CRITIQUE BLU-RAY: BANDOLERO

LE FILM:

1866, Texas. A la suite d’un hold-up raté, Dee Bishop et ses hommes sont capturés par le shérif Johnson et condamnés à être pendus. Mace, le frère aîné de Dee, parvient à libérer la petite bande. Ils s’enfuient, prenant en otage Maria, une belle et séduisante jeune femme. Le shérif Johnson se lance à leur poursuite. Bientôt, tous se retrouvent sur le territoire des Bandoleros, redoutables bandits mexicains…

 

Réalisé par Andrew V. Mc Laglen en 1968 qui dirigea surtout des films de guerre ou des westerns, « Bandolero » sort alors que le genre est sur le déclin. Ici, le film rompt avec la plupart des codes du genre en se privant par exemple d’Indiens et offre un spectacle fort agréable avec une fin surprenante! La principale force du film réside dans son casting composé entre autre d’un James Stewart en fin de carrière mais comme toujours excellent, Dean Martin, George Kennedy en shérif et la magnifique Raquel Welsh pour faire tourner la tête de ces hommes!

Malgré quelques scratches sur la pellicule, c’est une copie de toute beauté que nous propose l’éditeur Filmedia avec une très belle VO!

LES BONUS:

L’éditeur privilégie la qualité à la quantité avec une bande annonce et une présentation du film (22 mins) de Patrick Brion, passionnant comme toujours!

VERDICT:

Un très bon western à découvrir dans un Blu-ray de haute volée!

Disponible dès le 14 février en DVD (14.99 euros) et Blu-ray (19.99 euros) chez Filmedia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s