CRITIQUE BLU-RAY: SUGAR MAN

81Z6l-+dieL__SL1500_

LE FILM: 9/10

Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums sur un label de Motown. C’est un échec, à tel point qu’on raconte qu’il se serait suicidé sur scène. Plus personne n’entendit parler de Rodriguez. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu’il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l’Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de « Sugar Man ». Ce qu’ils découvrent est une histoire faite de surprises, d’émotions et d’inspiration.

Alors que certaines émissions de télé-réalité permettent à n’importe qui de devenir célèbre en un claquement de doigts, il existe à côté des individus qui vivent pour leur art sans jamais atteindre la notoriété. Sixto Rodriguez fait plutôt partie de la seconde catégorie quoique… Ce documentaire passionnant nous emmène sur les traces d’un chanteur, Sixto Rodriguez, dont le premier de ses deux albums se vendit dans son pays, les Etats-Unis, au nombre de six exemplaires. Non pas qu’il n’avait aucun talent, loin de là, sa musique n’ayant rien à envier à celle de Bob Dylan, mais la chance avait décidé de le bouder. Le plus fou dans cette histoire est que, sans le savoir, en Afrique du Sud, il était carrément une énorme star! C’est cette histoire complètement dingue que Malik Bendjelloul nous conte, ponctuée des merveilleuses chansons de Rodriguez, livrant ici un hymne à ces quelques individus pour qui seul compte l’exercice de leur art. Un Oscar du meilleur documentaire ô combien mérité! Formidable!

TECHNIQUE: 9/10

C’est du très bon aussi bien pour l’image que niveau son!

BONUS: 9/10

Outre les bandes-annonces d’usage, on trouve un making of (30 mins) intéressant, un showcase de Rodriguez au Max Linder (12 mins) et un titre live à Phoenix (2 mins).

VERDICT: 9/10

Le doc de l’année!

Disponible en DVD (19,99 euros) et Blu-ray (24,99 euros) chez ARP Sélection