décrit aussi les batailles de Leningrad et de Stalingrad, symboles de la résistance russe face à l’invasion nazie.

Les Etats-Unis entrent en guerre

Un film de Frank Capra et Anatole Litvak – 1945 – 66 min

Face à la menace d’une perte de liberté, Les États-Unis entrent en guerre illustre comment l’Amérique est passée de l’isolationnisme à un engagement total.

DVD 4 – LA BATAILLE DU PACIFIQUE

Pearl Harbour

Un film de John Ford – 1943 – 33 min

Jugée trop « compatissante » envers les japonais, et coupée au montage par l’État-Major américain, cette reconstitution hautement réaliste reçut néanmoins l’Oscar® du meilleur documentaire en 1943.

« Tout l’art de Ford est de nous entraîner dans un reportage aussi émouvant et digne qu’une de ses fictions […] En trente-cinq minutes serrées, Ford a dressé un véritable hymne guerrier à la démocratie américaine, preuve que la propagande intelligente a encore beaucoup à nous apprendre. »
Libération

Les Aléoutiennes

Un film de John Huston – 1943 – 43 min

En 1942, John Huston fut envoyé sur les Îles Aléoutiennes à partir desquelles l’aviation américaine effectuait des raids contre le Japon. Ce film fut nominé aux Oscar® en 1944.

La bataille de Midway

Un film de John Ford – 1942 – 18 min

Oscar® du meilleur documentaire en 1943, La bataille de Midway fut réalisé au cœur des combats. Lors d’un bombardement, John Ford fut blessé au bras par un éclat d’obus.

Sachez reconnaître votre ennemi : le Japon

Un film de Frank Capra et Joris Ivens – 1945 – 62 min

Un remarquable documentaire cinématographique sur la montée du militarisme japonais, malgré les outrances inhérentes à tout film de propagande et à la xénophobie ambiante liée à la guerre.

DVD 5 – LE FRONT EUROPÉEN

Le Memphis Belle, l’histoire d’une forteresse volante

Un film de William Wyler – 1944 – 38 min

Ce documentaire tourné sur le vif raconte la dernière mission de bombardements sur l’Allemagne du « Memphis Belle » et de ses vétérans. Un des opérateurs de Wyler fut tué lors du tournage.

Thunderbolt

Un film de William Wyler et John Sturges – 1947 – 40 min

Tourné en 1944, ce documentaire montre les activités du 57e groupe de chasse de l’U.S. Air Force chargé de pilonner les lignes allemandes et d’ouvrir la route de Rome aux troupes alliées.

La bataille de San Pietro

Un film de John Huston – 1945 – 31 min

Fin 1943, après le débarquement en Italie, John Huston fut chargé de réaliser un documentaire sur l’avancée triomphale des troupes américaines sur Rome. Filmant des combats d’une rare violence, il réalisa l’un des plus bouleversants témoignages sur les horreurs de la guerre.

« Bouleversant documentaire. »
Libération

DVD 6 – L’ÉPILOGUE DE LA GUERRE

Que la lumière soit

Un film de John Huston – 1946 – 56 min

Bouleversant témoignage sur les horreurs de la guerre censuré jusqu’en 1980, Que la lumière soit est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs films jamais réalisés sur les conséquences psychologiques de la guerre.

« Film formidable. »
Écrans.

Les camps de concentration nazis

Un film de George Stevens – 1945 – 57 min

En 1945, en découvrant l’horreur concentrationnaire, Eisenhower demande à Stevens de filmer les camps et les atrocités commises. Nombre de ces images furent ensuite projetées comme preuves lors du procès de Nuremberg.

« Le 20 novembre 1945, les Américains projetteront Les camps de concentration nazis dans la salle du tribunal [de Nuremberg]. Des images pour dire l’indicible. »
La Vie.

Le procès de Nuremberg

1946 – 69 min

Le 20 novembre 1945 s’ouvrait à Nuremberg le plus grand procès de l’Histoire, celui des chefs militaires et dignitaires nazis. Tous sont accusés de crimes de guerre ou crimes contre l’humanité.

VERDICT:

Un coffret fabuleux aussi bien sur le plan cinématographique, et en particulier sur l’aspect du montage, qu’historique tant il permet de faire un tour d’horizon assez complet sur la Seconde Guerre Mondiale. Mention spéciale à 5 documentaires:

– « Sachez reconnaître votre ennemi: le Japon », monument de racisme anti-Nippon!

– « le Memphis Belle » et « Thunderbolt », deux magnifiques documents qui permettent de vraiment appréhender la vie des pilotes de guerre.

– « Que la lumière soit », très beau document sur les traumatismes psychologiques subis par les soldats.

-« Les camps de concentration nazis » qui montrent ce qu’ont trouvé les soldats alliés dans les camps à la fin de la guerre; des images insoutenables!