Critique: Blade Runner 2049

597734.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Réalisation Denis Villeneuve
Scénario Hampton Fancher
Michael Green
Ridley Scott
Acteurs principaux
Sociétés de production Black Label Media
Thunder Road Pictures
Scott Free Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau du Canada Canada
Genre science-fiction
Durée 164 minutes
Sortie 4 Octobre 2017

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies…

Blade Runner 2049 est sans doute le film le plus attendu de l’année! Une suite au film culte de Ridley Scott réalisée par l’un des cinéastes les plus talentueux du moment avec Ryan Gosling et le retour d’Harrison Ford avait en effet de quoi exciter les cinéphiles les plus frigides! On ne peut que saluer l’ambition du projet et l’audace d’offrir un blockbuster si loin des canons du genre et si exigeant sur la forme. La mise en scène de ce nouveau volet est en effet un régal et l’esthétisme du film convaincra les plus réfractaires au cinéaste canadien. Malheureusement, l’histoire qui tient finalement en la recherche d’un enfant caché n’est pas à la hauteur du projet. 2h45 c’est long et même interminable et l’on peut se demander si l’apparition tardive, au bout de deux heures de film, d’Harrison Ford, n’est pas destinée à garder le spectateur à sa place. Tout semble étiré et dilaté jusqu’à l’extrême, si bien que chaque apparition et chaque déplacement du héros semble se faire au ralenti. On a malheureusement l’impression d’assister à une oeuvre de toute beauté mais totalement désincarnée et tournant à vide, nous forçant à nous questionner sur la raison d’être de cette suite.

2

Publicités

Critique Bluray: Premier Contact

71YObr3CjBL._SL1000_.jpg

Titre original Arrival
Réalisation Denis Villeneuve
Scénario Eric Heisserer
Acteurs principaux
Sociétés de production FilmNation Entertainment
21 Laps Entertainment
Lava Bear Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Durée 127 minutes
Sortie 7 décembre 2016

LE FILM:

4.5

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

Huitième film du Canadien Denis Villeneuve après « Prisoners » ou « Sicario », « Premier Contact » est sa première incursion dans la science-fiction quelques mois avant son « Blade Runner ». Curieux objet pour un film à gros budget que ce « Premier Contact », mélange de « Rencontres du Troisième Type » pour le fond et « 2001 , Odyssée de l’espace » pour la forme. Réflexion sur l’autre, quel qu’il soit, le film de Villeneuve pourra toucher les réfractaires au genre comme déstabiliser les aficionados. Presque contemplatif, « Premier contact » est un régal tant au niveau de l’image, avec une superbe photographie et des idées visuelles renversantes, que du son, totalement envoûtant. Amy Adams apporte la touche d’émotion qui finit de nous emporter, faisant de ce film un monument!

TECHNIQUE:

4.5

Un régal visuel et sonore!

BONUS:

3.5

On trouve ici plusieurs modules sur la BO, les effets sonores, le montage ou encore pour comprendre « Premier Contact »! Tous très intéressants!

VERDICT:

4.5

L’un des grands films de l’an dernier!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Sony Pictures dès le 12 avril

 

Critique: Premier Contact

414639.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Arrival
Réalisation Denis Villeneuve
Scénario Eric Heisserer
Acteurs principaux
Sociétés de production FilmNation Entertainment
21 Laps Entertainment
Lava Bear Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Durée 127 minutes
Sortie 7 décembre 2016

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

Huitième film du Canadien Denis Villeneuve après « Prisoners » ou « Sicario », « Premier Contact » est sa première incursion dans la science-fiction quelques mois avant son « Blade Runner ». Curieux objet pour un film à gros budget que ce « Premier Contact », mélange de « Rencontres du Troisième Type » pour le fond et « 2001 , Odyssée de l’espace » pour la forme. Réflexion sur l’autre, quel qu’il soit, le film de Villeneuve pourra toucher les réfractaires au genre comme déstabiliser les aficionados. Presque contemplatif, « Premier contact » est un régal tant au niveau de l’image, avec une superbe photographie et des idées visuelles renversantes, que du son, totalement envoûtant. Amy Adams apporte la touche d’émotion qui finit de nous emporter, faisant de ce film un monument!

4.5

 

Critique: Sicario

261485.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Date de sortie :
    07 octobre 2015
  • Réalisé par :
    Denis Villeneuve
  • Avec :
    Emily Blunt, Benicio del Toro, Josh Brolin…
  • Durée :
    2h1min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2015
  • Titre original : Sicario
  • Distributeur :
    Metropolitan

La zone frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l’équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.

Présenté en compétition au dernier Festival de Cannes, le dernier rejeton du Québécois Denis Villeneuve suscitait une attente considérable mais largement récompensée. Villeneuve confirme pour son troisième film aux Etats-Unis après « Prisoners » et « Enemy » qu’il a parfaitement su trouver sa place et son indépendance. Après une exaltante scène d’ouverture d’un assaut du FBI mené par Emily Blunt dans la maison d’un trafiquant, on part pour deux heures de plongée d’une puissance rare dans l’univers des cartels mexicains. On y suit la jeune et intègre Kate (Emily Blunt) coincée entre un Américain macho (Josh Brolin) et un Mexicain taiseux et mystérieux (Benicio del Toro) qui va se retrouver dans un monde où la frontière entre le bien et le mal est de plus en plus ténue. Non content d’avoir soigné la forme (mise en scène au cordeau, photo sublime de Roger Deakins, interprétation sans fausse note et BO hypnotique), Villeneuve n’a pas négligé le fond, ouvrant une vraie réflexion sur la morale et la raison d’état. Prenant, excitant voire carrément jouissif, on tient le meilleur film américain de 2015!

4.5

 

 

Critique Dvd: Polytechnique

51JXAnFBZ9L

  • Réalisé par :
    Denis Villeneuve
  • Durée :
    1h16min
  • Année de production :  2009
  • Titre original : Polytechnique

LE FILM:

4

Basé sur les témoignages des survivants du drame survenu à l’Ecole polytechnique de Montréal, le 6 décembre 1989, le film raconte l’évènement à travers les yeux de Valérie et Jean-François, deux étudiants qui ont vu leur vie basculer lorsqu’un jeune homme s’est introduit dans l’école avec une idée en tête: emmener avec lui dans la mort le plus de femmes possible.

Si depuis le génial « Incendies« , la carrière de Denis Villeneuve a pris une dimension internationale avec des films comme « Prisoners« , « Enemy » ou bientôt « Sicario », le Québécois avait déjà trois films tournés chez lui à son actif. Le troisième, tourné un an avant « Incendies » est « Polytechnique » et n’a rien à voir avec un documentaire sur la célèbre école. Il s’agit ici de l’adaptation d’un fait divers, l’assassinat de dizaines d’étudiantes à l’école polytechnique de Montréal en 1989 par un déséquilibré. D’une durée très courte (1h16) et en noir et blanc, « Polytechnique » retrace la tuerie selon les points de vue du tueur, d’un étudiant témoin de la scène et d’une survivante. Eliminant au maximum les dialogues, Villeneuve nous propose non pas d’expliquer l’inexplicable mais surtout de ressentir l’horreur, accentuée par les paysages enneigés qui rajoutent au sentiment d’oppression ressenti. Un exercice de style glaçant!

TECHNIQUE:

5

Rien à dire pour le support, la définition est au rendez-vous! A noter que des sous-titres sont disponibles pour être sûr de bien comprendre les rares dialogues.

BONUS:

2

Outre la bande-annonce et une galerie photos, on trouve une courte interview du réalisateur.

VERDICT:

4

L’un des premiers film déjà très prometteurs d’un grand réalisateur!

Disponible en DVD (16.99 euros) chez Epicentre films dès le 9 octobre

Critique: Enemy

317481

  • Réalisé par :
    Denis Villeneuve
  • Avec :
    Jake GyllenhaalMélanie LaurentSarah Gadon
  • Durée :
    1h30min
  • Pays de production :
    Canada
  • Année de production :  2013
  • Titre original : An Enemy
  • Distributeur :
    Version Originale / Condor

Adam, un professeur discret, mène une vie paisible avec sa fiancée Mary. Un jour qu’il découvre son sosie parfait en la personne d’Anthony, un acteur fantasque, il ressent un trouble profond. Il commence alors à observer à distance la vie de cet homme et de sa mystérieuse femme enceinte. Puis Adam se met à imaginer les plus stupéfiants scénarios… pour lui et pour son propre couple.

Après Incendies et Prisoners, le Canadien Denis Villeneuve reste dans le suspense avec cette adaptation du roman de Sarramago,  « l’autre comme moi » . Loin de chercher à offrir un film grand public, Villeneuve garde l’étrangeté du roman original et laisse une marge d’interprétation assez large au spectateur qui pourra y trouver son compte de références cinéphiliques ou psychanalytiques. La mise en scène brillante de Villeneuve et la bande son atmosphérique font de cet étrange Enemy une belle réussite.

4

 

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Condor Entertainment


Jeu concours: 5 codes VOD pour « Enemy » à gagner (jeu terminé)

317481

A l’occasion de la sortie en VOD du film « Enemy », CINEDINGUE et UNIVERSCINE sont heureux de vous offrir 5 codes pour visionner le film. Pour gagner, il vous suffit de répondre correctement aux questions avant le 22 janvier; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.