REPRISE: SIDEWALK STORIES

affiche

A New York, en plein hiver, un artiste de rue noir gagne sa vie en dessinant le portrait de passants. Il emménage bientôt dans le sous-sol d’un vieil immeuble abandonné.
Un soir, il est témoin, dans le quartier de Manhattan, du meurtre d’un homme. Il recueille sa petite fille de deux ans, et, au même moment, vit une histoire d’amour avec une jeune femme de son âge.

Mercredi prochain, les amateurs de cinéma muet pourront voir ou revoir le Sidewalk Stories de Charles Lane , film de 1980 en noir et blanc et muet donc dans une version restaurée et ce, grâce à Carlotta Films. Hommage direct au Kid de Chaplin, le film de Lane pourrait être également assimilé à la Blaxploitation, tous ses personnages étant afro-américains. Lane évoque avec tendresse le quotidien des sans-abris et plus précisément de l’un d’entre eux qui se retrouve avec la charge d’une petite fille dont le père a été assassiné. Le réalisateur leur donne d’ailleurs la parole au sens propre comme au figuré.

Un joli film à (re)découvrir!

NOTE: 7/10

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s