Oscars 2017: Le Palmarès

oscars-2017-moonlight-meilleur-film-chazelle-meilleur-realisateur-et-toute-la-liste-des-vainqueursm425125

Les Oscars ont donc rendu leur verdict après une soirée presque décevante en regard de nos César. Pourtant quand Justin Timberlake a fait danser tout le gratin hollywoodien, on pouvait penser que la soirée serait brûlante! On retiendra de cette soirée que Lalaland a fait le boulot avec 6 récompenses, quand même bien loin de 14 nominations du film, Moonlight et Manchester by the sea ont tiré leur épingle du jeu. Le palmarès a sans doute été politiquement orienté à la suite de la polémique de l’an dernier concernant la représentation de la communauté noire et bien sûr de l’élection de Trump. Dans les anecdotes, on retiendra que Nicole Kidman applaudit les mains bien à plat comme si elle ne pouvait pas les plier, l’apparition émouvante d’un Michael J.Fox bien diminué par la maladie et bien sûr l’énorme raté qui désigna par erreur Lalaland meilleur film!

Meilleur film : Moonlight de Barry Jenkins

Premier contact de Denis Villeneuve
Fences de Denzel Washington
Tu ne tueras point de Mel Gibson
Comancheria de David Mackenzie
Les Figures de l’ombre de Theodore Melfi
La La Land de Damien Chazelle
Lion de Garth Davis
Manchester by the Sea de Kenneth Lonergan
Moonlight de Barry Jenkins

Si Moonlight est un très bon film, sa récompense au détriment de Lalaland résonne plus comme un message d’ouverture adressé à Donald Trump et une réponse à la polémique de l’an dernier concernant la représentation des Noirs à Hollywood. On retiendra que Warren Beatty a annoncé Lalaland gagnant jusqu’à ce qu’une fois l’équipe sur scène, on s’aperçoive que ce n’était pas la bonne enveloppe et que le vrai gagnant était Moonlight!

Meilleur réalisateur : Damien Chazelle pour La La Land

Denis Villeneuve pour Premier contact
Mel Gibson pour Tu ne tueras point
Damien Chazelle pour La La Land
Kenneth Lonergan pour Manchester by the Sea
Barry Jenkins pour Moonlight

Amplement mérité pour le plus jeune gagnant de la catégorie dans l’Histoire des Oscars même si la concurrence était rude!

Meilleur acteur : Casey Affleck pour Manchester by the Sea

Casey Affleck pour Manchester by the Sea
Denzel Washington pour Fences
Ryan Gosling pour La La Land
Viggo Mortensen pour Captain Fantastic
Andrew Garfield pour Tu ne tueras point

Récompense incontestable pour la performance inoubliable de Casey Affleck.

Meilleur actrice : Emma Stone pour La La Land

Isabelle Huppert pour Elle
Ruth Negga pour Loving
Natalie Portman pour Jackie
Emma Stone pour La La Land
Meryl Streep pour Florence Foster Jenkins

La Française Isabelle Huppert n’aura pas fait le doublé César/Oscar et Natalie Portman n’aura pas résisté à l’ouragan Emma Stone! On ne peut qu’être ravi de ce sacre!

Meilleur acteur dans un second rôle : Mahershala Ali pour Moonlight

Jeff Bridges pour Comancheria
Mahershala Ali pour Moonlight
Dev Patel pour Lion
Michael Shannon pour Nocturnal Animals
Lucas Hedges pour Manchester by the Sea

Si objectivement la performance de Jeff bridges était supérieure à celle de Mahershala Ali, il semble là aussi que le mérite ne soit pas le seul critère. Le comédien est toutefois impeccable dans ce rôle de père spirituel du héros de Moonlight.

Meilleur actrice dans un second rôle : Viola Davis pour Fences

Viola Davis pour Fences
Naomie Harris pour Moonlight
Nicole Kidman pour Lion
Octavia Spencer pour Les Figures de l’ombre
Michelle Williams pour Manchester by the Sea

La compétition était assez équilibrée dans cette catégorie et c’est Viola Davis qui est récompensée pour son rôle dans le film de Denzel Washington que je n’ai pas vu.

Meilleur long-métrage d’animation : Zootopie de Byron Howard, Rich Moore et Jared Bush

Kubo et l’armure magique de Travis Knight
Vaiana, la légende du bout du monde de John Musker et Ron Clements
Ma vie de courgette de Claude Barras
La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit
Zootopie de Byron Howard, Rich Moore et Jared Bush

Disney continue encore à écraser cette catégorie alors qu’il avait cette année une concurrence supérieure avec Kubo, ma vie de Courgette et la Tortue rouge!

Meilleure photographie : Linus Sandgren pour La La Land

Premier contact
La La Land
Lion
Moonlight
Silence

Amplement mérité!

Meilleure création de costumes : Colleen Atwood pour Les Animaux fantastiques

Alliés
Les Animaux fantastiques
Florence Foster Jenkins
Jackie
La La Land

Une surprise!

Meilleur long-métrage documentaire : O.J.: Made in America d’Ezra Edelman

Fuocoammare, par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi
Je ne suis pas votre nègre de Raoul Peck
Life, Animated de Roger Ross Williams
O.J.: Made in America d’Ezra Edelman
Le 13e d’Ava DuVernay

Meilleur court-métrage documentaire : The White Helmets d’Orlando von Einsiedel and Joanna Natasegara

Extremis
4.1 Miles
Joe’s Violin
Watani: My Homeland
The White Helmets

Meilleur montage : John Gilbert pour Tu ne tueras point

Premier contact
Tu ne tueras point
Comancheria
La La Land
Moonlight

Une bonne chose que l’excellent Tu ne tueras point soit récompensé.

Meilleur film en langue étrangère : Le client d’Asghar Farhadi

Les Oubliés de Martin Zandvliet
Mr.Ove de Hannes Holm
Le client d’Asghar Farhadi
Tanna de Bentley Dean et Martin Butler
Toni Erdmann de Maren Ade

Si le Muslimban de Trump a joué sur le résultat, on ne peut qu’être ravi que « Toni Erdmann », film le plus surcoté de l’année, lui laisse le trophée!

Meilleurs maquillages et coiffures : Alessandro Bertolazzi, Giorgio Gregorini et Christopher Nelson pour Suicide Squad

Mr.Ove
Star Trek Beyond
Suicide Squad

Suicide Squad était le grand favori et c’était bien le seul espoir de ce navet de décrocher une statuette!

Meilleure chanson originale : City Of Stars dans La La Land

Audition dans La La Land
Can’t Stop The Feeling dans Trolls
City Of Stars dans La La Land
The Empty Chair dans Jim: The James Foley Story
How Far I’ll Go dans Vaiana, la légend du bout du monde

Evidemment!

Meilleure musique : Justin Hurwitz pour La La Land

Jackie
La La Land
Lion
Moonlight
Passengers

Of course!

Meilleurs décors : David Wasco et Sandy Reynolds-Wasco pour La La Land

Premier contact
Les Animaux fantastiques
Hail, Caesar!
La La Land
Passengers

Inévitable!

Meilleur court-métrage d’animation : Piper d’Alan Barillaro and Marc Sondheimer

Blind Vaysha
Borrowed Time
Pear Cider et Cigarettes
Pearl
Piper

Meilleur court-métrage de fiction : Sing de Kristof Deák et Anna Udvardy

Ennemis Intérieurs
La Femme et le TGV
Silent Nights
Sing
Timecode

Meilleur montage du son : Sylvain Bellemare pour Premier contact

Premier contact
Deepwater
Tu ne tueras point
La La Land
Sully

Mérité avec un vrai beau travail sur le son pour le film de Denis Villeneuve.

Meilleur mixage du son : Kevin O’Connell, Andy Wright, Robert Mackenzie et Peter Grace pour Tu ne tueras point

Premier contact
Tu ne tueras point
La La Land
Rogue One : A Star Wars Story
13 Hours

Normal!

Meilleurs effets visuels : Robert Legato, Adam Valdez, Andrew R. Jones et Dan Lemmon pour Le Livre de la jungle

Rogue One : A Star Wars Story
Le Livre de la jungle
Doctor Strange
Les Animaux fantastiques
Premier contact
Le Bon Gros Géant
Kubo et l’armure magique
Quelques minutes après minuit

Normal pour un film qui repose entièrement sur le numérique!

Meilleur scénario / adaptation : Barry Jenkins et Tarell Alvin McCraney pour Moonlight

Moonlight
Lion
Tu ne tueras point
Premier contact
Fences
Les Figures de l’ombre

Mérité!

Meilleur scénario original : Kenneth Lonergan pour Manchester by the Sea

La La Land
The Lobster
Manchester by the Sea
20th Century Women
Comancheria

Mérité également même si ma concurrence était rude!

Publicités

Critique Bluray: Le Fils de Saul

71P34LmtL3L._SL1500_.jpg

Titre original Saul fia
Réalisation László Nemes
Scénario László Nemes
Clara Royer
Acteurs principaux
Sociétés de production Laokoon Filmgroup
Pays d’origine Drapeau de la Hongrie Hongrie
Genre Drame
Durée 107 minutes
Sortie 4 novembre 2015

LE FILM:

4.5

Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau. Saul Auslander est membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs isolé du reste du camp et forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination. Il travaille dans l’un des crématoriums quand il découvre le cadavre d’un garçon dans les traits duquel il reconnaît son fils. Alors que le Sonderkommando prépare une révolte, il décide d’accomplir l’impossible : sauver le corps de l’enfant des flammes et lui offrir une véritable sépulture.

Grand sujet de débat que ce premier film du Hongrois Laszlo Nemes, vainqueur du Grand Prix à Cannes ou encore de l’Oscar du film étranger. Comme tout film évoquant la Shoah, « le Fils de Saul » a bien entendu suscité la polémique. Nemes retrace ici le quotidien d’un membre des SonderKommandos, ces déportés chargés d’assister les bourreaux dans leurs oeuvres: tri des vêtements, accompagnement des futurs « gazés », élimination des corps, nettoyage de la chambre à gaz, etc… Le parti pris esthétique du film, très fort, vise à filmer uniquement son personnage principal: la caméra reste tantôt sur son visage, tantôt sur sa nuque, et ne laisse entrevoir que quelques bribes de ce qui se passe autour, usant du flou et avec un énorme travail au niveau du son. Le spectateur imagine ici beaucoup plus qu’il ne voit et cette immersion qui est la grande réussite du film a l’inconvénient d’être assez inconfortable pour le spectateur. C’est finalement aussi sa limite tant il s’interdit de lui même de toucher un large public. Grand film quoi qu’il en soit!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie parfaite qui met en valeur la belle photo argentique du film.

BONUS:

2

Outre une scène coupée, on trouve également un court-métrage du réalisateur au sujet et au style très proches.

VERDICT:

4.5

Un film fort et marquant!

Disponible en DVD( 19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Ad Vitam dès le 5 avril

 

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=ss_til&ad_type=product_link&tracking_id=c0cf-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=B01AVIUYJC&asins=B01AVIUYJC&linkId=&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Critique Bluray: Oscar

61JcHSK5BRL._SL1500_

  • Date de sortie :
    11 octobre 1967
  • Réalisé par :
    Edouard Molinaro
  • Avec :
    Louis de Funès, Claude Rich, Agathe NATANSON…
  • Durée :
    1h24min
  • Pays de production :
    français
  • Année de production :  1967
  • Titre original : Oscar
  • Distributeur :
    GAUMONT/FRANFILMDIS

LE FILM: 7/10

Un riche promoteur mène une vie paisible, jusqu’au jour où son homme de confiance le fait chanter pour doubler son salaire et obtenir la main de sa fille, dont il est l’amant.

Adaptation d’une pièce à succès de Claude Magnier, Oscar est le premier gros succès d’Edouard Molinaro avec plus de 6 millions d’entrées. Si le film en lui même n’est pas une grande réussite, s’apparentant à du pur théâtre filmé, il restera dans les mémoires grâce à son interprétation, notamment celle de Louis de Funès dans une prestation mémorable, notamment lors d’une scène de crise de nerf d’anthologie! D’un film assez moyen, il fit d’Oscar un monument de la comédie française des années 60!

TECHNIQUE: 9/10

Magnifique copie parfaitement définie avec des couleurs éclatantes avec juste un léger grain!

BONUS: 8/10

Outre la bande-annonce, on trouve un extrait de la pièce de théâtre ainsi qu’un documentaire « la mouche dans le bocal » avec les témoignages de Edouard Molinaro, Pierre Mondy, Philippe Monnier, Agathe Natanson, Maria Pacôme, Claude Rich et Roger Van Hool! Passionnant!

VERDICT: 7.5/10

Une très belle édition d’un classique de la comédie à la Française!

Disponible en bluray (9.99 euros) chez Gaumont dès le 3 septembre

CRITIQUE BLU-RAY: SUGAR MAN

81Z6l-+dieL__SL1500_

LE FILM: 9/10

Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums sur un label de Motown. C’est un échec, à tel point qu’on raconte qu’il se serait suicidé sur scène. Plus personne n’entendit parler de Rodriguez. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu’il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l’Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de « Sugar Man ». Ce qu’ils découvrent est une histoire faite de surprises, d’émotions et d’inspiration.

Alors que certaines émissions de télé-réalité permettent à n’importe qui de devenir célèbre en un claquement de doigts, il existe à côté des individus qui vivent pour leur art sans jamais atteindre la notoriété. Sixto Rodriguez fait plutôt partie de la seconde catégorie quoique… Ce documentaire passionnant nous emmène sur les traces d’un chanteur, Sixto Rodriguez, dont le premier de ses deux albums se vendit dans son pays, les Etats-Unis, au nombre de six exemplaires. Non pas qu’il n’avait aucun talent, loin de là, sa musique n’ayant rien à envier à celle de Bob Dylan, mais la chance avait décidé de le bouder. Le plus fou dans cette histoire est que, sans le savoir, en Afrique du Sud, il était carrément une énorme star! C’est cette histoire complètement dingue que Malik Bendjelloul nous conte, ponctuée des merveilleuses chansons de Rodriguez, livrant ici un hymne à ces quelques individus pour qui seul compte l’exercice de leur art. Un Oscar du meilleur documentaire ô combien mérité! Formidable!

TECHNIQUE: 9/10

C’est du très bon aussi bien pour l’image que niveau son!

BONUS: 9/10

Outre les bandes-annonces d’usage, on trouve un making of (30 mins) intéressant, un showcase de Rodriguez au Max Linder (12 mins) et un titre live à Phoenix (2 mins).

VERDICT: 9/10

Le doc de l’année!

Disponible en DVD (19,99 euros) et Blu-ray (24,99 euros) chez ARP Sélection



OSCAR 2012: LE PALMARES

C’est le triomphe espéré pour « The Artist » qui a bien eu lieu et nos amis américains ont eu le bon goût, eux, de sacrer un acteur brillant, Jean Dujardin!

Meilleur acteur 

  • Demián Bichir in “A Better Life”
  • George Clooney in “The Descendants”
  • Jean Dujardin in “The Artist”
  • Gary Oldman in “Tinker Tailor Soldier Spy” (la Taupe)
  • Brad Pitt in “Moneyball” (le Stratège)

Génial! Quelle aventure pour un acteur français hors norme  qui excelle aussi bien dans la comédie que dans le drame! Brad Pitt s’asseoit dessus une fois de plus!

Meilleur second rôle masculin 

  • Kenneth Branagh in “My Week with Marilyn”
  • Jonah Hill in “Moneyball” (le Stratège)
  • Nick Nolte in “Warrior”
  • Christopher Plummer in “Beginners”
  • Max von Sydow in “Extremely Loud & Incredibly Close” (extrêmement fort et incroyablement près)

Pas de surprise! c’est le favori qui l’emporte!

Meilleure actrice 

  • Glenn Close in “Albert Nobbs”
  • Viola Davis in “The Help” (la Couleur des sentiments)
  • Rooney Mara in “The Girl with the Dragon Tattoo” (Millenium: les hommes qui n’aimaient pas les femmes)
  • Meryl Streep in “The Iron Lady” (la Dame de fer)
  • Michelle Williams in “My Week with Marilyn”

La favorite l’a remporté pour la troisième fois après « Kramer contre Kramer » et « le choix de Sophie » pour son interprétation de Margaret Thatcher!

 

Meilleure actrice dans un second rôle

  • Bérénice Bejo in “The Artist”
  • Jessica Chastain in “The Help” (la Couleur des sentiments)
  • Melissa McCarthy in “Bridesmaids” (Mes meilleures amies)
  • Janet McTeer in “Albert Nobbs”
  • Octavia Spencer in “The Help” (la Couleur des sentiments)

Amplement mérité pour Octavia Spencer qui est l’une des belles surprises de « la couleur des sentiments »! Dommage pour Bérénice Béjo qui peut se consoler avec son César!

Meilleur film d’animation 

  • “A Cat in Paris” Alain Gagnol and Jean-Loup Felicioli (une Vie de chat)
  • “Chico & Rita” Fernando Trueba and Javier Mariscal
  • “Kung Fu Panda 2″ Jennifer Yuh Nelson
  • “Puss in Boots” Chris Miller (le Chat Potté)
  • “Rango” Gore Verbinski

Excellent choix que Rango le film d’animation hommage au cinéma de Leone!

Meilleurs décors 

  • “The Artist”
    Production Design: Laurence Bennett; Set Decoration: Robert Gould
  • “Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2“
    Production Design: Stuart Craig; Set Decoration: Stephenie McMillan
  • “Hugo” (Hugo Cabret)
    Production Design: Dante Ferretti; Set Decoration: Francesca Lo Schiavo
  • “Midnight in Paris” (Minuit à Paris)
    Production Design: Anne Seibel; Set Decoration: Hélène Dubreuil
  • “War Horse” (Cheval de guerre)
    Production Design: Rick Carter; Set Decoration: Lee Sandales

 L’Oscar pour Hugo est logique vu la qualité des décors du film de Scorsese!

Meilleure photographie 

  • “The Artist” Guillaume Schiffman
  • “The Girl with the Dragon TattooJeff Cronenweth (Millenium)
  • “Hugo” Robert Richardson (Hugo Cabret)
  • “The Tree of Life” Emmanuel Lubezki
  • “War Horse” Janusz Kaminski (Cheval de guerre)

 Même si j’avais fait de Millenium mon favori pour la photo, rien à dire ici!

Meilleurs costumes 

  • “Anonymous” Lisy Christl
  • “The Artist” Mark Bridges
  • “Hugo” Sandy Powell (Hugo cabret)
  • “Jane Eyre” Michael O’Connor
  • “W.E.” Arianne Phillips

Logique!

Meilleur réalisateur 

  • “The Artist” Michel Hazanavicius
  • “The Descendants” Alexander Payne
  • “Hugo” Martin Scorsese (Hugo Cabret)
  • “Midnight in Paris” Woody Allen ( Minuit à Paris)
  • “The Tree of Life” Terrence Malick

 Enorme! Hazanavicius rafle la récompense suprême au nez et à la barbe de Scorsese et Payne, rien que ça!

Meilleur documentaire 

  • “Hell and Back Again”
    Danfung Dennis and Mike Lerner
  • “If a Tree Falls: A Story of the Earth Liberation Front”
    Marshall Curry and Sam Cullman
  • “Paradise Lost 3: Purgatory”
    Charles Ferguson and Audrey Marrs
  • “Pina”
    Wim Wenders and Gian-Piero Ringel
  • “Undefeated”
    TJ Martin, Dan Lindsay and Richard Middlemas

Meilleur court-métrage documentaire 

  • “The Barber of Birmingham: Foot Soldier of the Civil Rights Movement”
    Robin Fryday and Gail Dolgin
  • “God Is the Bigger Elvis”
    Rebecca Cammisa and Julie Anderson
  • “Incident in New Baghdad
    James Spione
  • “Saving Face”
    Daniel Junge and Sharmeen Obaid-Chinoy
  • “The Tsunami and the Cherry Blossom”
    Lucy Walker and Kira Carstensen

Meilleur montage 

  • “The Artist” Anne-Sophie Bion and Michel Hazanavicius
  • “The Descendants” Kevin Tent
  • “The Girl with the Dragon Tattoo” Kirk Baxter and Angus Wall (Millenium)
  • “Hugo” Thelma Schoonmaker (Hugo cabret)
  • “MoneyballChristopher Tellefsen (le Stratège)

 Mérité!

Meilleur film étranger 

  • “Bullhead” Belgium
  • “Footnote” Israel
  • “In Darkness” Poland
  • “Monsieur Lazhar Canada
  • “A Separation” Iran

Récompenser le meilleur film de 2011 est un choix tout ce qu’il y a de plus logique et conclut une aventure incroyable pour ce film iranien qui a multiplié les récompenses (Ours d’Or, César, Oscar…)

Meilleur maquillage

  • “Albert Nobbs”
    Martial Corneville, Lynn Johnston and Matthew W. Mungle
  • “Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2″
    Edouard F. Henriques, Gregory Funk and Yolanda Toussieng
  • “The Iron Lady”
    Mark Coulier and J. Roy Helland

Logique! La ressemblance de Meryl Streep avec la Dame de fer est saisissante!

Meilleure musique 

  • “The Adventures of Tintin John Williams
  • “The Artist” Ludovic Bource
  • “Hugo” Howard Shore
  • “Tinker Tailor Soldier Spy” Alberto Iglesias (la Taupe)
  • “War Horse” John Williams

Chapeau! La fabuleuse bande originale du Français l’emporte après le César alors que John Williams était présent pour 2 films!

Meilleure chanson originale 

  • “Man or Muppet” from “The Muppets” Music and Lyric by Bret McKenzie
  • “Real in Rio” from “Rio” Music by Sergio Mendes and Carlinhos Brown Lyric by Siedah Garrett

Meilleur film

  • “The Artist” Thomas Langmann, Producer
  • “The Descendants” Jim Burke, Alexander Payne and Jim Taylor, Producers
  • “Extremely Loud & Incredibly Close” Scott Rudin, Producer
  • “The Help” Brunson Green, Chris Columbus and Michael Barnathan, Producers
  • “Hugo” Graham King and Martin Scorsese, Producers
  • “Midnight in Paris” Letty Aronson and Stephen Tenenbaum, Producers
  • “Moneyball” Michael De Luca, Rachael Horovitz and Brad Pitt, Producers
  • “The Tree of Life” Nominees to be determined
  • “War Horse” Steven Spielberg and Kathleen Kennedy, Producers

Enorme! Belle récompense pour Thomas Langmann qui n’a pas toujours fait les meilleurs choix mais qui, ici, a fait d’un preuve d’un courage sans limite pour se lancer dans une telle aventure!

Meilleur court-métrage d’animation

  • “Dimanche/SundayPatrick Doyon
  • “The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore” William Joyce and Brandon Oldenburg
  • “La Luna” Enrico Casarosa
  • “A Morning Stroll” Grant Orchard and Sue Goffe
  • “Wild Life” Amanda Forbis and Wendy Tilby

Meilleur court-métrage 

  • “Pentecost” Peter McDonald and Eimear O’Kane
  • “Raju” Max Zähle and Stefan Gieren
  • “The Shore” Terry George and Oorlagh George
  • “Time Freak” Andrew Bowler and Gigi Causey
  • “Tuba AtlanticHallvar Witzø

Meilleur montage son 

  • “Drive” Lon Bender and Victor Ray Ennis
  • “The Girl with the Dragon TattooRen Klyce
  • “Hugo” Philip Stockton and Eugene Gearty
  • “Transformers: Dark of the Moon” Ethan Van der Ryn and Erik Aadahl
  • “War Horse” Richard Hymns and Gary Rydstrom 

Logique!

Meilleurs effets sonores 

  • “The Girl with the Dragon Tattoo”
    David Parker, Michael Semanick, Ren Klyce and Bo Persson
  • “Hugo”
    Tom Fleischman and John Midgley
  • “Moneyball”
    Deb Adair, Ron Bochar, Dave Giammarco and Ed Novick
  • “Transformers: Dark of the Moon”
    Greg P. Russell, Gary Summers, Jeffrey J. Haboush and Peter J. Devlin
  • “War Horse”
    Gary Rydstrom, Andy Nelson, Tom Johnson and Stuart Wilson

Logique!

Meilleurs effets visuels 

  • Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2
    Tim Burke, David Vickery, Greg Butler and John Richardson
  • “Hugo”
    Rob Legato, Joss Williams, Ben Grossman and Alex Henning
  • “Real Steel”
    Erik Nash, John Rosengrant, Dan Taylor and Swen Gillberg
  • “Rise of the Planet of the Apes” (la Planète des singes: les origines)
    Joe Letteri, Dan Lemmon, R. Christopher White and Daniel Barrett
  • “Transformers: Dark of the Moon”
    Scott Farrar, Scott Benza, Matthew Butler and John Frazier

Mérité même si « la Planète des Singes » était une vraie réussite à ce niveau!

Meilleure adaptation 

  • “The Descendants” Screenplay by Alexander Payne and Nat Faxon & Jim Rash
  • “Hugo” Screenplay by John Logan
  • “The Ides of March” Screenplay by George Clooney & Grant Heslov and Beau Willimon (les Marches du Pouvoir)
  • “Moneyball” Screenplay by Steven Zaillian and Aaron Sorkin  Story by Stan Chervin
  • “Tinker Tailor Soldier Spy” Screenplay by Bridget O’Connor & Peter Straughan

Brillant scénario justement récompensé!

Meilleur scénario original

  • “The Artist” Written by Michel Hazanavicius
  • “Bridesmaids” Written by Annie Mumolo & Kristen Wiig
  • “Margin Call” Written by J.C. Chandor
  • “Midnight in Paris” Written by Woody Allen
  • “A Separation” Written by Asghar Farhadi

L’écriture toujours inspirée du maître récompensée. Woody Allen remporte ainsi sa quatrième statuette dont 3 pour le scénario!

 

OSCAR 2012 : LES NOMINATIONS

Et voilà! C’est fait! On connaît les nommés pour la prochaine cérémonie des Oscar qui aura lieu le 26 février prochain. Voici le détail:

Meilleur acteur 

  • Demián Bichir in « A Better Life »
  • George Clooney in « The Descendants »
  • Jean Dujardin in « The Artist »
  • Gary Oldman in « Tinker Tailor Soldier Spy » (la Taupe)
  • Brad Pitt in « Moneyball » (le Stratège)

Jean Dujardin a toutes ses chances! On peut noter l’absence de Leonardo DiCaprio pour J.Edgard qui s’assiera une fois de plus sur son Oscar!

Meilleur second rôle masculin 

  • Kenneth Branagh in « My Week with Marilyn »
  • Jonah Hill in « Moneyball » (le Stratège)
  • Nick Nolte in « Warrior »
  • Christopher Plummer in « Beginners »
  • Max von Sydow in « Extremely Loud & Incredibly Close » (extrêmement fort et incroyablement près)

Tout est ouvert dans cette catégorie même si Christopher Plummer part avec une légère avance avec son golden globe!

Meilleure actrice 

  • Glenn Close in « Albert Nobbs »
  • Viola Davis in « The Help » (la Couleur des sentiments)
  • Rooney Mara in « The Girl with the Dragon Tattoo » (Millenium: les hommes qui n’aimaient pas les femmes)
  • Meryl Streep in « The Iron Lady » (la Dame de fer)
  • Michelle Williams in « My Week with Marilyn »

La récompense semble promise à Michelle Williams pour son rôle de Marilyn même si Meryl Streep est une concurrente sérieuse en Margaret Thatcher! 

  • Bérénice Bejo in « The Artist »
  • Jessica Chastain in « The Help » (la Couleur des sentiments)
  • Melissa McCarthy in « Bridesmaids » (Mes meilleures amies)
  • Janet McTeer in « Albert Nobbs »
  • Octavia Spencer in « The Help » (la Couleur des sentiments)

Soyons chauvins! Bérénice! Bérénice! Elle est si bien dans ce film!

Meilleur film d’animation 

  • « A Cat in Paris » Alain Gagnol and Jean-Loup Felicioli (une Vie de chat)
  • « Chico & Rita » Fernando Trueba and Javier Mariscal
  • « Kung Fu Panda 2 » Jennifer Yuh Nelson
  • « Puss in Boots » Chris Miller (le Chat Potté)
  • « Rango » Gore Verbinski

Surprise! C’est la première fois que Pixar est absente de la compétition et Tintin n’en est pas non plus! Cela pourrait profiter au Chat Potté même si Rango a sa chance! Si c’est le Français « une vie de chat », alors Cocorico!

Meilleurs décors 

  • « The Artist »
    Production Design: Laurence Bennett; Set Decoration: Robert Gould
  • « Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2« 
    Production Design: Stuart Craig; Set Decoration: Stephenie McMillan
  • « Hugo » (Hugo Cabret)
    Production Design: Dante Ferretti; Set Decoration: Francesca Lo Schiavo
  • « Midnight in Paris » (Minuit à Paris)
    Production Design: Anne Seibel; Set Decoration: Hélène Dubreuil
  • « War Horse » (Cheval de guerre)
    Production Design: Rick Carter; Set Decoration: Lee Sandales

 Va pour Hugo!

Meilleure photographie 

  • « The Artist » Guillaume Schiffman
  • « The Girl with the Dragon Tattoo » Jeff Cronenweth (Millenium)
  • « Hugo » Robert Richardson (Hugo Cabret)
  • « The Tree of Life » Emmanuel Lubezki
  • « War Horse » Janusz Kaminski (Cheval de guerre)

The Artist a sa chance, à moins que l’outsider Millenium avec sa belle photo glaciale ne lui ravisse!

 

Meilleurs costumes 

  • « Anonymous » Lisy Christl
  • « The Artist » Mark Bridges
  • « Hugo » Sandy Powell (Hugo cabret)
  • « Jane Eyre » Michael O’Connor
  • « W.E. » Arianne Phillips

The Artist!

Meilleur réalisateur 

  • « The Artist » Michel Hazanavicius
  • « The Descendants » Alexander Payne
  • « Hugo » Martin Scorsese (Hugo Cabret)
  • « Midnight in Paris » Woody Allen ( Minuit à Paris)
  • « The Tree of Life » Terrence Malick

Même si une récompense à Michel Hazanavicius me comblerait, Scorsese me semble le grand favori!

Meilleur documentaire 

  • « Hell and Back Again »
    Danfung Dennis and Mike Lerner
  • « If a Tree Falls: A Story of the Earth Liberation Front »
    Marshall Curry and Sam Cullman
  • « Paradise Lost 3: Purgatory »
    Charles Ferguson and Audrey Marrs
  • « Pina »
    Wim Wenders and Gian-Piero Ringel
  • « Undefeated »
    TJ Martin, Dan Lindsay and Richard Middlemas

Meilleur court-métrage documentaire 

  • « The Barber of Birmingham: Foot Soldier of the Civil Rights Movement »
    Robin Fryday and Gail Dolgin
  • « God Is the Bigger Elvis »
    Rebecca Cammisa and Julie Anderson
  • « Incident in New Baghdad »
    James Spione
  • « Saving Face »
    Daniel Junge and Sharmeen Obaid-Chinoy
  • « The Tsunami and the Cherry Blossom »
    Lucy Walker and Kira Carstensen

Meilleur montage 

  • « The Artist » Anne-Sophie Bion and Michel Hazanavicius
  • « The Descendants » Kevin Tent
  • « The Girl with the Dragon Tattoo » Kirk Baxter and Angus Wall (Millenium)
  • « Hugo » Thelma Schoonmaker (Hugo cabret)
  • « Moneyball » Christopher Tellefsen (le Stratège)

Je vois bien Hugo Cabret!

Meilleur film étranger 

  • « Bullhead » Belgium
  • « Footnote » Israel
  • « In Darkness » Poland
  • « Monsieur Lazhar » Canada
  • « A Separation » Iran

En l’absence de « la guerre est déclarée », je verrais bien « une séparation »!

Meilleur maquillage

 
  • « Albert Nobbs »
    Martial Corneville, Lynn Johnston and Matthew W. Mungle
  • « Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2 »
    Edouard F. Henriques, Gregory Funk and Yolanda Toussieng
  • « The Iron Lady »
    Mark Coulier and J. Roy Helland

The iron lady est bien parti!

Meilleure musique 

  • « The Adventures of Tintin » John Williams
  • « The Artist » Ludovic Bource
  • « Hugo » Howard Shore
  • « Tinker Tailor Soldier Spy » Alberto Iglesias (la Taupe)
  • « War Horse » John Williams

Va pour le Français même si la partition de Tintin est fabuleuse!

Meilleure chanson originale 

  • « Man or Muppet » from « The Muppets » Music and Lyric by Bret McKenzie
  • « Real in Rio » from « Rio » Music by Sergio Mendes and Carlinhos Brown Lyric by Siedah Garrett

Meilleur film

 
  • « The Artist » Thomas Langmann, Producer
  • « The Descendants » Jim Burke, Alexander Payne and Jim Taylor, Producers
  • « Extremely Loud & Incredibly Close » Scott Rudin, Producer
  • « The Help » Brunson Green, Chris Columbus and Michael Barnathan, Producers
  • « Hugo » Graham King and Martin Scorsese, Producers
  • « Midnight in Paris » Letty Aronson and Stephen Tenenbaum, Producers
  • « Moneyball » Michael De Luca, Rachael Horovitz and Brad Pitt, Producers
  • « The Tree of Life » Nominees to be determined
  • « War Horse » Steven Spielberg and Kathleen Kennedy, Producers

Ca va se jouer entre The Artist et Hugo Cabret à mon avis!

Meilleur court-métrage d’animation

 
  • « Dimanche/Sunday » Patrick Doyon
  • « The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore » William Joyce and Brandon Oldenburg
  • « La Luna » Enrico Casarosa
  • « A Morning Stroll » Grant Orchard and Sue Goffe
  • « Wild Life » Amanda Forbis and Wendy Tilby

Meilleur court-métrage 

  • « Pentecost » Peter McDonald and Eimear O’Kane
  • « Raju » Max Zähle and Stefan Gieren
  • « The Shore » Terry George and Oorlagh George
  • « Time Freak » Andrew Bowler and Gigi Causey
  • « Tuba Atlantic » Hallvar Witzø

Meilleur montage son 

  • « Drive » Lon Bender and Victor Ray Ennis
  • « The Girl with the Dragon Tattoo » Ren Klyce
  • « Hugo » Philip Stockton and Eugene Gearty
  • « Transformers: Dark of the Moon » Ethan Van der Ryn and Erik Aadahl
  • « War Horse » Richard Hymns and Gary Rydstrom

Je verrais bien Hugo cabret!

 

Meilleurs effets sonores 

 

  • « The Girl with the Dragon Tattoo »
    David Parker, Michael Semanick, Ren Klyce and Bo Persson
  • « Hugo »
    Tom Fleischman and John Midgley
  • « Moneyball »
    Deb Adair, Ron Bochar, Dave Giammarco and Ed Novick
  • « Transformers: Dark of the Moon »
    Greg P. Russell, Gary Summers, Jeffrey J. Haboush and Peter J. Devlin
  • « War Horse »
    Gary Rydstrom, Andy Nelson, Tom Johnson and Stuart Wilson

Va pour Hugo et ces jolis bruits de mécanismes!

Meilleurs effets visuels 

  • « Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2 »
    Tim Burke, David Vickery, Greg Butler and John Richardson
  • « Hugo »
    Rob Legato, Joss Williams, Ben Grossman and Alex Henning
  • « Real Steel »
    Erik Nash, John Rosengrant, Dan Taylor and Swen Gillberg
  • « Rise of the Planet of the Apes » (la Planète des singes: les origines)
    Joe Letteri, Dan Lemmon, R. Christopher White and Daniel Barrett
  • « Transformers: Dark of the Moon »
    Scott Farrar, Scott Benza, Matthew Butler and John Frazier

L’Oscar semble promis à la Planète des Singes!

Meilleure adaptation 

  • « The Descendants » Screenplay by Alexander Payne and Nat Faxon & Jim Rash
  • « Hugo » Screenplay by John Logan
  • « The Ides of March » Screenplay by George Clooney & Grant Heslov and Beau Willimon (les Marches du Pouvoir)
  • « Moneyball » Screenplay by Steven Zaillian and Aaron Sorkin  Story by Stan Chervin
  • « Tinker Tailor Soldier Spy » Screenplay by Bridget O’Connor & Peter Straughan

Hugo à moins que The Descendants ne lui grille la politesse!

Meilleur scénario original

 
  • « The Artist » Written by Michel Hazanavicius
  • « Bridesmaids » Written by Annie Mumolo & Kristen Wiig
  • « Margin Call » Written by J.C. Chandor
  • « Midnight in Paris » Written by Woody Allen
  • « A Separation » Written by Asghar Farhadi

Ca pourrait se jouer entre « Minuit à Paris » et l’outsider « une Séparation »!

Et voilà! La grosse surprise est quand même l’absence de Drive et de Ryan Gosling de toutes les nominations importantes! Mystère! The Artist pourrait en tout cas repartir avec de jolies surprises!

CRITIQUE: LE DERNIER ROI D’ECOSSE (2006)

Excellent film que ce « dernier roi d’Ecosse »! Kevin Mac Donald, qu’on connaît surtout pour avoir réalisé un documentaire sur la prise d’otages des athlètes israéliens à Munich, nous conte ici la relation du dictateur Idi Amin Dada avec son médecin personnel, un jeune docteur écossais. Ce dernier personnage est un personnage fictif qui nous permet d’approcher au plus près du despote. Le film démarre au tout début du règne du dictateur, attendu comme le messie par la population ougandaise. Ce jeune Ecossais croise alors la route d’Amin Dada et va devenir son médecin. Au départ, leur relation est idyllique, le chef d’état paraîssant même sympathique et attachant, et c’est la grande force du film. La prestation de Forrest Whitaker est en tous points remarquable; il sombre tout doucement vers la folie totale au grand désespoir de son jeune médecin qui ne sait plus comment se défaire de sa délicate mission. Le film passe en fait d’un sympathique itinéraire initiatique à une pure tragédie; le mélange entre faits réels et fiction est parfaitement réussi et l’interprétation (l’oscar de Whitaker est amplement mérité) de haute volée.

Forest Whitaker. Twentieth Century Fox France

Voilà donc un excellent film qui se regarde comme un thriller, cramponné à son fauteuil!