Jeu Concours: 3 DVD de « Visions » à gagner (jeu terminé)

814evXDdXqL._SL1500_.jpg

A l’occasion de la sortie en vidéo de « Visions » le 25 novembre, CINEDINGUE et WILD SIDE VIDEO sont heureux de vous offrir 3 DVD du film . Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 9 décembre; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Synopsis :

 

« Un an après un accident de voiture, un jeune couple, Evy et David, décide de s’installer dans un vignoble, pour commencer une nouvelle vie. Evy attend un enfant. Très vite, elle commence à apercevoir des phénomènes étranges. Ces visions vont faire de sa vie un véritable cauchemar… »

 

 

Publicités

Critique Bluray : Poltergeist

81Ju3-L+B-L._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    24 juin 2015
  • Réalisé par :
    Gil Kenan
  • Avec :
    Sam Rockwell, Rosemarie DeWitt, Jared Harris…
  • Durée :
    1h34min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2015
  • Titre original : Poltergeist
  • Distributeur :
    20th Century Fox

LE FILM:

3

Lorsque les Bowen emménagent dans leur nouvelle maison, ils sont rapidement confrontés à des phénomènes étranges. Une présence hante les lieux. Une nuit, leur plus jeune fille, Maddie, disparaît. Pour avoir une chance de la revoir, tous vont devoir mener un combat acharné contre un terrifiant poltergeist…

Remake très ressemblant du classique de Tobe Hooper, ce Poltergeist est plutôt bien ficelé et fera sûrement trembler les ados lors de leur soirée Halloween! En effet, si le réalisateur de « monster House » ne prend que peu de libertés par rapport à l’original, il livre un film de fantômes assez soft pour les aficionados du genre! Un bon moment qui ne révolutionne pas le genre.

TECHNIQUE:

4.5

C’est parfait à tous points de vue, mention spéciale au son qui mettra votre palpitant à rude épreuve!

BONUS:

1

On peut visionner ici le film dans version cinéma ou en version longue (pas grand intérêt). On peut voir également une fin alternative, les bandes annonces et une galerie photos.

VERDICT:

3

Un remake sage mais appliqué!

Disponible en DVD (19.99 euros), bluray (19.99 euros) et bluray 3D (24.99 euros) chez MGM dès le 28 octobre

CRITIQUE BLU-RAY: CONJURING, LES DOSSIERS WARREN

51bKT5eIgZL

LE FILM: 7.5/10

La critique est ici: https://cinedingue.com/2013/09/08/critique-conjuring-les-dossiers-warren/

TECHNIQUE: 9/10

L’image sublime de précision et de clarté, y compris dans les scène sombres, rend un bel hommage à la très belle photo du film. Côté son, la VO en HD est à réveiller les morts si j’ose dire: crise cardiaque garantie!

BONUS: 8/10

On trouve ici un un petit making of ainsi que deux modules sur les vrais protagonistes de l’affaire aussi flippants que le film!

VERDICT: 8/10

Un film de fantômes qui fera date!

Disponible en DVD( 19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Warner Bros dès le 21 décembre



CRITIQUE: CONJURING, LES DOSSIERS WARREN

CONJURING

Avant Amityville, il y avait Harrisville… Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l’histoire horrible, mais vraie, d’Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d’affronter une créature démoniaque d’une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l’affaire la plus terrifiante de leur carrière…

Genre très en vogue, le film d’horreur et plus particulièrement le film de fantômes tente depuis quelques années de renouveler le genre, usant d’artifices comme le found footage (faux documentaire) et le résultat n’est malheureusement pas souvent très brillant. James Wan, réalisateur de l’excellent Saw, ne renie pas ses sources d’inspiration et leur rend un hommage direct. Dans la lignée de L’Exorciste ou de Poltergeist, Conjuring n’apporte rien de nouveau mais reste tout à fait digne de ses modèles. S’appuyant sur l’histoire du couple de démonologues Warren, il réussit un vrai film de fantômes traditionnel mais s’il ne surprendra pas les plus de 30 ans qui ont vu quelques classiques du genre. Cependant, il réussit à faire peur grâce à un sens du rythme parfait, faisant monter la tension progressivement jusqu’à un final assez éprouvant et également une mise en scène qui fait de Wan l’un des maîtres du genre aujourd’hui. On retiendra également une photo et une direction artistique très 70’s de premier ordre!

NOTE: 7.5/10

 

CRITIQUE BLU-RAY: THE INNKEEPERS

the_inkeepersLE FILM: 6.5/10

Après cent ans d’existence, l’hôtel The Yankee Pedlar n’est qu’à quelques jours de sa fermeture définitive. Les derniers employés Claire et Luke sont bien décidés à profiter du peu de clients pour lever le mystère de cet hôtel considéré comme le plus hanté de la Nouvelle-Angleterre…

Après « The House of The Devil » ou « Cabin Fever 2 », Ti West persiste dans le genre avec un nouveau film de maison hantée. Il s’agit ici d’un hôtel qui existe réellement et qui a la réputation d’être hanté. The Inkeepers, traîté avec un certain humour notamment lors de sa première partie, revient aux fondements du film de fantômes délaissant le Found Footage façon Paranormal Activity. Réalisé avec un certain savoir-faire, The Innkeepers évite d’en faire trop et distille un climat délicieusement angoissant parvenant à échapper au grand-guignol souvent inhérent à ce genre de productions. Un DTV qui ravira les amateurs du genre!

TECHNIQUE: 9/10

Excellent et ce, même durant les scènes sombres!

BONUS: 4/10

Pour seul bonus, on trouve un making of très court (7 mins) qui revient en particulier sur le lieu de tournage!

VERDICT: 7/10

Un film de fantômes classique mais efficace!

Disponible en DVD (19.99 euros) et blu-ray (24.99 euros) chez TF1 Video dès le 28 août.


CRITIQUE BLU-RAY: AMERICAN HORROR STORY SAISON 1

american_horror_storyLA SERIE: 8/10

La famille Harmon, composée d’un psychiatre pervers, de sa femme meurtrie et de leur fille satanique, s’installe dans un manoir hanté à Los Angeles, après l’adultère du père et la fausse couche de la mère. Les esprits rôdent et sont bien décidés à les torturer, afin de les confronter à leurs plus grandes peurs…

Longtemps réduite à The Twilight Zone, la série d’horreur semble revenir en force avec des séries comme True Blood ou The Walking Dead! Créée par les géniteurs de Nip Tuck, American Horror Story revisite dans sa saison 1 le mythe de la maison hantée mais d’une manière totalement originale! Ici point de portes qui grincent ni de rires d’enfants dans le grenier: à travers l’histoire d’une famille qui emménage dans une maison victorienne dans le but de prendre un nouveau départ et qui s’aperçoit petit à petit du passé chargé de la dite maison, AHS prend le parti de créer un univers glauque, malsain et plus dérangeant que véritablement effrayant. Lire la suite

CRITIQUE: L’ORPHELINAT (2007)

Wild Bunch Distribution

Le plus grand succès espagnol de tous les temps! Et c’est amplement mérité!

Juan Antonio Bayona rejoint Guillermo Del Toro et Alejandro Amenabar au sein de cette Nouvelle Vague espagnole dont on parle tant en ce moment.Et ici, ça n’a rien à voir avec le très décevant « Abandonnée » de Nacho Cerda; il s’agit là d’un sommet du film de « fantômes », genre très codifié, rempli de passages obligés.

Laura s’installe avec son mari et son fils adoptif, Simon, dans l’orphelinat au sein duquel elle a grandi: elle souhaite en faire un centre pour handicapés. Simon joue, de plus en plus souvent, avec des enfants imaginaires, au grand dam de ses parents. Un jour, Simon disparaît et les mois passant, Laura va commencer à croire à cette histoire d’enfants qui auraient enlevé Simon et à entrer dans l’univers de son fils. Elle y fera d’étranges découvertes…

Tous les classiques du genre sont donc réunis dans ce film: grande maison isolée à la « Psychose », bruits nocturnes, grincements de portes et cris d’enfants… Les mêmes ingrédients que dans l’excellent « les Autres » d’Alejandro Amenabar. Mais Bayona réussit malgré ça à nous transporter dans son histoire du début à la fin grâce à une mise en scène brillante, sans esbrouffe et effets de styles faciles.

Le dénouement vous glacera le sang autant qu’il vous nouera la gorge d’émotion. Il s’agit ici vraiment d’un coup de maître à découvrir de toute urgence.