CRITIQUE: OGGY ET LES CAFARDS, LE FILM

oggy_et_les_cafards

Depuis la nuit des temps, deux forces s’affrontent en un combat perpétuel, total et sans pitié. Un combat dont nous ne soupçonnions pas l’existence malgré sa férocité. Ce choc de titans, cette lutte ancestrale, cette bataille qui perdure à travers les âges, ce n’est pas celle du bien contre le mal… C’est celle d’Oggy contre les cafards !

Gros succès télévisé depuis la fin des années 90, Oggy et les Cafards passe au grand écran. Entièrement muet, musique et onomatopées meublant la bande-son, le film d’Olivier Jean-Marie, réalisateur de la plupart des épisodes tv, est techniquement très réussi. Il est toutefois dommage que le réalisateur n’ait pas eu l’ambition de faire un vrai long métrage. En effet, le film est l’assemblage de 3 segments principaux de la durée d’un épisode et d’un dernier très court en guise de conclusion. On passe de la préhistoire, au temps des chevaliers puis au début du XXème siècle à Londres et enfin dans un futur à la Star Wars mais il n’y a aucun lien entre ces segments et c’est le défaut majeur du film. Si l’aspect cartoonesque fonctionne parfaitement, l’absence de liant nuit et donne un côté un peu rébarbatif à l’entreprise.

Les enfants fans d’Oggy apprécieront et c’est finalement le principal!

NOTE: 6/10