Critique Bluray 3D: Tarzan

81ideHs1bpL._SL1500_.jpg

Titre original The Legend of Tarzan
Réalisation David Yates
Scénario Stuart Beattie
Craig Brewer
John Collee
Adam Cozad
Acteurs principaux
Sociétés de production Dark Horse Entertainment
Jerry Weintraub Productions
Riche Productions
Village Roadshow Pictures
Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre aventure
Durée 110 minutes
Sortie 6 juillet 2016

LE FILM:

3

Après avoir grandi dans la jungle africaine, Tarzan a renoué avec ses origines aristocratiques, répondant désormais au nom de John Clayton, Lord Greystoke. Il mène une vie paisible auprès de son épouse Jane jusqu’au jour où il est convié au Congo en tant qu’émissaire du Commerce. Mais il est loin de se douter du piège qui l’attend. Car le redoutable belge Leon Rom est bien décidé à l’utiliser pour assouvir sa soif de vengeance et sa cupidité…

Tarzan encore? A la manière des super-héros de tous bords, David Yates s’échappe des Harry Potter pour dépoussiérer le mythe de l’homme-singe. Rien de très nouveau mais ce film d’aventures est plutôt bien ficelé et mené avec une certaine efficacité. Le rôle du méchant est confié à Christoph Waltz qui connaît le métier, Tarzan (Alexander Skarsgard) est beau et musclé, Jane est ravissante (Margot Robbie) et pour les accompagner, Samuel L. Jackson fait le job. Pour enrober tout ce beau monde, les effets numériques sont de qualité et la mise en scène maîtrisée. Le spectacle est au rendez-vous, faut pas chercher plus loin…

TECHNIQUE:

5

Parfait à tous points de vue! Un son explosif et une image à tomber! La 3D, sans dédoublement offre une belle profondeur de champ et quelques effets de jaillissements bien sentis.

BONUS:

3.5

On trouve ici un making of décliné en plusieurs modules succincts et plutôt promo. On trouve aussi un petit spot mené par Tarzan et Jane contre le trafic d’ivoire.

VERDICT:

3.5

Une belle édition pour un film d’aventures efficace et divertissant.

Disponible en DVD (19.99 euros), bluray (24.99 euros) et bluray 3D (29.99 euros) chez Warner Bros

Critique VOD:The Diary of a teenage girl

c0ee5083-826d-4d5c-8031-72e783377b95.png

Réalisation Marielle Heller
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 102 minutes
Sortie 21 mars en VOD

Dans les années 70 à San Francisco, un adolescent a une aventure avec le petit ami de sa mère.

Marielle Heller n’a cessé, depuis sa lecture du livre éponyme, de tenter d’arracher les droits d’adaptation puis a monté une pièce de théâtre pour finalement en faire un film. Présenté au festival de Sundance, ce « journal d’une adolescente » est ce qu’on peut appeler une pépite du cinéma Indé américain. Avec ce film, la réalisatrice traite de l’adolescence chez une fille et de la naissance de la sexualité, en plein coeur des 70’s, où les moeurs se débrident. Jamais elle ne cède aux tabous tout en livrant un film sensible et délicat, tout ceci en apportant un vrai soin à sa mise en scène, avec notamment le magnifique apport de l’animation. Quant à la jeune interprète, elle devrait refaire parler d’elle: la jeune Bel Powley est tout simplement époustouflante, joliment entourée d’Alexander Skarsgard (le fils de Stellan!) et de Kristen Wiig qui confirme qu’elle sait jouer des rôles dramatiques! S’il semble que le bon Ciné indépendant US a de moins en moins sa place sur le grand écran, il serait tout de même dommage de passer à côté de l’un des beaux films de l’année!

4.5