CRITIQUE: HIER, AUJOURD’HUI ET DEMAIN (1963)

Comédie italienne sortie en 1963, « hier, aujourd’hui et demain » est très représentatif du néoréalisme rose, courant dans lequel se sont engagés de nombreux réalisateurs italiens au début des années 60 pour contourner les mesures du parti de droite « démocratie chrétienne ». En effet, après la seconde Guerre Mondiale, le néoréalisme représenté par des cinéastes comme De Sica (le voleur de bicyclettes) ou Rossellini (Allemagne année zéro) montre les difficultés économiques et sociales du pays. Le parti « démocratie chrétienne » va s’agacer de cette vision donnée de l’Italie et dans les années 50, proposera des subventions à des films plus divertissants qui sauront déplacer les foules. C’est dans cette optique que le « néoréalisme rose » permettra à des réalisateurs comme de Sica de traiter des mêmes sujets mais sur un mode humoristique largement inspiré de la Commedia Dellarte.

« Hier, aujourd’hui et demain », film à sketches en trois parties est le digne représentant de ce nouveau courant.Trois villes, trois récits sur le couple, la sexualité et le pouvoir.
A Naples, Adelina vend des cigarettes au marché noir car son mari est au chômage. Mais pour éviter l’incarcération, elle enchaîne les naissances… À Milan, Anna, une riche femme, s’ennuie et parle de s’enfuir avec son amant, un écrivain. Jusqu’au jour où il a un accident avec la voiture de celle-ci… A Rome, Mara, une call-girl, fait tourner la tête d’un jeune séminariste…

Septième collaboration Mastroianni/Loren, sous ses airs de fantaisie, le film de De Sica difuse donc des messages. Napolitain de naissance, De Sica dépeint dans le premier segment sa ville, plongée dans la misère mais sauvée par la solidarité et les qualités humaines de sa population. Dans le second, rendu au Nord, à Milan, il offre une image négative et superficielle des bourgeois de cette région. Il termine au centre de l’Italie, à Rome, qui a l’air de constituer pour le cinéaste un juste milieu. Le dernier segment reste célèbre pour la fameuse scène du strip-tease de Sofia Loren qui, il est vrai, mérite le détour. Un film formidable disponible chez Carlotta, qui, je le rappelle, est un éditeur indispensable qui fait de chaque sortie un évènement!
http://www.dailymotion.com/embed/video/x7sq7z?theme=denim&foreground=%2392ADE0&highlight=%23A2ACBF&background=%23202226
Sophia Loren – Scéne culte par marcapril

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s