JEU CONCOURS: 5X2 PLACES A GAGNER POUR « LES ENFANTS DE BELLE VILLE » (jeu terminé)

A l’occasion de la sortie de « Les enfants de Belle Ville » d’Asghar Farhadi, le réalisateur d’Une Séparation, CINEDINGUE et MEMENTO FILMS sont heureux de vous offrir 5X2 places pour découvrir le film en salles à partir du 11 juillet! Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 10 juillet; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses! Augmentez vos chances en me suivant sur Facebook et/ou Twitter!

CA Y EST! LE JEU EST TERMINE! LES 5 GAGNANTS ONT RECU UN MAIL!

CRITIQUE DVD: A PROPOS D’ELLY

LE FILM:

Un groupe d’amis étudiants passe des vacances dans une vaste demeure au bord de la mer Caspienne. Sepideh, qui s’est occupée de l’organisation, a décidé d’inviter Elly, en espérant que celle-ci ne soit pas indifférente au charme de son ami Ahmad, qui sort tout juste d’une rupture. Les vacances se passent dans la bonne humeur, jusqu’au jour, où alors qu’Elly surveillait la baignade des enfants, l’un de ces derniers se noie. Le petit garçon sauvé in extremis, il ne reste aucune trace d’Elly. S’est-elle noyée en lui portant secours ? Est-elle partie, laissant les enfants sans surveillance ?

Second film d’Asghar Farhadi à être distribué en France après « la Fête du Feu » et juste avant « Une Séparation« , « A propos d’Elly » est une vraie réussite. Après un début très joyeux où la bande d’amis se retrouve et commence son séjour, le film bascule à partir de la scène de la noyade, très éprouvante, dans un climat très angoissant qui perdurera jusqu’à la fin. Tout le sens du suspense de Farhadi refait surface quand chaque personnage essaie de comprendre ce qu’il est arrivé à Elly et qui elle était exactement. Très théâtral dans la forme avec cette unité de temps et d’espace, le film est porté par une troupe de comédiens tous épatants dont la magnifique Golshifteh Farahani (Poulet aux Prunes), Taraneh Alidousti qui jouait déjà dans « la Fête du Feu » ou encore Peyman Moadi et Shahab Hosseini qu’on reverra dans « Une Séparation ». Haletant, passionnant, un excellent film!

Pour couronner le tout, le DVD est techniquement parfait avec en particulier une image somptueuse.

LES BONUS:

Hormis les bandes-annonces, une interview très intéressante du réalisateur (15 mins)!

VERDICT:

Encore une fois un excellent film de Farhadi sur un DVD de grande qualité à se procurer d’urgence chez MEMENTO FILMS!

CRITIQUE DVD: LA FETE DU FEU

En même temps qu' »une Séparation » est sorti en DVD chez MEMENTO FILMS le premier film distribué en france d’Asghar Farhadi, « la Fête du feu ».

LE FILM:

A Téhéran, en pleine fête du feu, célébration en honneur du nouvel an iranien, Rouhi, future jeune mariée se rend au domicile conjugal d’un couple pour quelques heures de ménage. Elle découvre alors un foyer en crise sans savoir vraiment ce qui se passe. Petit à petit, au gré des allers et venues, elle comprend que la femme soupçonne son mari de la tromper avec une voisine et va se retrouver malgré elle embarquée dans ce tumulte…

Comme dans « une Séparation », Farhadi instaure très vite un suspense hitchcockien. Dès le début, tout d’abord où l’on essaie de comprendre par des bribes de conversation la source des problèmes du couple puis au gré des indices laissés par le cinéaste on tente de savoir si la femme voit juste ou si elle est simplement parano. Comme dans « une Séparation », c’est une employée de maison qui est au centre  de l’action mais ici Farhadi ne multiplie pas les thèmes et se concentre sur son suspense conjugual à travers un quasi huis-clos. Une grande réussite!

Techniquement, rien à dire sur le transfert lui-même mais la copie originale a souffert.

LES BONUS:

Comme sur « une Séparation », hormis les bandes annonces de trois films de Farhadi, on trouve une interview (14 mins) du réalisateur fort intéressante !

VERDICT:

Un DVD à posséder pour tous les fans d’une Séparation pour mieux comprendre le talent de Farhadi!

CRITIQUE DVD: UNE SEPARATION

Le 8 novembre dernier est sorti chez MEMENTO FILMS le DVD du film d’Asghar Farhadi, « Une Séparation » classé en  première position de mon Top 15 de l’année. Je n’en avais pas fait la critique lors de sa sortie en salles car je voulais le voir une deuxième fois avant d’en parler.

LE FILM:

Nader et sa femme Simin sont devant le juge; ils entament une procédure de divorce. Simin veut partir à l’étranger pour offrir de meilleures perspectives d’avenir à leur fille Termeh mais Nader veut rester pour s’occuper de son père souffrant de la maladie d’Alzheimer. Nader accepte de divorcer mais il refuse de laisser partir sa fille qui reste donc avec lui. Mais n’ayant plus sa femme pour s’occuper de son père, Nader engage Razieh, une jeune femme très praticante dont le mari, instable psychologiquement, sort de prison…

Véritable surprise de l’année 2011 au Box-office avec près d’1 million d’entrées, surtout pour un film iranien donc en langue persane, « Une Séparation » est à découvrir absolument pour ceux qui seraient passé à côté et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, pour le scénario qui traite, à partir d’une simple histoire de garde-malade d’une multitude de thèmes pour brosser un portrait de l’Iran d’aujourd’hui. Farhadi nous parle de couple, de religion, du rapport aux aînés, de la justice de son pays mais aussi de lutte des classes et tout ça sous des airs de thriller tant il réussit à instaurer un climat opressant tout au long du film où les mensonges des protagonistes les placent dans une situation inextricable. Pour illustrer ce scénario implacable, la caméra de Farhadi se montre toujours très mobile et la moindre de ses positions a un sens. Le montage se charge du reste coupant volontairement les scènes afin que le spectateur recolle le puzzle. Quant à ses personnages, tous magnifiquement interprétés, Farhadi ne les juge jamais et fait en sorte que le spectateur prenne parti pour l’un puis pour l’autre sans pouvoir se décider.

« Une Séparation » est donc un authentique chef d’oeuvre qui vous prend aux tripes  et qui fut récompensé, à juste titre des prix d’interprétation masculine et féminine pour l’ensemble du casting et de l’Ours d’Or au dernier Festival de Berlin.

Le DVD est par ailleurs techniquement irréprochable, pas loin de la qualité d’un Blu-ray (disponible également).

LES BONUS:

Hormis les bandes annonces de trois films de Farhadi, on trouve une interview (14 mins) du réalisateur fort intéressante ainsi que la remise des prix à Berlin, émouvante. Pour finir, un livret de 24 pages avec photos et interview du réalisateur.

VERDICT:

Un DVD à posséder à tout prix dans sa vidéothèque! Tout y est: un chef d’oeuvre dans une très belle copie assorti de bonus très intéressants. Une réussite!