Critique Bluray: Le Fils de Jean

61WdOuwS5eL._SL1000_.jpg

Réalisation Philippe Lioret
Scénario Natalie Carter
Philippe Lioret
Acteurs principaux
Sociétés de production Fin Août Productions
Item 7
France 3 Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau du Canada Canada
Genre Drame
Durée 98 minutes
Sortie 31 août 2016

LE FILM:

4.5

À trente-trois ans, Mathieu ne sait pas qui est son père. Un matin, un appel téléphonique lui apprend que celui-ci était canadien et qu’il vient de mourir. Découvrant aussi qu’il a deux frères, Mathieu décide d’aller à l’enterrement pour les rencontrer. Mais, à Montréal, personne n’a connaissance de son existence ni ne semble vouloir la connaître…

Cinq ans après le décevant « Toutes nos envies« , Philippe Lioret est de retour avec « le Fils de Jean », inspiré du livre de jean-Paul Dubois, « Si ce livre pouvait me rapprocher de toi ». Il s’agit ici du voyage initiatique d’un homme, au Canada, à l’occasion du décès de son père qu’il n’a pas connu, qui va partir à la rencontre de deux frères qu’il n’a jamais vus. Le personnage de Mathieu, père lui-même, va partir avec l’objectif de boucler la boucle et d’éclaircir sa propre histoire et sa propre filiation. Le film de Lioret se savoure à la fois comme une énigme, avec ce père dont on recherche le corps dans un lac et toutes ces questions laissées sans réponse mais le film se montre à la fois tendre et émouvant, parfois solaire, et ceci sans jamais tomber dans le pathos ou la mièvrerie. Pour servir ce récit, Lioret s’appuie sur deux acteurs somptueux, Pierre Deladonchamps, que l’on avait découvert dans « l’inconnu  du lac » (César du meilleur espoir) et le Québecois Gabriel Arcand. L’un des très beaux films français de l’année!

TECHNIQUE:

4

Nickel aussi bien dans les scènes intimistes que dans les extérieurs, splendides!

BONUS:

1.5

Seul bonus, un entretien avec le réalisateur, sans grand intérêt. Dommage…

VERDICT:

4.5

Une édition un peu pauvre pour l’un des grands films français de l’année dernière!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez le Pacte

 

Critique: Miséricorde (Festival de Cinéma Européen des Arcs 2016)

mercy

2016 – Suisse, Canada, Monaco Avec : Marthe KELLER, Jonathan ZACCAÏ, Evelyne BROCHU, Daniel GADOUAS, Charlie ARCOUETTE.

Thomas, un Européen venu pêcher en solitaire au Québec, s’engage sur les routes du nord canadien à la poursuite d’un camion noir qui a tué le fils d’une jeune Amérindienne. Ce flic suisse en exil veut que justice soit faite. Il a toutefois d’autres raisons de vouloir faire le bien.

Réalisé par le réalisateur suisse Fulvio Bernasconi, « Miséricorde » ouvre cette compétition plutôt doucement. En effet, cette histoire d’un Européen qui va se mettre en quête du camion qui a tué accidentellement un jeune Indien laisse trop de questions sans réponse pour nous captiver. Si le personnage de Thomas (Jonathan Zaccaï) semble vouloir racheter ses erreurs passées, on ne comprend pas ce que ce Français fait au Canada et quelles sont vraiment ses motivations alors que certaines de ses actions , comme une subite poussée de violence envers des policiers, restent totalement inexpliquées. Sur la forme, le film ne sort jamais des sentiers battus, se perdant dans les lieux communs  (on pense évidemment à Duel de Spielberg) et cette histoire de communauté amérindienne sent le réchauffé. A oublier…

1.5