Critique Dvd: Une Histoire Simple

Une-histoire-simple-Edition-limitee-Combo-Blu-ray-DVD.jpg

Réalisation Claude Sautet
Scénario Jean-Loup Dabadie
Claude Sautet
Acteurs principaux
Sociétés de production Sara Films

Renn Productions

FR3

S.F.P

Rialto Film

Pays d’origine Drapeau de la France France

Allemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest

Genre Comédie dramatique
Durée 110 minutes
Sortie 24 Novembre 1978

LE FILM:

4.5

Serge et Marie forment un couple ordinaire. Déjà mère d’un adolescent, Marie décide d’avorter de l’enfant qu’elle attend de Serge et de quitter ce dernier. Elle finit par se rapprocher de George, son ex-mari alors que parallèlement à ces soucis, les amis de Marie ont également des ennuis similaires.

Après avoir souvent brossé des portraits masculins, Claude Sautet fait ici de Romy Schneider son personnage principal et pas n’importe quel personnage féminin. Marie quitte son amant et décide de ne pas garder l’enfant qu’elle porte car elle n’aime plus Serge. Postulat de départ ô combien moderne et féministe pour l’époque. Face à cette femme forte et indépendante, les personnages masculins sont faibles. Romy Schneider est absolument magnifique et le discours avant-gardiste du film fait qu’il n’a pas pris une ride. Si l’on parle peu d’Une Histoire Simple dans la filmographie de Sautet, il mérite largement d’être (re)découvert!

une-histoire-simple.jpg

TECHNIQUE:

4.5

Une copie impeccable! Seul le DVD a pu être visionné mais le résultat est encourageant!

BONUS:

2.5

On trouve ici une interview de membres de l’équipe qui revient sur la modernité du film.

VERDICT:

4.5

Une réedition salutaire d’un très beau film de Sautet!

Disponible en combo Bluray/DVD (19.99 euros) chez Pathé dès le 13 juin

 

Publicités

Critique Bluray: Polina, Danser sa vie

81Imo5KX28L._SL1500_.jpg

Réalisation Valérie Müller
Angelin Preljocaj
Scénario Valérie Müller
Angelin Preljocaj
Bastien Vivès
Acteurs principaux
Sociétés de production Everybody on Deck
TF1
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 108 minutes
Sortie 16 novembre 2016

LE FILM:

3.5

Russie, dans les années 90. Portée depuis l’enfance par la rigueur et l’exigence du professeur Bojinski, Polina est une danseuse classique prometteuse. Alors qu’elle s’apprête à intégrer le prestigieux ballet du Bolchoï, elle assiste à un spectacle de danse contemporaine qui la bouleverse profondément. C’est un choc artistique qui fait vaciller tout ce en quoi elle croyait. Elle décide de tout quitter et rejoint Aix-en-Provence pour travailler avec la talentueuse chorégraphe Liria Elsaj et tenter de trouver sa propre voie.

Adaptation de la BD de Bastien Vivès, « Polina », le film est réalisé par un duo composé de Valérie Muller et le célèbre chorégraphe Angelin Preljocaj. Dans un style très documentaire, « Polina » nous montre le parcours d’une jeune danseuse du Bolchoï, prestigieuse école où la rigueur fait loi. Après avoir assisté à un spectacle de danse contemporaine, la jeune danseuse se met en tête de rejoindre la France et trouver sa voie. L’intérêt de ce récit d’apprentissage est de montrer la remise en cause de tout l’apprentissage reçu par cette jeune fille pour enfin trouver son épanouissement artistique. Outre quelques scènes de danse remarquables, on retrouve avec plaisir Juliette Binoche dont on connaît sa passion pour la danse dans un rôle de chorégraphe et Niels Schneider mais on découvre évidemment la danseuse russe Anastasia Shevtsova au charme magnétique. Un « film de danse » enfin réaliste!

TECHNIQUE:

4.5

Impeccable!

BONUS:

3.5

On trouve ici un making of d’une vingtaine de minutes avec des interventions des membres de l’équipe.

VERDICT:

3.5

Un film de danse réaliste et réussi!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez TF1 VIDEO dès le 21 mars

Critique Bluray: Garde à vue

61mjjmi2hl-_sl1000_

Réalisation Claude Miller
Scénario Claude Miller
Jean Herman
Michel Audiard (dialogues)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Policier
Durée 84 minutes
Sortie 23 septembre 1981

LE FILM:

4.5

Un face-à-face inoubliable au cours duquel deux hommes s’affrontent et cherchent à se détruire. Pour avoir retrouvé le corps d’une adolescente violée et étranglée, et prévenu la police, maître Martinaud est placé en garde à vue le soir du jour de l’an…

Après « la Meilleure façon de marcher » et « Dites-lui que je l’aime », « Garde à vue » est le troisième long métrage de Claude Miller. Ce huis-clos est la confrontation entre Martinaud (Michel Serrault) et l’Inspecteur Gallien (Lino Ventura), lors d’une nuit de garde à vue le soir de la Saint Sylvestre. Gallien, persuadé de la culpabilité de Martinaud dans le viol et e meurtre de deux jeunes filles, va passer la nuit à tenter de le faire avouer. Tout semble en effet contre le notable: des années de frustration sexuelle auprès de sa femme mais aussi un amour secret dans le passé pour une enfant… Le scénario est implacable et les dialogues d’Audiard comme toujours finement ciselés mais que dire de la mise en scène de Miller dans un exercice ô combien compliqué (un huis-clos autour d’un bureau!): chef d’oeuvre!

TECHNIQUE:

4

Un grain très présent mais un résultat très correct dans l’ensemble!

BONUS:

4.5

On trouve ici un documentaire passionnant avec les interventions de toute la famille Miller dont Claude Miller, un court retour sur le film par Patrice Leconte et une interview d’époque de Serrault par Drucker.

VERDICT:

4.5

Classique, indispensable!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez TF1 VIDEO

CRITIQUE DVD: ROMY

Après une enfance choyée dans les Alpes, cette jeune allemande, fille d’acteurs célèbres, est propulsée à l’âge de 17 ans, au rang d’icone mondiale avec la trilogie Sissi. Malgré les millions que rapportent la licence, Romy Schneider est lasse de l’image trop lisse de l’héroïne autrichienne. Elle décide alors d’aller tourner des films en France où elle rencontra d’Alain Delon. Après leur rupture, elle épousa Harry Meyen et se retira de la vie publique pour élever son fils David. Quelques années plus tard, Romy revient dans des rôles phares qui marqueront à jamais le cinéma. Suite aux nombreuses tragédies qu’elle subira, Romy s’éteint le 29 mai 1982. En 30 ans personne n’a oublié cette légende du 7ème art.

Réalisé pour la télévision, ce film sort donc directement en video chez nous. Biopic consacré à la plus française des actrices allemandes, Romy Schneider, « Romy » est plutôt réussi! Souffrant certes d’un certain cachet « téléfilm » difficilement évitable, le film séduit malgré tout grâce aux efforts de mise en scène déployés par Torsten Fischer qui ne se contente pas d’un inventaire platement filmé des principaux évènements de la vie de l’actrice. Il ne s’attarde que peu sur l’enfance de la star et se concentre sur son angoisse, sa peur de ne pas être à la hauteur, son amour pour Delon, et son penchant pour l’alcool.

La réussite du film tient évidemment aussi à l’interprétation de l’actrice Jessica Schwartz à la ressemblance parfois saisissante!

Techniquement rien à dire sur ce DVD dont les seuls défauts d’image sont volontaires (fausses images d’archives)! Par contre, aucun bonus à signaler!

LA NOTE: 7/10

Disponible en DVD (14,99 euros) chez Aventi