Critique Bluray: Quelque part dans la nuit

61EUdxcj1gL._SL1052_.jpg

  • Réalisé par :
    Joseph L. Mankiewicz
  • Avec :
    John HODIAK, Nancy GUILD, Lloyd Nolan…
  • Durée :
    1h45min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  1946
  • Titre original : SOMEWHERE IN THE NIGHT

LE FILM:

4.5

George Taylor, soldat devenu amnésique après une blessure, revient à Los Angeles avec comme seuls repères sur son passé un nom qui ne lui dit rien, Larry Cravat, et la lettre haineuse d’une femme, morte entre-temps…

Deuxième film de Joseph L. Mankiewicz après le Château du Dragon, Quelque part dans la Nuit est un pur film noir qui s’appuie sur un scénario extrêmement malicieux. Sans star à l’affiche, le plus connu étant Richard Conte, le film nous immerge d’entrée avec une caméra subjective dans la peau d’un soldat amnésique. A partir de deux indices, il va tenter de faire la lumière sur un passé quelque peu ombrageux. Si l’acteur principal ne bénéficie pas d’un charisme à toute épreuve, il s’en sort avec les honneurs, et l’on suit ses aventures avec grand intérêt. Superbement écrit, Quelque part dans la nuit n’en est pas moins magnifiquement mis en scène, notamment avec quelques scènes brillantes dans l’hôpital psychiatrique ou sur les docks. Quant à la jeune Nancy Guild, elle joue d’un charme mystérieux à la Lauren Bacall qui participe à l’ambiance noire de ce petit chef d’oeuvre! A découvrir!

TECHNIQUE:

4.5

Magnifique copie restaurée avec une définition au top! A noter l’absence de VF.

BONUS:

3.5

Seul bonus, une excellente présentation de la carrière de Mankiewicz par l’inévitable Patrick Brion.

VERDICT:

4.5

Un film noir par un immense cinéaste, forcément indispensable!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez RIMINI EDITIONS

Le Bon Gros Géant: la bande-annonce du prochain Spielberg

image002

A peine « le Pont des Espions » est-il sorti sur les écrans français que l’on peut déjà voir la bande-annonce du nouveau film de Steven Spielberg! Après le film d’espionnage, le cinéaste revient au film pour enfants avec l’adaptation d’un conte de Roald Dahl.

Réalisé par Steven Spielberg d’après le livre de Roald Dahl, LE BGG – LE BON GROS GÉANT raconte l’incroyable histoire d’une petite fille et du mystérieux géant qui va lui faire découvrir les merveilles et les dangers du Pays des Géants. Spielberg déclare : « Roald Dahl a eu le génie de valoriser les enfants dans ses histoires. Mélanger dans ses contes la noirceur et la légèreté était très courageux de sa part, il a réussi l’exploit de raconter des histoires à la fois effrayantes et rédemptrices qui enseignent à tous, petits et grands, des leçons essentielles. C’est un accomplissement merveilleux, et c’est l’une des raisons qui m’ont donné envie de porter Le Bon Gros Géant à l’écran. »

 

 

Le livre de Roald Dahl qui a inspiré le film, Le Bon Gros Géant, a été publié pour la première fois en 1982 et enchante depuis les lecteurs de tous âges. Les livres de Roald Dahl, parmi lesquels figurent également Charlie et la chocolaterie, James et la grosse pêche et Matilda, ont été traduits dans 58 langues et se sont vendus à plus de 200 millions d’exemplaires dans le monde. Le Bon Gros Géant est le seul livre de Dahl à n’avoir jamais été adapté sous forme de long métrage. Cette histoire, qu’il avait écrite pour lire aux enfants le soir avant de dormir, était celle que Dahl lui-même préférait. Steven Spielberg commente : « Il était essentiel pour nous de rester fidèles au style et au langage de Roald Dahl, et c’est à Melissa Mathison, la grande scénariste qui avait écrit E.T. L’EXTRATERRESTRE, que nous avons demandé d’écrire LE BGG – LE BON GROS GÉANT. »

 

LE BGG – LE BON GROS GÉANT sera sur les écrans à l’été 2016 – cette année marquera aussi le 100e anniversaire de la naissance de Roald Dahl.