Critique: Moi, Tonya

2935253.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original I, Tonya
Réalisation Craig Gillespie
Scénario Steven Rogers
Acteurs principaux
Sociétés de production LuckyChap Entertainment
Clubhouse Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre biographie
Durée 121 minutes
Sortie 21 février 2018

En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d’avoir planifié et mis à exécution l’agression…

Craig Gillespie nous parle de l’affaire qui vit la patineuse Nancy Kerrigan sauvagement agressée par des connaissances de sa concurrente Tonya Harding. Pour ce faire, il met en scène un faux documentaire où chaque protagoniste vient donner sa version des faits: la mère violente, le mari vénal et violent lui aussi, le copain mythomane et bien sûr la patineuse. Bénéficiant d’un montage un brin roublard mais néanmoins efficace, le film dresse avant tout un beau portrait de femme, réhabilitant la patineuse longtemps femme la plus haïe des Etats-Unis. Gillespie explique notamment l’affaire par la vie de la patineuse, battue dans son enfance par sa mère puis par son mari et mal considérée par les juges qui la pénalisaient à cause de l’image « beauf » qu’elle véhiculait. Magot Robbie est exceptionnelle dans le rôle de la patineuse et l’on découvre aussi Allison Janney, incroyable marâtre! Belle réussite!

4

Critique Bluray 3D: Tarzan

81ideHs1bpL._SL1500_.jpg

Titre original The Legend of Tarzan
Réalisation David Yates
Scénario Stuart Beattie
Craig Brewer
John Collee
Adam Cozad
Acteurs principaux
Sociétés de production Dark Horse Entertainment
Jerry Weintraub Productions
Riche Productions
Village Roadshow Pictures
Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre aventure
Durée 110 minutes
Sortie 6 juillet 2016

LE FILM:

3

Après avoir grandi dans la jungle africaine, Tarzan a renoué avec ses origines aristocratiques, répondant désormais au nom de John Clayton, Lord Greystoke. Il mène une vie paisible auprès de son épouse Jane jusqu’au jour où il est convié au Congo en tant qu’émissaire du Commerce. Mais il est loin de se douter du piège qui l’attend. Car le redoutable belge Leon Rom est bien décidé à l’utiliser pour assouvir sa soif de vengeance et sa cupidité…

Tarzan encore? A la manière des super-héros de tous bords, David Yates s’échappe des Harry Potter pour dépoussiérer le mythe de l’homme-singe. Rien de très nouveau mais ce film d’aventures est plutôt bien ficelé et mené avec une certaine efficacité. Le rôle du méchant est confié à Christoph Waltz qui connaît le métier, Tarzan (Alexander Skarsgard) est beau et musclé, Jane est ravissante (Margot Robbie) et pour les accompagner, Samuel L. Jackson fait le job. Pour enrober tout ce beau monde, les effets numériques sont de qualité et la mise en scène maîtrisée. Le spectacle est au rendez-vous, faut pas chercher plus loin…

TECHNIQUE:

5

Parfait à tous points de vue! Un son explosif et une image à tomber! La 3D, sans dédoublement offre une belle profondeur de champ et quelques effets de jaillissements bien sentis.

BONUS:

3.5

On trouve ici un making of décliné en plusieurs modules succincts et plutôt promo. On trouve aussi un petit spot mené par Tarzan et Jane contre le trafic d’ivoire.

VERDICT:

3.5

Une belle édition pour un film d’aventures efficace et divertissant.

Disponible en DVD (19.99 euros), bluray (24.99 euros) et bluray 3D (29.99 euros) chez Warner Bros

Critique Bluray: Whiskey Tango Foxtrot

81qf59wNFVL._SL1500_.jpg

Réalisation Glenn Ficarra
John Requa
Scénario Robert Carlock
Acteurs principaux
Sociétés de production Broadway Video
Little Stranger
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie dramatique
Durée 112 minutes
Sortie pas de sortie salles

LE FILM:

3.5

Adaptation du livre homonyme de Kim Barker, journaliste de guerre qui a voyagé entre l’Afghanistan et le Pakistan pour les besoins de son métier.

Sorti directement en vidéo chez nous, le nouveau film de John Requa et Glenn Ficarra n’est pas du tout ce que le marketing veut bien nous vendre, à savoir une comédie potache. Si l’on sourit parfois devant certaines situations grotesques ou devant l’abattage de Tina Fey, on est loin de se décrocher les mâchoires et là n’est pas le but. Le film nous mène dans le quotidien des reporters de guerre avec réalisme et surtout nous offre le portrait d’une femme courageuse et battante. Les seconds rôles sont impeccables avec une mention spéciale à Alfred Molina en Ministre de la morale! A voir!

TECHNIQUE:

4

Une réussite avec un léger moins lors d’une scène nocturne d’exfiltration.

BONUS:

3.5

On trouve ici quelques featurettes dont une sur la vraie Kim Barker et quelques scènes coupées.

VERDICT:

3.5

Une plongée plaisante dans le quotidien des reporters de guerre.

Disponible en Bluray (14.99 euros) chez Paramount Pictures

Critique Bluray: Diversion

71MAtGsniHL._SL1414_

  • Date de sortie salles :
    25 mars 2015
  • Réalisé par :
    John Requa, Glenn Ficarra
  • Avec :
    Will Smith, Margot Robbie, Rodrigo Santoro…
  • Durée :
    1h45min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Focus
  • Distributeur :
    Warner Bros Pictures France

LE FILM:

2.5

Nicky, passé maître dans l’art de l’escroquerie, s’éprend de Jess une jeune débutante en matière de fraude. Alors qu’il lui apprend les ficelles du métier et que la jeune femme se rapproche dangereusement de lui, il rompt brutalement avec elle. Trois ans plus tard, la novice est devenue une redoutable femme fatale. Lorsqu’elle débarque à Buenos Aires, elle menace de faire capoter le plan à haut risque de Nicky. Pour la première fois de sa carrière, le maître des escrocs est désarçonné…

Entre comédie romantique et film d’arnaque façon « Ocean’s Eleven », ce « Diversion » concocté par les réalisateurs de « I love you Philip Morris » et « Crazy stupid love » est un agréable divertissement qui se laisse regarder. Si l’intrigue peut paraître un peu « capillotractée », le couple Will Smith/Margot Robbie fait le job avec un certain charme. Le scénario réserve quand même quelques petites surprises et la bande originale jazz/pop emballe bien le tout! Sympathique!

TECHNIQUE:

5

L’excellence à tous les niveaux!

BONUS:

3

On trouve ici des scènes coupées, une fin alternative, une interview du consultant pickpocket du film et deux petits sujets sur les deux comédiens principaux, le tout un peu promo!

VERDICT:

2.5

Un bon petit divertissement, rien de plus…

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Warner Bros