CRITIQUE BLU-RAY: LA MAISON RUSSIE

LE FILM: 7/10


Lors d’un voyage en URSS, l’éditeur anglais Barney Blair fait la connaissance de Dante, un savant soviétique déçu par la timidité de la Perestroïka. Par l’intermédiaire de la séduisante Katya, Dante confie à Barley un dossier contenant des secrets militaires qui pourraient bien changer la face du monde. Ces documents, convoités par les britanniques, vont entraîner Barley et Katya dans le monde obscur et manipulateur de l’espionnage international…

Sorti dans une certaine indifférence en France en 1991, « La Maison Russie » mérite tout de même le coup d’oeil! Réalisé par Fred Schepisi, deux ans après « Un cri dans la nuit » qui valut un prix d’interprétation à Meryl Streep au Festival de Cannes, cette « Maison Russie » est une adaptation d’un roman de John LeCarré qui réunit la belle Michelle Pfeiffer (nomination aux Golden Globes pour ce rôle) et  un Sean Connery en vieil éditeur pépère embarqué dans une affaire d’espionnage! Et si c’est bien d’espionnage dont il s’agit ici, on est plus prêt de « la Taupe » que de « Jason Bourne » côté rythme et action! Point de revolver et de courses poursuites ici mais un jeu de faux semblants subtilement mené, dégageant un parfum de romantisme amplifié par une belle partition de Jerry Goldsmith qui ne lésine pas sur les violons!

« La Maison Russie » constitue donc un bon moment d’espionnage à la papa avec un beau duo d’acteurs et un joli voyage au pays du KGB! La copie est nickel (on est loin de la VHS Delta Video de l’époque!), ce qui ne gache rien!

LES BONUS: 0/10

Pas une bande-annonce, rien, Niet!

VERDICT: 6/10

Une bonne occasion de découvrir un bon film d’espionnage méconnu!

Disponible en DVD (14,99 euros) et bluray (19,99 euros) chez FILMEDIA dès le 21 août