CRITIQUE: MILLENIUM, LES HOMMES QUI N’AIMAIENT PAS LES FEMMES

Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille.
Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.
Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…

Après une générique esthétiquement superbe qu’on croirait tiré d’un James Bond, David Fincher distribue très vite les pièces du puzzle. Après un début un peu délicat lorsque, comme moi, on n’a ni lu le livre ni vu la première adaptation, et qu’on réussit à situer les nombreux personnages aux noms suédois, très vite, c’est le régal! Astucieux mélange entre le climat poisseux et malsain de « Seven » et l’enquête minutieuse façon « Zodiac », « Millenium » nous embarque pour deux  heures trente passionnantes. Grâce à une mise en scène au cordeau et à un montage énergique, Fincher réussit à nous faire passer cette intrigue au demeurant très bavarde en un éclair. Pour ce film, Fincher a, après  » The Social Network », de nouveau fait appel à Jeff Cronenweth pour une superbe photo aux tonalités glaciales, et à Trent Reznor, qui signe un magnifique score omniprésent aux accents métalliques. Quand de surcroît la csting réunit un Daniel Craig convaincant, les excellents Christopher Plummer et Stellan Skarsgard et l’inoubliable Ronney Mara dans le rôle de Lisbeth Salander, vous obtenez un thriller envoûtant et sulfureux que vous aurez envie de revoir sitôt sorti! Fincher est un grand!

Publicités

LA MELODIE DU BONHEUR: LE BLU RAY ANNIVERSAIRE

Alors que la Fox sort une édition blu-ray pour fêter les 45 ans du film, c’est l’occasion idéale pour moi de combler une lacune: je vais enfin voir LA comédie musicale qui enchante encore aujourd’hui des millions de personnes dans le monde!

Le capitaine Von Trapp, veuf, engage une nouvelle gouvernante pour s’occuper de ses 7 enfants en la personne de Maria. Dotée d’une bonne humeur et d’un optimisme à toute épreuve, elle va très vite charmer les enfants et révolutionner la vie de toute la famille…

Trois ans après le triomphe de « West side story », Robert Wise s’attaque à nouveau à une comédie musicale inspirée de la vie de Maria Von Trapp. Il fait appel pour incarner ses deux personnages principaux à Julie Andrews, qui vient tout juste d’incarner Mary Poppins, et à Christopher Plummer pour incarner le rigide Capitaine Von Trapp. Et c’est une vraie réussite! Malgré une durée qui peut rebuter (3 heures), le film possède un charme qui envoûte le spectateur dès les premières images et ces vues aériennes au-dessus des montagnes autrichiennes. Et très vite, les premières notes s’échappent de la gorge de Julie Andrews et l’on est transporté de bonheur jusqu’à la fin du film. Pour info, le film récoltera pas moins de 5 Oscars et détrônera « Autant en emporte le vent » au box-office américain!

Le blu-ray tout juste sorti magnifie les images de ce film et que dire du son (privilégiez la VO tout de même)! On en prend plein les mirettes! Côté bonus, c’est l’orgie: pas loin de 5 heures de bonus passionnants! Tout ça pour moins de 20 euros! INCONTOURNABLE!

http://www.dailymotion.com/swf/video/x2l8zl_la-melodie-du-bonheur-trailer-1_shortfilms?additionalInfos=0