Critique Dvd: The Lady in the Van

71nAO0R3H0L._SL1000_.jpg

LE FILM:

3.5

Un homme découvre qu’une femme habite dans un van, garé dans l’allée de sa maison. Une relation étonnante va alors naître entre eux…

Adapté du livre de l’écrivain Alan Bennett qui relate sa relation avec une vieille femme qui vécut durant 20 ans dans son allée, dans son van, « The Lady in the Van » aurait pu être un feel good movie quelconque. S’il s’élève bien au-dessus, c’est grâce à son interprète, la fabuleuse Maggie Smith tour à tour drôle, inquiétante, émouvante, voire bouleversante. Le film a aussi le mérite de donner chair et histoire à des êtres que nous faisons parfois semblant de ne pas voir.

TECHNIQUE:

4

Un résultat satisfaisant.

BONUS:

2.5

Quelques scènes coupées, un making of succinct, un mini sujet sur l’actrice et un montage sur les effets visuels, ça manque un peu de chair!

VERDICT:

3.5

Un joli film porté par une immense actrice.

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Sony Pictures

Publicités

Critique Bluray: Seul contre tous

61sv+I73wfL._SL1000_.jpg

Titre original Concussion
Réalisation Peter Landesman
Scénario Peter Landesman
Acteurs principaux
Sociétés de production Scott Free Productions
The Shuman Company
Village Roadshow Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 122 minutes
Sortie 9 mars 2016

LE FILM:

2.5

L’histoire du docteur qui diagnostiqua le premier l’encéphalopathie traumatique chronique chez un joueur de football américain et de sa lutte contre les puissants lobbys sportifs…

Will Smith n’était pas très content lors de la dernière cérémonie des Oscars de n’être même pas nommé dans la catégorie « meilleur acteur » alors qu’il a sans doute choisi de participer à un tel projet dans l’objectif de décrocher une statuette. En effet, cette histoire vraie d’un docteur qui mit à jour les méfaits du football américain sur les cerveaux de ses joueurs a tout du film à thèse destiné à récolter les récompenses. Si le sujet est intéressant et méritait d’être traité, il l’est malheureusement avec une lourdeur pachydermique , jusqu’à l’interprétation de Will Smith tellement surjouée (avec un accent africain peu naturel) et un rôle si caricatural ( le petit Jésus réincarné!). Voilà un film qui aurait pu être un grand film mais qui reste dans la médiocrité.

TECHNIQUE:

4.5

Parfait!

BONUS:

4

On trouve ici deux featurettes making of et quelques scènes coupées. Dans l’édition FNAC, un second bluray contient un documentaire passionnant sur la véritable histoire.

VERDICT:

2.5

Le film à Oscars type (sans Oscars!)!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Sony Pictures

Critique Bluray: Diversion

71MAtGsniHL._SL1414_

  • Date de sortie salles :
    25 mars 2015
  • Réalisé par :
    John Requa, Glenn Ficarra
  • Avec :
    Will Smith, Margot Robbie, Rodrigo Santoro…
  • Durée :
    1h45min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Focus
  • Distributeur :
    Warner Bros Pictures France

LE FILM:

2.5

Nicky, passé maître dans l’art de l’escroquerie, s’éprend de Jess une jeune débutante en matière de fraude. Alors qu’il lui apprend les ficelles du métier et que la jeune femme se rapproche dangereusement de lui, il rompt brutalement avec elle. Trois ans plus tard, la novice est devenue une redoutable femme fatale. Lorsqu’elle débarque à Buenos Aires, elle menace de faire capoter le plan à haut risque de Nicky. Pour la première fois de sa carrière, le maître des escrocs est désarçonné…

Entre comédie romantique et film d’arnaque façon « Ocean’s Eleven », ce « Diversion » concocté par les réalisateurs de « I love you Philip Morris » et « Crazy stupid love » est un agréable divertissement qui se laisse regarder. Si l’intrigue peut paraître un peu « capillotractée », le couple Will Smith/Margot Robbie fait le job avec un certain charme. Le scénario réserve quand même quelques petites surprises et la bande originale jazz/pop emballe bien le tout! Sympathique!

TECHNIQUE:

5

L’excellence à tous les niveaux!

BONUS:

3

On trouve ici des scènes coupées, une fin alternative, une interview du consultant pickpocket du film et deux petits sujets sur les deux comédiens principaux, le tout un peu promo!

VERDICT:

2.5

Un bon petit divertissement, rien de plus…

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Warner Bros


CRITIQUE BLU-RAY: MEN IN BLACK 3

LE FILM: 7/10

En quinze ans de carrière chez les Men in Black, l’agent J a vu beaucoup de phénomènes inexplicables… Mais rien, pas même le plus étrange des aliens, ne le laisse aussi perplexe que son partenaire, le sarcastique K. Lorsque la vie de K et le destin de la Terre sont menacés, l’agent J décide de remonter le temps pour remettre les choses en ordre. Il va alors découvrir qu’il existe certains secrets de l’univers que K ne lui a jamais révélés. Il est cette fois obligé de faire équipe avec l’agent K, plus jeune, pour sauver la vie de son partenaire, l’agence, et l’avenir même de l’humanité…

10 ans après un « Men In Black 2 » très décevant, Barry Sonnenfeld relance la franchise avec un peu plus de réussite. Sur une idée peu originale, un retour dans le passé pour influer sur le présent, il livre un divertissement de qualité, bourré d’effets spéciaux très réussis et affublé d’une ménagerie de créatures qui vaut le détour! La scène du resto chinois est, à ce titre, l’une des scènes clé du film! Josh Brolin complète, avec succès, le duo Smith/Jones dans le rôle de l’agent K jeune!

Un bon moment en famille! Côté technique, le blu-ray est irréprochable avec une image à tomber et un son fracassant!

LES BONUS: 9/10

Outre les bandes-annonces d’usage, on trouve un bon making-of (26 mins), un jeu où l’on dégomme des aliens avec la télécommande, un module sur la comparaison années 60/aujourd’hui, un sur les effets spéciaux, un focus sur 4 scènes et commentaire du responsable des effets spéciaux sur 6 séquences ainsi qu’un bêtisier!

Classique mais complet!

VERDICT: 8/10

Un blu-ray parfait pour un divertissement de qualité.

Disponible en DVD (19,99 euros), blu-ray (24,99 euros) et combo bluray 3D + 2D + DVD (29,99 euros) chez SPHE

 



CRITIQUE DVD: MADELEINE (1950)

Quatrième film qui compose le somptueux coffret David Lean chez Carlotta au mois de novembre, « Madeleine ».
 
LE FILM:
En 1857, à Glasgow, contre les voeux de ses parents, qui la destinent à un mariage bourgeois et prometteur, Madeleine Smith noue une relation secrète et passionnée avec Émile L’Angelier. Lorsqu’elle décide de mettre un terme à cette liaison, celui-ci se rebelle. Peu après, Madeleine est accusée de l’avoir empoisonné…
Bien que décrit comme »raté » par David Lean lui-même, « Madeleine » est pourtant une très belle réussite. C’est l’actrice principale, Ann Todd, compagne de Lean, qui est à l’initiative du  projet. Passionnée par Madeleine Smith, personnage ayant défrayé la chronique en Ecosse en 1857, elle l’interpréta d’abord au théâtre mais elle rêvait de reprendre le rôle au Cinéma ce qui fut fait grâce à Lean.
Clairement divisé en trois parties, le film fait appel à deux genres bien distincts. Dans ses deux premières parties, la relation amoureuse avec Langelier, pleine de promesses d’avenir et la seconde où Madeleine fait finalement le choix du mari sélectionné par le père, Lean nous offre un vrai mélodrame dans le sens classique du terme qui fait penser à « l’héritière » de Wyler. La dernière partie, à partir de la mort de Langelier est dans le plus pur style du film de procès.
La grande force du film est, comme dans la réalité, d’avoir maintenu un doute sur l’innocence de Madeleine Smith. La formidable prestation d’Ann Todd , pleine d’ambiguité, laisse planer cette incertitude jusqu’au bout. Ce film est une pure merveille à découvrir impérativement!
 
LES BONUS:
Comme sur les autres titres du coffret, outre une galerie photos, on trouve une courte présentation du film par l’historien du Cinéma Pierre Berthomieu.
 
EN CONCLUSION:
Techniquement parfait, un film à découvrir absolument dans le coffret Lean de chez Carlotta le 9 novembre 2011!