CRITIQUE BLURAY: HOT SHOTS

81+8dvPS5oL__SL1500_

LE FILM: 6.5/10

Topper Harley est pilote de l’US Airforce tout comme son père tragiquement disparu. Il va devoir reprendre du service pour détruire les installations nucléaires de Saddam Hussein.

Jim Abrahams quitte le célèbre trio ZAZ ( tous les Y a-t-il…) pour une carrière solo avec cette parodie qui s’inspire en grande partie de Top Gun. L’objectif est clairement d’enchaîner les gags le plus rapidement possible et de multiplier les références (9 semaines 1/2, Autant en Emporte le vent, Danse avec les loups…) avec quelques runnings gags bien savoureux comme ce chien sur lequel tout le monde s’asseoit ou les blessures de l’amiral Benson incarné par l’inénarrable Lloyd Bridges! Malheureusement, le film souffre de quelques baisses de rythme assez franches qui font de ce film une réussite partielle.

TECHNIQUE: 5/10

Du grain, une définition très moyenne, une espèce de voile permanent à l’image, si le son avec un VO DTS HD est à la hauteur, l’image reste au niveau du DVD!

BONUS: 1/10

Comme souvent chez cet éditeur, un making of de 28 mins en VO non sous-titré! Une attitude incompréhensible!

VERDICT: 6.5/10

Une comédie à moitié réussie dans un bluray indigent!

Disponible en Bluray (14.99 euros ) dès le 15 décembre et intégrale Hot Shots (19.99 euros) chez FPE déjà disponible


CRITIQUE BLU-RAY: LA CITE ROSE

81t+4C7uk8L__SL1500_

LE FILM: 6/10

« Mitraillette » a 12 ans. Il vit à la Cité Rose, sa cité qu’il ne quitterait pour rien au monde. Son univers, c’est sa famille : Isma, son cousin de 16 ans, qui
admire Narcisse, le caïd du quartier et prend un mauvais chemin. Son grand frère, Djibril, 22 ans, étudiant à La Sorbonne et qui rêve de devenir avocat.
Mitraillette, lui, aimerait juste sortir avec Océane, la plus belle fille du collège… Leurs destins sont liés, au sein d’un quartier, au coeur de ses tours
où les rêves, parfois, se payent cash…

Premier film de Julien Abraham, la Cité Rose avait tout pour être un énième film sur la banlieue véhiculant son lot de clichés, drogue, rap, violence, etc… Surprise, même si le réalisateur évoque ces points, le film ne sombre jamais dans le misérabilisme et se veut même assez souvent d’une légèreté salvatrice. La bande originale, quant à elle, a l’excellente idée de passer du rap à la soul en passant par les musiques du monde. En suivant trois histoires en parallèle, celle du petit Mitraillette qui rêve de séduire Océane, celle de Isma son cousin qui se rêve en Tony Montana, et celle de Djibril dont l’objectif est de devenir avocat, Abraham veut nous montrer que d’autres voies que la délinquance existent et que même dans la Cité Rose, on a droit de rêver.

Même si le message peut paraître un brin naïf, le film dégage assez d’énergie et ses acteurs tellement d’enthousiasme que l’on passe un bon moment. Loin du naufrage annoncé!

TECHNIQUE: 9/10

Une HD limpide!

BONUS: 8/10

Outre deux clips de Soprano et Youssoupha, on a droit à un très sympathique making of qui reflète bien la bonne humeur dégagée par les comédiens amateurs!

VERDICT: 6/10

Un film optimiste et sympathique!

Disponible en DVD (19.99 euros) et blu-ray (24.99 euros) chez TF1 Video dès le 7 août