Critique Bluray 3D: San Andreas

61+DZ48RYUL

Réalisation Brad Peyton
Scénario Allan Loeb
Carlton Cuse
Carey Hayes
Chad Hayes
Jeremy Passmore
Andre Fabrizio
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Village Roadshow Pictures
New Line Cinema
Flynn Picture Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Catastrophe
Durée 114 minutes
Sortie 27 mai 2015

LE FILM:

1.5

Lorsque la tristement célèbre Faille de San Andreas finit par s’ouvrir, et par provoquer un séisme de magnitude 9 en Californie, un pilote d’hélicoptère de secours en montagne et la femme dont il s’est séparé quittent Los Angeles pour San Francisco dans l’espoir de sauver leur fille unique. Alors qu’ils s’engagent dans ce dangereux périple vers le nord de l’État, pensant que le pire est bientôt derrière eux, ils ne tardent pas à comprendre que la réalité est bien plus effroyable encore…

Après « Comme chiens et chats 2 » et « Voyage au centre de la Terre 2 », Brad Peyton s’adonne au film catastrophe, avec le petit fils de « Tremblement de terre »! En guise de Charlton Heston, c’est le poète Dwayne Johnson qui s’y colle et qui compte bien réunir sa famille malgré l’apocalypse. La couardise de l’amant de sa femme, qui abandonne lâchement sa fille pourrait faire ses affaires! Adeptes de dialogues ciselés et d’analyses psychologiques s’abstenir! Pendant deux heures tout, absolument tout pète, faisant de Roland Emmerich l’Ingmar Bergman du film catastrophe et l’on ne peut que s’incliner devant la qualité des effets spéciaux vraiment impressionnants. A côté, il vaut mieux prendre l’affaire au second degré, tant tout ça frôle la débilité avec pour point d’orgue le final aux dialogues élus « dialogues de l’année »: devant un drapeau américain qui se déploie, la femme du héros lui demande « qu’est-ce qu’on va faire maintenant? »; lui, « On va reconstruire… ». Waouh!

TECHNIQUE:

4.5

A classer dans les bluray de démo tant la galette va faire trembler votre installation! Côté 3D, peu de dédoublement mais une belle profondeur de champ sur les plans aériens et quelques jaillissements bien sentis!

BONUS:

2.5

Outre quelques scènes coupées et un bêtisier riquiqui, on trouve également un making of décliné en plusieurs modules, un peu promo!

VERDICT:

1.5

Le divertissement bas du front par excellence, efficace pas plus!

Disponible en DVD (19.99 euros), bluray (24.99 euros) et bluray 3D (29.99 euros) chez Warner Bros

CRITIQUE BLU-RAY: TREMBLEMENT DE TERRE

81hW7vOa3OL__SL1500_LE FILM: 6/10

Lorsque le tremblement de terre le plus ravageur de tous les temps frappe le sud de la Californie, la ville de Los Angeles est rasé et tous les habitants sont touchés…

Avant-dernier film d’un réalisateur sans génie, Mark Robson, mais à qui l’on doit tout de même quelques honnêtes productions comme « les Ponts de Toko-Ri » ou « l’Express du Colonel Von Ryan », ce Tremblement de Terre surfe en 1974 sur la vague du film catastrophe. En effet, le genre connait ses heures de gloire au cours des années 70 avec des succès comme l’aventure du Poseidon(1972) ou encore la Tour Infernale(1974).
La recette est toujours la même: on prend un casting composé de stars au top ou bien sur le déclin, on en fait une flopée de personnages qu’on présente pendant un tiers du film, on les jette au beau milieu d’une catastrophe (naufrage, incendie, tremblement de terre, etc…) pendant que le spectateur tremble en tentant de deviner qui va s’en sortir et dans un dernier tiers, on assiste aux opérations de secours qui ne pourront malheureusement sauver tout le monde!
Le film de Mark Robson applique à la lettre cette recette avec son casting composé surtout de stars mineures ou sur le retour: outre Charlton Heston, on retrouve George Kennedy, Ava Gardner dans son dernier rôle, Richard Roundtree, Geneviève Bujold et la future vedette de Dallas Victoria Principal!
Archi-classique, le film de Robson reste un bon divertissement même si les effets spéciaux font un peu sourire en nos temps numériques: maquette, distorsion de l’image pour faire croire à celle des immeubles et bien sûr mouvements de caméra pour faire croire aux secousses!

TECHNIQUE: 8/10

Même si l’on peut regretter un certain bruit image dans de nombreux plans, définition et couleurs sont au rendez-vous et pour un film qui va fêter ses 40 ans, on ne va pas se plaindre!

BONUS: 0/10

Ils ont tous malheureusement glissé dans ma faille de San Andreas!

VERDICT: 6/10

Un honnête film catastrophe sans surprise mais qui se revoit avec plaisir…

Disponible en bluray (14.99 euros) chez Universal Pictures des le 20 août.