Critique Bluray: Le Fils de Saul

71P34LmtL3L._SL1500_.jpg

Titre original Saul fia
Réalisation László Nemes
Scénario László Nemes
Clara Royer
Acteurs principaux
Sociétés de production Laokoon Filmgroup
Pays d’origine Drapeau de la Hongrie Hongrie
Genre Drame
Durée 107 minutes
Sortie 4 novembre 2015

LE FILM:

4.5

Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau. Saul Auslander est membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs isolé du reste du camp et forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination. Il travaille dans l’un des crématoriums quand il découvre le cadavre d’un garçon dans les traits duquel il reconnaît son fils. Alors que le Sonderkommando prépare une révolte, il décide d’accomplir l’impossible : sauver le corps de l’enfant des flammes et lui offrir une véritable sépulture.

Grand sujet de débat que ce premier film du Hongrois Laszlo Nemes, vainqueur du Grand Prix à Cannes ou encore de l’Oscar du film étranger. Comme tout film évoquant la Shoah, « le Fils de Saul » a bien entendu suscité la polémique. Nemes retrace ici le quotidien d’un membre des SonderKommandos, ces déportés chargés d’assister les bourreaux dans leurs oeuvres: tri des vêtements, accompagnement des futurs « gazés », élimination des corps, nettoyage de la chambre à gaz, etc… Le parti pris esthétique du film, très fort, vise à filmer uniquement son personnage principal: la caméra reste tantôt sur son visage, tantôt sur sa nuque, et ne laisse entrevoir que quelques bribes de ce qui se passe autour, usant du flou et avec un énorme travail au niveau du son. Le spectateur imagine ici beaucoup plus qu’il ne voit et cette immersion qui est la grande réussite du film a l’inconvénient d’être assez inconfortable pour le spectateur. C’est finalement aussi sa limite tant il s’interdit de lui même de toucher un large public. Grand film quoi qu’il en soit!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie parfaite qui met en valeur la belle photo argentique du film.

BONUS:

2

Outre une scène coupée, on trouve également un court-métrage du réalisateur au sujet et au style très proches.

VERDICT:

4.5

Un film fort et marquant!

Disponible en DVD( 19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Ad Vitam dès le 5 avril

 

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=ss_til&ad_type=product_link&tracking_id=c0cf-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=B01AVIUYJC&asins=B01AVIUYJC&linkId=&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Critique Bluray: Le labyrinthe du Silence

81F3SkMNLHL._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    29 avril 2015
  • Réalisé par :
    Giulio Ricciarelli
  • Avec :
    Alexander Fehling, Gert Voss, André Szymanski…
  • Pays de production :
    Allemagne
  • Année de production :  2013
  • Titre original : Im Labyrinth
  • Distributeur :
    Sophie Dulac Distribution

LE FILM:

4.5

Allemagne 1958 : un jeune procureur découvre des pièces essentielles permettant l’ouverture d’un procès contre d’anciens SS ayant servi à Auschwitz.
Mais il doit faire face à de nombreuses hostilités dans cette Allemagne d’après-guerre.
Déterminé, il fera tout pour que les allemands ne fuient pas leur passé.

Premier long métrage de l’Italo-Allemand Giulio Ricciarelli, Le Labyrinthe du Silence n’entreprend pas moins que de traiter de la prise de conscience de l’Allemagne de son passé trouble à travers l’histoire du procureur qui traina en justice les responsables des massacres à Auschwitz. Projet ô combien ambitieux et risqué pour faire ses premiers pas et le résultat est absolument exceptionnel. Mis en scène avec un certain académisme, le sujet ne réclamant pas forcément de l’esbroufe, ce Labyrinthe propose un vrai thriller mené avec un sens du rythme sans faille et se permet même quelques bouffées d’émotion notamment lors d’une scène d’interrogatoire de rescapés dont le chant juif qui constitue la seule bande son fait dresser les poils sur les bras. La reconstitution est parfaite tout comme le jeu des comédiens, le jeune Alexander Fehling en tête! Un vrai coup de coeur qui confirme qu’il est possible de mêler grand sujet et divertissement réussi! Bravo!

TECHNIQUE:

4.5

Pas de souci!

BONUS:

5

C’est ce qu’on appelle une interactivité parfaite! Outre l’interview du réalisateur, on trouve un entretien avec un ancien procureur ayant travaillé sur le dossier, un documentaire des années 60 qui donne la parole aux victimes et un splendide dicumentaire de 45 mins, instructif et bouleversant, sur le procès d’Auschwitz.

VERDICT:

4.5

Une édition exemplaire pour un grand film! Bravo à l’éditeur!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (22.99 euros) chez Blaq Out