CRITIQUE: GAINSBOURG, VIE HEROIQUE (2010)

Universal Pictures International France

La vie de Gainsbourg de son enfance pendant l’occupation à ses dernières années avec Bambou.

Je m’étais dit que j’attendrai la sortie en dvd pour le voir et bien j’ai eu raison. Joann Sfar, auteur de BD reconnu, a eu une bonne idée, nous présenter la vie de Gainsbourg non comme un biopic traditionnel mais plutôt comme un conte. Louable certes, mais son personnage de Gainsbarre qui accompagne Gainsbourg tout au long du film finit par être franchement emmerdant! Il apparaît toutes les 5 minutes avec ses oreilles et son nez en carton pâte sans apporter grand chose au film. Quant aux conquêtes de la star, elles défilent l’une après l’autre, tel un zapping complètement décousu. Elles apparaissent comme par enchantement sans qu’on en sache plus sur leur rencontre avec Gainsbourg. Tout paraît survolé sans qu’on apprenne rien qu’on ne sache déjà. Grosse satisfaction par contre concernant l’interprétation d’Eric Elmosnino, Gainsbourg plus vrai que nature et Laetitia Casta, réincarnation de Brigitte Bardot.

2 heures d’ennui…

Publicités