CRITIQUE: TUEURS DE DAMES (1955)

Margaret Wilberforce est une vieille dame un peu fofolle et un peu mythomane. Dans sa petite ville, tout le monde la connaît et l’apprécie. Elle vit seule mais propose une de ses chambres à la location. Un jour, un nouveau locataire se présente, le Professeur Marcus. La chambre lui servirait à répéter avec ses amis musiciens. Mrs Wilberforce est enchantée de cette mélodieuse compagnie mais la vraie raison qui pousse Marcus et sa bande à investir cette chambre est de préparer le hold-up du siècle. Sans le vouloir, la vieille dame va quelque peu contrarier leurs sinistres projets.

Victime d’un remake complètement raté des frères Cohen avec Tom Hanks, ce film mérite d’être découvert grâce au blu-ray édité par Studiocanal dans une version restaurée de grande qualité. Alexander Mackendrick, réalisateur anglais peu connu (« l’Homme au complet blanc » entre autres), signe une comédie très british très drôle servie par un casting excellent. La vieille dame, Katie Johnson, est hilarante et affronte un gang savoureux qui comprend entre autres Alec Guiness affublé d’un dentier atroce et du génial Peter Sellers.

A déguster sans modération!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s