Critique: Aurore

471835.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Blandine Lenoir
Scénario Blandine Lenoir
Jean-Luc Gaget
Océane Michel
Acteurs principaux
Sociétés de production Karé Productions
France 3 Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée h 29
Sortie 26 avril 2017

Aurore est séparée, elle vient de perdre son emploi et apprend qu’elle va être grand-mère. La société la pousse doucement vers la sortie, mais quand Aurore retrouve par hasard son amour de jeunesse, elle entre en résistance, refusant la casse à laquelle elle semble être destinée. Et si c’était maintenant qu’une nouvelle vie pouvait commencer ?

Si la Comédie à la Française est parfois désespérante de nullité et si peu exigeante, de temps en temps une surprise surgit. C’est le cas avec le premier film de Blandine Lenoir, « Aurore » qui nous parle  de ce que c’est, encore aujourd’hui, d’être une femme passé 50 ans: la ménopause, les difficultés d’emploi, la « grand-maternité »,… Sans jamais donner de leçon, avec de vraies qualités d’écriture, cette comédie s’avère souvent très drôle mais aussi émouvante, notamment grâce à la magnifique interprétation d’Agnès Jaoui, toute en nuances, qui prouve qu’on ne la voit pas encore assez. A ses côtés, aucun second rôle n’est laissé à l’écart et apporte une plus value à ce qui pourrait bien être l’un des films français les plus réjouissants de l’année!

4.5

Publicités