UNSTOPPABLE (2010)

Deux conducteurs de train, l’expérimenté Franck Barnes et le novice Will Colson, tentent de stopper un train rempli de matières dangereuses, lancé à pleine vitesse sans personne aux commandes…

Voilà le bref pitch du dernier Tony Scott, réalisateur voire « movie maker » qui stigmatise la haine de nombreux cinéphiles qui lui reprochent son goût de l’esbrouffe, ses mouvements de caméra epileptiques et son usage systématique des filtres. Et bien, je vais me charger de réhabiliter son travail sans toutefois le porter aux nues, ne vous inquiétez pas!

Tiré d’une histoire vraie, le film doit être vu comme un pur divertissement. Et Tony Scott a accompli sa mission; le sujet du film se prête tout à fait à son style. Certes, un plan de plus d’une seconde ferait du bien une fois de temps en temps et reposerait un peu la rétine mais Scott n’est pas un grand fan de Bergman. Toutefois, aidé par un Denzel Washington parfait dans ce rôle de vieux de la vieille, « unstoppable » accroche le spectateur mais sans grande surprise non plus. Son acolyte Chris Pine, déjà vu dans « star trek », lui, est un peu fade et son histoire de couple sans intérêt. L’originalité du film tient au contexte social (on n’est pas chez Ken Loach non plus!): alors que les réductions d’effectif font rage, la décision concernant le sort du train fou est avant tout dicté par l’impact sur le cours des actions! Bienvenue en l’an 2011!

Un bon Popcorn movie!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s