Critique: Papi-Sitter

bfb4cfd6101ef1df4e9d5841cf311278

Réalisation Philippe Guillard
Scénario Philippe Guillard
Acteurs principaux
Sociétés de production Same Player
Gaumont
Montauk Films
France 2 Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 97 minutes
Sortie 4 mars 2020

Franck et Karine sont obligés de confier leur fille Camille, censée réviser son bac, à son grand-père André, gendarme retraité et psychorigide à souhait. La situation se gâte quand l’autre grand-père, Teddy, ancien gérant de boites de nuit peu fréquentables, débarque à l’improviste ! La cohabitation entre les papis s’avère plus que compliquée et Camille va profiter de leurs querelles pour vivre sa vie comme elle l’a décidé…

Après « le fils à Jo » et « On voulait tout casser », Philippe Guillard signe son troisième film et réunit neuf ans après son premier long à nouveau le duo Lanvin/Marchal. Les amateurs de comédie franchouillarde sans surprise et ultra-balisée seront en terrain conquis! Ce buddy-movie réunissant deux grand-pères totalement opposés ne fait en effet pas dans l’innovation! Marchal est le grand-père baba cool roi de la nuit et Lanvin l’ancien gendarme ultra-rigide; tous les deux vont être réunis pendant quelques jours pour épauler leur petite-fille dans la préparation de son bac. Les deux comédiens jouent leur partition sans avoir à fournir beaucoup d’efforts et le scénario ultra convenu joue sur l’opposition de style des deux papis jusqu’à l’incontournable naissance d’une amitié « inattendue »… Cinématographiquement nul et peu drôle, le film comblera les fans d’un Gérard Lanvin devenu des plus rares; à part ça, pas grand chose…

1

Critique Bluray: Bon rétablissement

71HHLX5DlLL._SL1500_

  • Date de sortie :
    17 septembre 2014
  • Réalisé par :
    Jean Becker
  • Avec :
    Gérard LanvinFred TestotJean-Pierre Darroussin
  • Durée :
    1h21min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2014
  • Distributeur :
    SND

LE FILM:

3

 

Suite à un accident, Pierre, la soixantaine, se retrouve cloué au lit avec une jambe dans le plâtre. Misanthrope au caractère bien trempé rêvant de silence et de solitude, voilà que le monde s’invite à son chevet. Il assiste alors impuissant à la valse quotidienne des médecins, infirmières et personnels hospitalier, puis de ses proches dont son frère Hervé. Au fil de rencontres inattendues, drôles ou touchantes, Pierre reconsidère certains a priori et pose sur les autres un regard différent. Et, contre toute attente, ce séjour à l’hôpital finit par ressembler à une renaissance…

Après « la Tête en friche », Jean Becker adapte à nouveau un roman de Marie-Sabine Roger. Très théâtral, Bon rétablissement se déroule quasi-intégralement en huis-clos, dans la chambre d’hôpital de Pierre, qui voit se succéder toute une galerie de personnages qui finiront par le faire évoluer. Si le récit ne réserve pas vraiment de surprises, les dialogues sont assez réussis et l’interprétation convaincante. outre les nombreux seconds rôles tous très bons, Lanvin se débrouille à merveille dans un registre inhabituel!

TECHNIQUE:

4

 

Rien à dire, c’est tout bon!

BONUS:

3

 

Outre un making of assez intéressant, on trouve deux interviews du réalisateur et de Gérard Lanvin.

VERDICT:

3

 

Une comédie sympathique à défaut d’être surprenante!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray(19.99 euros) chez M6 Vidéo