Critique Bluray: La Fille sur la Balançoire

71K-qYu3plL._SL1500_.jpg

Titre original The Girl in the Red Velvet Swing
Réalisation Richard Fleischer
Scénario Walter Reisch
Charles Brackett
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 109 minutes

LE FILM:

4

Evelyn Nesbit, danseuse de cabaret, tombe sous le charme de l’architecte Stanford White, séducteur réputé. Celui-ci, torturé par sa conscience, cherche à éloigner la jeune femme, dont il est tombé amoureux. Evelyn se croit délaissée, et finit par épouser Harry Thaw, un riche oisif qui lui fait une cour acharnée. Il se révèlera violent et névrosé…

Sorti un an après « 20000 lieues sous les mers », « la Fille sur la Balançoire » montre l’intérêt de Richard Fleischer pour les faits divers, qu’il confirmera avec des films comme « le Génie du Mal », « l’étrangleur de Boston » ou encore « l’Etrangleur de Rillington Place ». Il s’intéresse ici au meurtre d’un architecte dans un triangle amoureux au sommet duquel on trouvait une danseuse de cabaret, Evelyn Nesbit. Cette affaire criminelle inspirera également Chabrol pour « la fille coupée en deux ». Si Chabrol faisait de la femme un personnage central de l’affaire, Evelyn Nesbit est ici beaucoup plus innocente et tient plus une place de victime au côté du pervers Harry Thaw. On s’amuse de voir par quels artifices Fleischer parviendra à contourner la censure malgré le caractère glauque d’une telle affaire. La mise en scène est en effet brillante et le casting parfait!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie splendide de définition et de couleurs!

BONUS:

1.5

On trouve ici une intéressante présentation du film par Ophélie Wiel, critique de cinéma.

VERDICT:

4

Un Très bon Fleischer à (re)découvrir!

Disponible en DVD (16.99 euros) et Bluray (19.99 euros) chez RIMINI EDITIONS

 

 

 

Critique Dvd: le Masque Arraché

81dCUtZrP+L._SL1500_.jpg

Titre original Sudden Fear
Réalisation David Miller
Scénario Roman :
Edna Sherry
adaptation :

Lenore J. Coffee
Robert Smith
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 110 min.
Sortie 6 août 1952

LE FILM:

4

Alors qu’elle supervise les auditions de sa prochaine pièce, la dramaturge Myra Hudson rejette la candidature du jeune acteur Lester Blaine. Elle le retrouve peu après dans le train qui la ramène à San Francisco, en tombe amoureuse et l’épouse rapidement. Mais Lester renoue avec Irène, sa précédente petite amie : ils décident d’éliminer Myra.

On connaît très peu le cinéaste David Miller; on lui doit pourtant l’excellent « seuls sont les indomptés »! « Le Masque Arraché », film noir réalisé en 1952 vaut également le détour, ne serait-ce que pour son duo d’acteurs Joan Crawford/Jack Palance! Ce film noir est donc un jeu de dupes entre la dramaturge richissime Myra Hudson et l’acteur Lester Blaine. Alors que ce dernier tente de faire main basse sur sa fortune, la dramaturge va s’en apercevoir et tenter de contrecarrer ses plans. Mis en scène avec une vraie maîtrise, ce film noir vaut vraiment le coup d’oeil et donne envie de découvrir l’oeuvre d’un cinéaste peu connu, David Miller!

TECHNIQUE:

4

Une copie extrêmement propre, parfois même presque trop lisse. Le son est également impeccable; à noter l’absence de VF.

BONUS:

3.5

Une présentation érudite d’Antoine Sire sur la carrière de David Miller est le seul bonus de cette édition.

VERDICT:

4

Un polar méconnu à découvrir!

Disponible en DVD (14.99 euros) chez RIMINI EDITIONS dès le 14 février 2017