Critique: Miséricorde (Festival de Cinéma Européen des Arcs 2016)

mercy

2016 – Suisse, Canada, Monaco Avec : Marthe KELLER, Jonathan ZACCAÏ, Evelyne BROCHU, Daniel GADOUAS, Charlie ARCOUETTE.

Thomas, un Européen venu pêcher en solitaire au Québec, s’engage sur les routes du nord canadien à la poursuite d’un camion noir qui a tué le fils d’une jeune Amérindienne. Ce flic suisse en exil veut que justice soit faite. Il a toutefois d’autres raisons de vouloir faire le bien.

Réalisé par le réalisateur suisse Fulvio Bernasconi, « Miséricorde » ouvre cette compétition plutôt doucement. En effet, cette histoire d’un Européen qui va se mettre en quête du camion qui a tué accidentellement un jeune Indien laisse trop de questions sans réponse pour nous captiver. Si le personnage de Thomas (Jonathan Zaccaï) semble vouloir racheter ses erreurs passées, on ne comprend pas ce que ce Français fait au Canada et quelles sont vraiment ses motivations alors que certaines de ses actions , comme une subite poussée de violence envers des policiers, restent totalement inexpliquées. Sur la forme, le film ne sort jamais des sentiers battus, se perdant dans les lieux communs  (on pense évidemment à Duel de Spielberg) et cette histoire de communauté amérindienne sent le réchauffé. A oublier…

1.5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s