Critique: Slalom

RéalisationCharlène Favier
ScénarioCharlène Favier
Marie Talon
MusiqueLoW Entertainment
Acteurs principauxNoée Abita
Jérémie Renier
Sociétés de productionMille et une productions
Pays d’origine France
 Belgique
GenreDrame
Durée92 minutes
Sortie2020

Lyz, 15 ans, vient d’intégrer une prestigieuse section ski-études du lycée de Bourg-Saint-Maurice. Fred, ex-champion et désormais entraîneur, décide de tout miser sur sa nouvelle recrue. Galvanisée par son soutien, Lyz s’investit à corps perdu, physiquement et émotionnellement. Elle enchaîne les succès mais bascule rapidement sous l’emprise absolue de Fred…

Premier film de Charlène Favier, « Slalom » dissèque la relation entre Lyz, 15 ans, et son entraîneur de ski, tous deux tournés vers une participation aux jeux Olympiques. On assiste aux entraînements, durs physiquement mais aussi moralement car avec Fred, les sentiments n’ont pas leur place. Il faut être le meilleur ou rester chez soi. Puis petit à petit, on voit se mettre en place une véritable emprise de l’adulte sur la jeune femme, elle même coupée de ses liens familiaux. La jeune cinéaste s’inspire de ses jeunes années de sportive pour témoigner d’un phénomène fréquent où des éducateurs, forts de leur influence sur les jeunes qu’ils encadrent, abusent de leur statut et utilisent leurs élèves pour assouvir leur besoin de domination. Ce premier film glaçant et clinique, repose sur la magnifique interprétation de la jeune Noée Abita que l’on avait découverte dans « Ava » où elle était déjà fabuleuse et Jérémie Rénier totalement convaincant dans le rôle du coach. A voir…

Critique DVD: Good Luck Algeria

81hXnoJlKKL._SL1500_.jpg

Réalisation Farid Bentoumi
Scénario Farid Bentoumi
Noé Debré
Gaëlle Macé
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Velvet
Les Films du Fleuve
France 3 Cinéma
Voo eT Betv
RTBF
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Comédie
Durée h 30
Sortie 30 mars 2016

LE FILM:

3.5

Sam et Stéphane, deux amis d’enfance fabriquent avec succès des skis haut de gamme jusqu’au jour où leur entreprise est menacée. Pour la sauver, ils se lancent dans un pari fou : qualifier Sam aux Jeux Olympiques pour l’Algérie, le pays de son père. Au-delà de l’exploit sportif, ce défi improbable va pousser Sam à renouer avec une partie de ses racines.

Tiré d’une histoire vraie, celle du réalisateur ou plutôt de son frère, qui se lança le défi de qualifier l’Algérie pour les JO en ski, le scénario du film n’a, à priori, rien d’original! On pense évidemment à Rasta Rockett! A la différence du succès américain qui jouait surtout sur l’humour et le décalage de la situation, « Good Luck Algeria » joue sur plusieurs tableaux comme la comédie sociale (le héros tente de sauver sa petite entreprise de fabrication de skis de la faillite) et la fable sur l’intégration et la famille. Sami Bouajila est parfait et l’acteur qui incarne son père, Bouchakor Chakor Djaltia, est vraiment touchant. Une jolie comédie à la morale salvatrice.

TECHNIQUE:

4.5

Impeccable!

BONUS:

4

On trouve ici un documentaire de trente minutes sur la famille du réalisateur ainsi que deux courts-métrages.

VERDICT:

3.5

Une comédie touchante!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez Ad Vitam dès le 30 août