CRITIQUE BLU-RAY: PROMETHEUS

PROMETHEUSLE FILM: 6,5/10

Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend.

33 ans après le premier opus de la saga Alien déjà réalisé par lui-même, Ridley Scott revient avec un prequel, genre très à la mode en ce moment, qui vise à nous raconter ce qui s’est passé avant, comme l’a fait par exemple dernièrement « la Planète des singes, les origines ». Le but du jeu est donc ici de nous expliquer les origines des petites bebêtes de la saga, du vaisseau spatial en forme de fer à cheval et du fameux « Space jockey », espèce de géant fossilisé. Pour cela, Scott envoie une mission de scientifiques, à bord du Prometheus, à la recherche des origines de l’humanité, rien que ça!

Même si l’on est loin du naufrage annoncé, beaucoup de réserves subsistent sur ce « Prometheus »! Tout d’abord sur la raison d’être du film: n’est-il pas un peu dommage de chercher des explications à ce qui fait le mystère de la saga Alien ? Poser la question est un peu y répondre! Pour en venir au film lui-même, si l’on accepte ce postulat de départ, le gros défaut du film tient à son scénario? Outre le fait qu’il flirte régulièrement avec de la métaphysique de comptoir, le film semble souffrir de véritables trous dans son processus narratif comme si les coupes successives avaient sacrifié une vraie cohérence et simplifié à l’outrance certains personnages. Hormis les personnages du droïde, incarné par Fassbender, et d’Elisabeth Shaw, par la géniale Noomi Rapace, les autres sont complètement transparents. D’ailleurs, on pouvait voir dans les premières bandes annonces des scènes qui n’apparaissent pas dans le montage final!

Pour ce qui est du positif, du haut de ses 75 ans, Ridley Scott confirme qu’il est toujours un grand faiseur d’images! Brillamment mis en scène, bénéficiant d’une splendide photo et de décors fabuleux, « Prometheus » reste un spectacle efficace, un régal pour les yeux, assez fidèle à l’esthétique qu’avait créé H.R.Giger pour le « Huitième passager »!

Cerise sur le gâteau avec ce blu-ray, la copie représente ce qui se fait de mieux en matière de HD: un son épooustouflant et une image qui magnifie la splendide photo du film et affiche une précision diabolique! Le must: la scène où Holloway examine ses yeux dans le miroir! Waouh!

LES BONUS: 8/10

Outre des commentaires audio, on bénéficie d’une belle section de scènes coupées, sans apport majeur, mais intéressantes cependant, et d’une section étrange où l’on voit certains personnages se présenter comme à un entretien d’embauche et où l’on voit également une scène avec Guy Pearce présente dans la bande-annonce mais absente du film! Le plus intéressant finalement se trouve sur l’application Second Screen sur IPAD et tablettes Android qui vous permet de synchroniser celle-ci avec votre lecteur bluray connecté et de visionner des bonus inédits: photos, croquis, interviews! Génial!

VERDICT: 7/10

Un blu-ray d’exception pour un film imparfait mais qui devrait trouver sa valeur avec d’éventuelles suites!

Disponible en DVD (19,99 euros) , combo blu-ray/DVD (24,99 euros) et Blu-ray 3D (29,99 euros) chez FPE



Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s