L’HOMME QUI VOULAIT VIVRE SA VIE (2009)

Paul Exben a tout pour être heureux: une belle situation, une femme, deux enfants et une belle maison. Mais quelque chose l’en empêche. Il est persuadé que sa femme a une liaison et il a raison. Alors qu’il rencontre l’amant, les esprits s’échauffent et Paul le tue involontairement. Il décide de garder l’accident sous silence et de disparaître sous l’identité du mort…

Adapté d’un roman de Douglas Kennedy, le film est réalisé par Eric Lartigau plus connu pour avoir réalisé « Mais qui a tué Pamela Rose » et « prête-moi ta main » deux comédies à l’univers bien éloigné de ce drame très noir. Je ne me hasarderais pas à vous parler de la qualité de l’adaptation, n’ayant pas lu le livre. Mais tout ce que je peux vous dire est que je n’ai pas, mais alors pas aimé du tout ce que j’ai vu! Truffé d’incohérences et d’invraisemblances, le scénario ne parvient jamais à accroché le spectateur. Hormis le fait qu’on nous sert encore une fois la vie d’un jeune bobo qui malgré tout ce qu’il a, se gratte quand même la tête, la mise en scène est assez irréprochable. Mais Dès le moment où le personnage principal commet l’irréparable, on sombre dans le n’importe quoi ( avec quelle facilité on élimine quelqu’un et on lui prend son identité! Ca laisse rêveur!)et l’on peine à comprendre les motivations du personnage! Mais qu’est-ce qu’il va donc foutre au Montenegro et qu’est ce que c’est que cette histoire de clandestins?

Cerise sur le gâteau: la diction plus qu’approximative de Romain Duris demande une concentration épuisante pour parvenir à saisir tout ce qui s’échappe de sa bouche! Pourquoi un tel succès? Mystère…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s