Critique: Tunnel

427337.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre original 터널
Réalisation Kim Seong-hoon
Scénario Kim Seong-hoon
Acteurs principaux
Sociétés de production Showbox
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre thriller
Durée 126 minutes
Sortie 3 mai 2017

Alors qu’il rentre retrouver sa famille, un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel, au volant de sa voiture. Pendant qu’une opération de sauvetage d’envergure nationale se met en place pour l’en sortir, scrutée et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l’homme joue sa survie avec les maigres moyens à sa disposition. Combien de temps tiendra-t-il ?

Deux ans après l’excellent « Hard Day« , le Coréen Kim Seong-Hoon quitte le polar pour un film catastrophe. Durant deux heures, le spectateur se retrouve en compagnie du héros, père de famille enseveli à la suite de l’effondrement du tunnel qu’il empruntait pour fêter l’anniversaire de sa fille. Le film ne s’embarrasse d’interminables préliminaires pour nous projeter très vite dans le feu de l’action. Plus qu’un simple blockbuster spectaculaire (même si les scènes d’effondrement sont ultra-réalistes!), « Tunnel » s’amuse à appuyer là où ça fait mal, stigmatisant une société coréenne menée par le cirque médiatique et les magouilles des hautes autorités. Si la critique est cinglante, le film est rondement mené, angoissant à souhait, tantôt jubilatoire, tantôt bouleversant. Une vraie bonne surprise, l’un des meilleurs films de l’année!

4.5

Critique Bluray 3D: Inferno

81P9GC-qQqL._SL1459_

  • Réalisé par :
    Oxide PangDanny Pang
  • Avec :
    Louis KOOChen SichengAngelica Lee
  • Année de production :  2013

LE FILM:

2

 

Un building de 50 étages. Une simple négligence. Des milliers de personnes prises aux piège par l’incendie le plus dévastateur de la décénnie. Seul rempart contre les flammes, une escouade de soldats du feu surentrainée et prête à tout pour intervenir. Objectif : sauver le maximum de vies.

Si l’on se souvient des frères Pang pour le prometteur « The Eye », force est de reconnaître que la suite de leur carrière n’a pas accouché que de chefs d’oeuvre! Pour l’anecdote, quand ils sont crédités tous les deux au générique, c’est en fait à tour de rôle qu’ils assurent a mise en scène au gré des repos de l’autre! L’un de leurs projets les plus ambitieux techniquement débarque chez nous directement en vidéo, « Inferno, les soldats du feu »! Si le tout tient plutôt la route, il faut bien avouer que la surprise n’est pas de mise, tant on a l’impression d’être devant un remake de « la Tour infernale » avec un lieu semblable et certains rebondissements plutôt proches. Malgré ces lieux communs et un penchant pour la grandiloquence, le tout se regarde sans déplaisir, c’est déjà ça!

TECHNIQUE:

5

 

Absolument parfait à tous points de vue! Même en 3D, aucun effet de dédoublement n’est à signaler et le son est explosif! Quant à l’intérêt de la 3D, outre quelques étincelles et quelques vues aériennes vertigineuses, c’est un peu décevant!

BONUS:

3

 

On trouve ici un making of assez intéressant!

VERDICT:

2.5

 

Une édition parfaite pour un film catastrophe du samedi soir!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray 3D/2D(19.99 euros) chez Condor Entertainment dès le 10 mars 2015