CRITIQUE: KILL THE GRINGO

kill_the_gringo

LE FILM: 7.5/10

Après avoir dérobé plus de 2 millions de dollars, un criminel est arrêté par deux flics ripoux à la frontière mexicaine qui s’emparent de son butin et
l’envoient dans le village-prison insalubre d’El Pueblito. Entouré de malfrats plus dangereux les uns que les autres, il va devoir survivre, pour s’échapper et
récupérer son argent…

« Kill The Gringo » fait partie de ce que l’on appelle les DTV, Direct To Video, ces films qui fleurissent directement dans les rayons sans passer par la case cinéma! Très souvent, il s’agit de films à la qualité très discutable dont la sortie en salles est vouée à l’échec! Parfois, cela donne lieu à de très bonnes surprises, voire provoque l’étonnement de ne pas avoir pu découvrir le film au Cinéma! Ce « Kill The Gringo » entre clairement dans cette seconde catégorie! Ecrit, produit et interprété par Mel Gibson, « Kill The Gringo » est un polar sur le fond assez classique, qui met en scène un malfrat dépossédé de son magot qui va devoir affronter vents et marées pour remettre la main dessus, mais qui sur la forme est complètement novateur!

L’originalité du film tient surtout à l’endroit où est située l’action, à savoir une prison mexicaine prenant la forme d’un véritable village avec ses boutiques et dans lequel circulent les armes à feu et où le pouvoir est détenu par le bandit Javi! Tout en étant un polar pur, ce KTG est aussi un film de prison, atypique vue la configuration des lieux, mais également une histoire d’amitié entre le héros et un petit gamin, voué à servir de marchandise pour le compte de Javi, qui convoite son foie! Sur un scénario malin, KTG est mis en scène avec efficacité, exploitant à merveille le décor de ce village-prison, et réserve même quelques scènes de gunfights assez réjouissantes. Pour couronner le tout,  Mel Gibson trouve ici l’occasion de livrer une prestation haut de gamme!

Un très bon moment en perspective!

LES BONUS: 1/10

La bande-annonce et c’est tout!

VERDICT: 7.5/10

Un excellent polar dont l’absence de sortie salles laisse songeur!

Disponible en DVD (19,99 euros) et blu-ray (24,99 euros) chez Aventi

 


Une réflexion sur “CRITIQUE: KILL THE GRINGO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s