Critique Bluray: Frankenhooker

1507-1

LE FILM:

2.5

Jeffrey Franken aime s’adonner à des expériences scientifiques singulières durant son temps libre. Lorsque sa fiancée Elizabeth se fait hacher par une tondeuse à gazon, le jeune homme va tenter de la ramener à la vie. Il lui suffit pour cela de rassembler des parties de corps humains et d’y greffer la tête d’Elizabeth, qu’il a conservée précieusement…

Nouveau titre dans la collection « Midnight Collection » initiée par l’éditeur Carlotta, Frankenhooker ravira les amateurs de comédies horrifiques 80-90’s. Il s’agit ici d’une adaptation détournée du mythe de Frankenstein. Le professeur en question redonne vie à sa douce morte déchiquetée par sa tondeuse à gazon en reconstituant son corps avec des morceaux de corps de prostituées. Après une mise en place un peu longuette (2/3 du film) pendant lesquels on voit Jeffrey faire ses expériences et créer enfin le monstre, la dernière partie est plus divertissante quand on voit « Frankenpute » sacrifier quelques indélicats. Les effets spéciaux sont grotesques mais la charge contre l’obsession de l’image des Etats-Unis est bien présente et c’est le principal intérêt de cette comédie horrifique un peu datée.

TECHNIQUE:

3.5

Une copie plutôt correcte malgré un grain assez présent.

BONUS:

Aucun bonus sur les titres de cette collection.

VERDICT:

2.5

Pour les nostalgiques…

Disponible en bluray (14.99 euros) chez CARLOTTA FILMS dès le 7 septembre

 

Critique Bluray 3D: Hôtel Transylvanie 2

81xl7mSFQdL._SL1483_.jpg

Titre original Hotel Transylvania 2
Réalisation Genndy Tartakovsky
Scénario Adam Sandler
Robert Smigel
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre animation, comédie familiale
Durée 80 minutes
Sortie 7 octobre 2015

LE FILM:

3

Dracula et sa bande de monstres déjantés sont de retour ! À l’hôtel Transylvanie, beaucoup de choses ont évolué : Dracula a enfin accepté de dégeler son coeur et d’ouvrir la porte aux humains. Mais il se fait du souci pour son petit-fils, Dennis : mi-humain mi-monstre, ce gamin est bien trop adorable à son goût, et il risque de faire un piètre vampire ! Alors, quand les parents du petit, Mavis et Johnny, s’absentent, Drac fait appel à ses amis Frank, Murray, Wayne et Griffin pour apprendre à Dennis à devenir un monstre, un vrai. Personne ne s’attendait à ce que Vlad, le père de Drac, un vampire très grincheux et très vieille école,  choisisse ce moment pour débarquer à l’hôtel. Et quand il découvre que son arrière-petit-fils a du sang humain, rien ne va plus…

Dracula et sa bande de potes sont de retour et l’on retrouve les mêmes recettes: humour, références multiples aux films de monstres et message sur la tolérance et le racisme! Certes on est pas chez Pixar et si la mayonnaise tarde un peu à prendre, on finit par se laisser emporter grâce à quelques gags plutôt réussis et à une tonne de références qui parleront plus aux grands qu’aux petits (Star Wars est même de la partie!). Techniquement en tout cas, ce deuxième volet est une réussite!

TECHNIQUE:

5

Superbe à tous points de vue! La 3D, si elle paraît peu utile une bonne partie du film se rattrape dans les scènes finales avec des jaillissements et une belle profondeur de champ et n’occasionne aucun effet de dédoublement!

BONUS:

le bluray test visionné ne comprenait aucun bonus.

VERDICT:

3

A défaut d’être impérissable, une suite qui devrait ravir les plus jeunes!

Disponible dès le 9 mars chez Sony Pictures Entertainment