Jeu Concours: 2 coffrets « Mark Dixon, Détective » à gagner

819wrQcJSKL._SL1500_.jpg

A l’occasion de la sortie du coffret Bluray/dvd/livre de « Mark Dixon, détective » le 4 avril, CINEDINGUE et WILD SIDE VIDEO sont heureux de vous offrir 2 exemplaires. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 18 avril; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

SYNOPSIS: Mark Dixon est un policier new-yorkais doué, déterminé et… brutal. Ses méthodes lui valent régulièrement les foudres de sa hiérarchie. Peu lui importe, il en a fait une affaire personnelle : quitte à flirter avec l’illégalité, il livre une guerre sans merci contre la pègre et le gangster Tommy Scalise qu’il soupçonne d’être lié au meurtre d’un riche Texan. L’enquête le conduit jusqu’à un homme de main, Ken Paine, mais l’interrogatoire tourne court.

Publicités

Critique Dvd: La Main Gauche du Seigneur

81D0BCd5MfL._SL1500_

Titre original The Left Hand of God
Réalisation Edward Dmytryk
Scénario Alfred Hayes
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d’aventures
Durée 87 minutes (h 27)
Sortie 28 mars 1956

LE FILM:

2

 

 

1947, dans une province reculée de Chine. James Carmody, aviateur américain, échappe au redoutable seigneur de la guerre Mieh Yang. Lorsque le père O’Shea est assassiné par les hommes du bandit, Carmody décide de se faire passer pour lui. Il se rend à la mission que le prêtre devait rejoindre. Il prendra fait et cause pour les villageois et les aidera à affronter Mieh Yang.

Honnête faiseur sans véritable étincelle dans sa filmographie, Edward Dmytryk a surtout fait parler de lui pour son comportement en plein Maccarthysme. Lorsqu’il s’adjoint les services d’Humphrey Bogart et Gene Tierney pour un film exotique comme Hollywood a toujours su les faire, notre appétit s’aiguise! Malheureusement « la Main gauche du Seigneur » est loin de satisfaire notre attente: toujours les mêmes acteurs occidentaux grimés en asiatiques, un décorum des plus réduits, une intrigue qui ne décolle jamais… Seule satisfaction, celle de voir Bogey parfait dans le rôle d’un prêtre improvisé!

TECHNIQUE:

4

 

 

Très belle copie proposée ici, sans défaut majeur malgré l’âge du film. Couleurs et définition sont à la fête!

BONUS:

4

 

 

On trouve ici un passionnant retour sur la carrière de Dmytryk par Patrick Brion ainsi qu’un sujet sur Gene Tierney par Linda Tahir Meriau.

VERDICT:

2

 

 

Une belle édition pour un film mineur.

Disponible en DVD (14.99 eurosà et bluray (19.99 euros) chez Rimini Editions

 

CRITIQUE BLU-RAY: L’AVENTURE DE MADAME MUIR

81SV2Wl1evL._SL1500_

  • Date de sortie :
     26 mai 1948
  • Réalisé par :  Joseph L. Mankiewicz
  • Avec : Gene Tierney , Rex HARRISON , George Sanders…
  • Durée :
    1h44min
  • Pays de production :
     Etats-Unis
  • Année de production :  1947
  • Titre original : THE GHOST AND MRS MUIR
  • Distributeur :
    20TH CENTURY FOX

LE FILM: 10/10

Lucy Muir, une jeune veuve, emmènage dans une maison sur la côte. Elle apprend vite que la maison est hantée par le fantôme du précédent propriétaire, le capitaine Gregg. Mais les efforts du capitaine pour la faire fuir sont vains et leur relation évolue. Quand Lucy se retrouve fauchée, le capitaine lui dicte un livre sur sa vie. Le succès du livre donne à Lucy plus que de l’argent car elle rencontre un homme…

Quatrième film de Joseph L. Mankiewicz après « le Château du Dragon« , « Quelque part dans la nuit » et « un Mariage à Boston », « l’Aventure de Madame Muir » est son premier grand chef d’oeuvre. Retrouvant la comédienne de son premier film, la magnifique Gene Tierney, Mankiewicz réalise son film de fantômes comme c’est à la mode à l’époque, dans la lignée de « la Vie est Belle », « une Question de Vie ou de Mort » ou encore « l’Esprit s’amuse« .

aventure-de-madame-muir-08-g

Visuellement somptueux, le film alterne entre la comédie, savoureux affrontement entre la distinguée et indépendante Lucy Muir et le fantôme rustre du Capitaine Gregg (excellent Rex Harrison), et le mélodrame (toute la seconde partie à partir du moment où Gregg parle à Lucy dans son sommeil). La partition de Bernard Hermann, pour ne rien gâcher, est l’une de ses plus belles en dehors d’Hitchcock et la scène finale des plus émouvantes.Réflexion sur le rêve et sur la force de l’amour, l’Aventure de Madame Muir est l’un de ces rares films qui ne vieillissent pas et dont la portée reste universelle. Chef d’oeuvre absolu!

TECHNIQUE: 9/10

Magnifique copie où définition et profondeur de champ sont à la fête!

BONUS: 1/10

Outre la bande-annonce, on trouve deux commentaires audio non sous-titrés! Dommage…

VERDICT: 10/10

Un chef d’oeuvre indispensable !

Disponible en blu-ray (14.99 euros) chez Fox

CRITIQUE: LE CHATEAU DU DRAGON

Le-Chateau-du-dragon-affiche-9040

  • Réalisé par :  Joseph L. Mankiewicz
  • Avec : Gene Tierney , Walter HUSTON, Vincent Price …
  • Année de production :  1946
  • Titre original : DRAGONWYCK

En 1844, la fille d’un fermier, Miranda Wells, est invitée par une relation Nicholas Van Ryn à venir faire un séjour dans sa maison pour tenir compagnie à sa fille. A son arrivée, la jeune fille trouve ses hôtes très étranges…

Devant être à l’origine réalisé par Ernst Lubitsch, le film fut finalement confié au débutant Joseph L. Mankiewicz en raison de problèmes de santé du réalisateur allemand. Pour son premier film, Mankiewicz adapte donc en 1946 le roman d’Anya Seton qui n’est pas sans rappeler le Rebecca d’Alfred Hitchcock. De facture assez classique, le Château du Dragon est assez riche sur le fond. Se mêlent en effet récit d’apprentissage, romance, fantastique et bien sûr satire sociale avec cette opposition entre les fermiers qui n’ont pas la propriété de leurs terres et qui commencent à faire entendre leurs revendications et le propriétaire qui se mure dans son château pour s’isoler du tumulte. Le film est remarquablement interprété par la magnifique Gene Tierney et l’inquiétant Vincent Price qui fait ses gammes pour la suite de sa filmographie consacrée à l’épouvante! Des débuts plus qu’annonciateurs d’une grande carrière pour Mankiewicz!

NOTE: 8.5/10

CRITIQUE DVD: LE GAUCHO

81BakId2b3L__AA1500_LE FILM: 8/10

Argentine, 1875. À la mort de son père, Don Miguel rentre au pays pour prendre les rênes de l’hacienda familiale. Il y retrouve Martin, un ami d’enfance qu’il considère comme son frère. De chaleureuses, les retrouvailles passent à orageuses quand Martin tue le cow-boy qui refuse de trinquer au retour du fils
prodigue. Désormais hors-la-loi, il s’acharne à préserver les grandes plaines de la pampa en empêchant par les armes le chemin de fer de les traverser. Traqué par le major Salinas dont il préserve pourtant la vie, fragilisé par l’amour qu’il porte à la belle Teresa Chavez, Martin tente de fuir vers le Chili…

le-gaucho_222940_36148

Réalisé en 1952 par Jacques Tourneur, le Gaucho n’est pas à proprement parler un western puisqu’il se déroule en Argentine, et il s’agit là de la grande originalité du film. Ici point de cowboys mais des gauchos, qui tentent de préserver des traditions au mépris des lois. Les nombreuses scènes d’extérieur sont toutes très réussies et permettent à Tourneur de mettre en oeuvre ses qualités de cinéaste. Le récit qui nous permet de suivre le destin semé d’embuches de Martin, sorte de Robin des Bois de la Pampa, très rythmé, nous tient en haleine pendant 90 minutes. Côté interprétation, ce sont Rory Calhoun et la magnifique Gene Tierney qui occupent les premiers rôles.

Une belle réussite!

TECHNIQUE: 7/10

Une copie assez bonne malgré quelques défauts de compression et une définition parfois incertaine.

BONUS: 7/10

Comme souvent dans cette collection, on trouve une galerie photos, la bande-annonce et les présentations de Patrick Brion et Bertrand Tavernier.

VERDICT: 8/10

Une jolie découverte à faire!

Disponible en DVD (16,99 euros) et blu-ray (19,99 euros) chez Sidonis.

CRITIQUE BLU-RAY: L’EGYPTIEN

LE FILM: 8/10

1300 ans avant Jésus-Christ, pour l’avoir sauvé des griffes d’un lion, le pharaon Akhenaton nomme l’orphelin Sinouhé médecin du palais et Horemheb, son
meilleur ami, chef de la garde. Tandis qu’une ambitieuse courtisane jette son dévolu sur Horemheb et lui, Sinouhé découvre la vie de la cour, ses conspirateurs décidés à tuer le souverain suprême sous prétexte qu’il impose à tous la vénération d’un seul Dieu, Aton. Contraint à l’exil par la reine
Néfertiti, désormais en possession du secret de ses origines, il retrouve l’Egypte dont il apprend qu’il est héritier du trône. Mais, déjà, sa soeur, Bakétamon, et Horemheb, s’en sont emparés…

Production à très gros budget initiée par Darryl Zanuck, l’Egyptien voit le jour en 1954 sous la houlette de Michael Curtiz (Casablanca, les Aventures de Robin des Bois…). Sous ses airs de grosses machines, le film de Curtiz ne donne pourtant jamais dans le spectaculaire privilégiant les coulisses de la vie  dans l’entourage du pharaon. Même si l’Egyptien manque un peu du souffle épique d’un « Cléopatre », le film gagne en intérêt historique et demeure donc passionnant. La mise en scène élégante de Curtiz est un écrin de choix pour son casting royal: excepté le personnage principal incarné par le fade Edmund Purdom, on retrouve les excellents Jean Simmons, Victor Mature, Gene Tierney ou Peter Ustinov! Un péplum peu connu mais de grand intérêt!

La copie proposée sur ce bluray est tout à fait correcte malgré un grain omniprésent et quelques défauts de compression passagers.

LES BONUS: 8/10

Comme d’habitude, la présentation de Patrick Brion est toujours passionnante et pour la compléter un documentaire de Jean-Claude Missiaen ponctué d’images d’archives.

VERDICT: 8/10

Pour les amateurs de péplum, un investissement sûr!

Disponible en DVD (16,99 euros) et blu-ray (19,99 euros) chez SIDONIS