Critique Dvd: Poisson d’Avril

71fINJZJ4BL._SL1500_.jpg

LE FILM:

3

Un employé garagiste économise pour offrir à son épouse une machine à laver… Mais un vendeur sans scrupules l’attend… Bourvil et Annie Cordy, entourés de Pierre Dux et Denise Grey, ont fort à faire, face à un garde-pêche nommé… Louis de Funès…

Réalisé par Gilles Grangier avec des dialogues de Michel Audiard, ce « Poisson d’Avril » est un petit vaudeville sans prétention mais assez réjouissant notamment grâce à la prestation savoureuse de Bourvil dans le rôle d’un petit garagiste de province qui ment à sa femme pour aller pêcher. Ce petit mensonge aura de grandes conséquences pour le plaisir du spectateur amateur de quiproquos. Pour l’anecdote, c’est la première fois que Bourvil et Louis de Funès se croisent devant la caméra, le temps d’une scène. Charmant!

TECHNIQUE:

4

Une copie très propre!

BONUS:

2.5

On trouve ici la présentation amusée de Guillemette Odicino et Eric Libiot.

VERDICT:

3

Un vaudeville fort sympathique!

Disponible en DVD (12.99 euros) chez TF1 Vidéo

 

Critique Dvd: les Souvenirs

81CYpk24GWL._SL1500_

  • Date de sortie salles :
    14 janvier 2015
  • Réalisé par :
    Jean-Paul Rouve
  • Avec :
    Michel Blanc, Annie Cordy, Mathieu Spinosi…
  • Durée :
    1h36min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2014
  • Distributeur :
    UGC

LE FILM:

4

Romain a 23 ans. Il aimerait être écrivain mais, pour l’instant, il est veilleur de nuit dans un hôtel. Son père a 62 ans. Il part à la retraite et fait semblant de s’en foutre. Son colocataire a 24 ans. Il ne pense qu’à une chose : séduire une fille, n’importe laquelle et par tous les moyens. Sa grand-mère a 85 ans. Elle se retrouve en maison de retraite et se demande ce qu’elle fait avec tous ces vieux.
Un jour son père débarque en catastrophe. Sa grand-mère a disparu. Elle s’est évadée en quelque sorte. Romain part à sa recherche, quelque part dans ses souvenirs ?

Pour son troisième film, Jean-Paul Rouve adapte le roman éponyme de David Foenkinos (la Délicatesse…). Cette comédie douce-amère est une jolie réflexion sur la vie au sens large et plus précisément sur la vieillesse, la fin de vie, la filiation, et l’on pourrait comme ça multiplier les thématiques, le film parlant du coup à un large public. On suit Romain qui, à 23 ans, se cherche encore sentimentalement et professionnellement; son père perturbé par son passage à la retraite et son couple qui semble subir l’usure du temps; sa mère qui aimerait rompre la routine de son mariage, sa grand-mère qui refuse de voir sa vie lui échapper à cause d’une chute. On retrouve le goût de Jean-Paul Rouve pour le quotidien, les personnages et une certaine folie notamment à travers les figures du pompiste philosophe, du coloc ou encore d’une hôtesse d’office de tourisme très particulière. La vraie valeur ajoutée du projet tient à son casting absolument parfait: Michel Blanc confirme qu’il est un immense acteur, Chantal Lauby offre une composition toute en finesse, Annie Cordy prouve qu’on ne la voit pas assez au Cinéma et Mathieu Spinosi se montre tout à fait à la hauteur de ses partenaires!

Un bien joli film !

TECHNIQUE:

4

RAS!

BONUS:

4

Outre quelques scènes coupées, on trouve une passionnante interview de Jean-Paul Rouve et David Foenkinos par Christophe Carrière qui vaut tous les making of!

VERDICT:

4

Un bien joli film!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez TF1 Vidéo