OUVERTURE DU FIFIB

Visuel-fifib

Hier, c’était donc l’ouverture du second Festival International du Film Indépendant de Bordeaux, le FIFIB, qui a donc débuté sous les meilleurs auspices.

La grande salle de l’UGC Ciné Cité de Bordeaux pleine comme un œuf, tout le gratin politique de Bordeaux et de ses environs et un maître de cérémonie qui se prenait pour Antoine de Caunes, faisant dans le « merci Alain » quand on saluait l’aide de la Mairie ou le « Merci Alain » (Rousset cette fois!) quand il fallait remercier la région. Si l’on rajoute à ça l’accompagnement musical (plus près du gag que d’un vrai soutien) d’un contrebassiste, on tenait à coup sûr le début de quelque chose de grand!

05-031013

Mais le plus important était ailleurs: outre la présentation du jury, Abdel Kechiche fit un court passage pour présenter brièvement son film et s’excuser de ne pouvoir rester, les étudiants bordelais ayant eu la chance de s’entretenir avec lui dans la journée. Le kif de la soirée pour certains cinéphiles dont je fais partie fut la petite apparition du King Of New-York, Abel Ferrara qui reste pour quelques jours sur le Festival.

06-031013

Une fois cette édition officiellement ouverte, la projection de la Palme d’Or « la Vie d’Adèle » pouvait commencer…

LE FIFIB 2EME EDITION, C’EST PARTI!

CMJN de base

Pour sa deuxième édition, le Festival International du Film Indépendant de Bordeaux, communément appelé FIFIB a mis les petits plats dans les grands! En effet, trois invités de marque ponctueront le festival à leur manière.

Abdellatif Kechiche viendra présenter en ouverture sa Palme d’Or, la Vie d’Adèle dès ce soir. Roman Polanski honorera le festival de sa présence dans le cadre d’une rétrospective et offrira en plus de la présentation de la Vénus à la Fourrure en clôture, une masterclass. Enfin, Abel Ferrara viendra à la rencontre de ses fans dans le cadre d’un Ferrara VS Pasolini qui permettra de voir certains films de ces deux cinéastes aux multiples points communs!

Pour en venir à la compétition, le jury composé d’Anne Parillaud (Présidente), Julie Depardieu, Santiago Amigorena, Vimukhti Jayasundara et Jonathan Caouette devra faire un choix entre les huit films en compétition:

Mister John  de Joe Lawlor et Christine Molloy

Die Welt d’Alex Pitstra

Nina d’Elisa Fuksas

Tonnerre de Guillaume Brac

Blue Ruin de Jeremy Saulnier

Les Interdits d’Anne Weil et Philippe Kotlarski

12 O’Clock Boys de Lofty Nathan

Marussia d’Eva Pervolovici

Le FIFIB proposera également une compétition de courts-métrages, un focus sur la Grèce, un autre sur le Japonais Katsuya Tomita, des séances spéciales, des ateliers et plein d’autres choses. Jusqu’au 9 octobre, Bordeaux va donc vivre de belles émotions cinéphiles.