CRITIQUE: TU HONORERAS TA MERE ET TA MERE

81qXttHaQ8L__SL1500_Comme tous les étés, Jo et ses quatre fils se retrouvent en Grèce pour leur traditionnel festival de théâtre. Mais, crise économique oblige, le festival est annulé! Squatter, mentir, convaincre les habitants de faire malgré tout un spectacle, gérer la débandade familiale: Jo est prête à tout pour sauver ce moment sacré en famille…

Sur fond de crise grecque, Brigitte Rouan organise une réunion de famille sur une île. Après l’annulation de leur festival de Théâtre, Jo et ses fils décident de rester et de monter leur spectacle eux-mêmes. C’est l’occasion de confronter les générations et surtout d’assoir l’emprise d’une mère sur ses fils et de faire le lien avec Œdipe dont la troupe contera le mythe. Si les comédiens avec une excellente Nicole Garcia emportent l’adhésion, le film dégage une impression de grand bordel et d’improvisation qui font qu’on ne sait pas vraiment où la réalisatrice veut nous emmener. Si l’on ne passe pas un mauvais moment, le résultat est quand même un peu vain…

NOTE: 5/10

Sous réserve de confirmation, sur le DVD qui sortira le 15 octobre devrait être présent un passionnant documentaire dans lequel la réalisatrice revient sur les lieux du tournage pour parler de la crise avec des membres de son équipe. Saisissant!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s