CRITIQUE DVD: FAR AWAY

LE FILM: 9/10

Normandie, juin 1944. Dans les rangs de l’armée allemande, les alliés découvrent  deux soldats venus de l’autre bout du monde. Faits prisonniers par les Soviétiques puis les Allemands, ils ont combattu dans trois armées, sur tous les  continents, et traversé plus de 12 000 km à travers la Seconde Guerre mondiale. Leur exploit est resté inconnu jusqu’à ce jour…

« Far Away, les soldats de l’espoir » fait partie de cette famille de films que l’on appelle les DTV, films qui sortent directement en video sans passer par la case « salles obscures »! Dans cette catégorie de films on trouve clairement à boire et à manger et, de temps en temps, émergent certaines productions que l’on s’étonne de ne pas avoir pu découvrir au cinéma. Far Away est clairement l’un de ces films!

Si Spielberg avait un petit cousin coréen, il s’appellerait sûrement Je-Kyu Kang tant Far Away semble s’inspirer de « Cheval de Guerre » pour l’histoire, avec à la place du cheval Joey, deux soldats japonais et coréen changeant d’uniforme au gré des batailles, et de « Il faut sauver le soldat Ryan » pour le style de la réalisation lors des scènes de bataille. Pendant 2h20, sur un rythme très soutenu, Je-Kyu Kang nous raconte l’histoire incroyable de ces soldats asiatiques trouvés à la libération sous l’uniforme allemand, en nous faisant voyager d’un pays à l’autre, à travers les années. Hormis le personnage principal, le Coréen Jun-Shik Kim, les autres personnages évoluent du mal au bien et vice-versa selon les aléas de la guerre. Grande fresque épique, « Far Away » est une merveille au niveau de la réalisation, Je-Kyu Kang utilisant sa caméra au maximum de ses possibilités: plans aériens, caméra subjectives, harnachée au comédien, sans parler d’un lâcher de bombes dantesque… Et Je-Kyu Kang, comme souvent chez ses compatriotes, n’a pas peur du sang!

Le seul reproche que l’on puisse faire au cinéaste serait d’abuser un peu de la corde sensible, les violons étant de sortie régulièrement! Mais ce serait se priver d’une vraie petite bombe, d’un blockbuster guerrier terriblement enthousiasmant!

Au niveau technique, ce DVD est hallucinant que ce soit au niveau de l’image, proche dela HD, que du son, titanesque!

LES BONUS: 4/10

Au niveau bonus, c’est un peu light avec un making of très sommaire (10 mins)!

VERDICT: 8/10

Un DTV à découvrir absolument pour les amateurs de fresque à grand spectacle!!!

Disponible en DVD (19,99 euros) et combo blu-ray/dvd (24,99 euros) chez Wild Side Video dès le 1er août.