CRITIQUE: PERSONA

AFF PERSONA

 

  • Réalisé par :  Ingmar Bergman
  • Avec : Liv Ullmann , Bibi ANDERSSON , Gunnar Björnstrand …
  • Durée :
    1h24min
  • Pays de production :
     Suède
  • Année de production :  1965
  • Titre original : PERSONA
  • Distributeur :
    ARTISTES ASSOCIES

En plein milieu d’une représentation, la comédienne Elisabet Vogler perd l’usage de la parole. Après un séjour dans une clinique, elle s’installe quelque temps sur l’île de Fårö avec son infirmière, Alma. Les deux jeunes femmes vont alors nouer une grande complicité qui va pousser Alma à se confier. Mais cette relation fusionnelle va très vite se détériorer…

PERSONA

Persona, c’est le mot latin qui désigne le masque que portaient les acteurs de théâtre. Dans la psychanalyse, il s’agit, selon Jung, du masque que l’individu porte dans sa vie en société, son rôle social,  en opposition à son vrai « moi ». Ces deux définitions servent donc de point de départ à Ingmar Bergman pour ce qui constitue l’un de ses films les plus difficiles d’accès. L’originalité du montage, les gros plans perpétuels sur les visages de ses deux actrices, le monologue permanent de l’infirmière Alma et la musique hypnotique font de ce film une expérience sensorielle intense. Persona mérite d’être vue et revu tant il comprend de niveaux de lectures. Une oeuvre majeure!

Ressortie en version restaurée avec Carlotta Films le 5 mars

 

NOTE: 9.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s