Critique Dvd: Gare du Nord/Géographie Humaine

91sVkn6K0oL._SL1500_

LE FILM: 8/10

On aimerait y rester, mais il faut se dépêcher… Comme des milliers de vies qui s’y croisent, Ismaël, Mathilde, Sacha et Joan vont s’y rencontrer. Chaque jour, Ismaël est ébloui, fasciné, épuisé par ce lieu. C’est sur le quai du RER qu’il voit Mathilde pour la première fois. Peu à peu, ils tombent amoureux. Ils croisent Sacha et Joan. Sacha est à la recherche de sa fille disparue, Joan passe sa vie dans cette gare entre Lille, Londres et Paris. La gare est comme une bulle que tous traversent, Français, immigrés, émigrés, voyageurs, fantômes… C’est un carrefour où chaque vie passe vite et disparaît.

Excellent idée de l’éditeur Blaq Out d’avoir regroupé ces deux films dans le même coffret DVD tant ils sont indissociables. Après avoir réalisé le documentaire Géographie Humaine sur le microcosme de la Gare du Nord, cette fourmillière qui voit se croiser de jour comme de nuit des destins totalement divers, la réalisatrice Claire Simon décida alors d’en faire un long métrage de fiction. On retrouve donc dans Gare du Nord, des personnages croisés dans le documentaire mais incarnés par des acteurs! Cela donne un film choral assez réjouissant, parfois émouvant, comme une métaphore de la vie, la gare n’étant qu’un lieu de passage. Le film est de surcroît remarquablement interprété notamment par Reda Kateb qui prouve qu’il peut jouer autre chose que la petite frappe et Nicole Garcia, lumineuse.

TECHNIQUE: 8/10

Deux DVD de très bonne facture!

BONUS: 8/10

On trouve deux bonus passionnants:

Dialogue entre Claire Simon, Stéphane Batut, directeur de casting, et Judith Fraggi, personne en immersion (17′)
Dialogue entre Claire Simon et Jean-Marie Duthilleul, architecte responsable de l’aménagement de la Gare du Nord (29′)

VERDICT: 8/10

Une belle édition pour un projet qui mérite le coup d’oeil!

Disponible en édition 2 DVD (24.99 euros) chez Blaq Out

CRITIQUE: TU HONORERAS TA MERE ET TA MERE

81qXttHaQ8L__SL1500_Comme tous les étés, Jo et ses quatre fils se retrouvent en Grèce pour leur traditionnel festival de théâtre. Mais, crise économique oblige, le festival est annulé! Squatter, mentir, convaincre les habitants de faire malgré tout un spectacle, gérer la débandade familiale: Jo est prête à tout pour sauver ce moment sacré en famille…

Sur fond de crise grecque, Brigitte Rouan organise une réunion de famille sur une île. Après l’annulation de leur festival de Théâtre, Jo et ses fils décident de rester et de monter leur spectacle eux-mêmes. C’est l’occasion de confronter les générations et surtout d’assoir l’emprise d’une mère sur ses fils et de faire le lien avec Œdipe dont la troupe contera le mythe. Si les comédiens avec une excellente Nicole Garcia emportent l’adhésion, le film dégage une impression de grand bordel et d’improvisation qui font qu’on ne sait pas vraiment où la réalisatrice veut nous emmener. Si l’on ne passe pas un mauvais moment, le résultat est quand même un peu vain…

NOTE: 5/10

Sous réserve de confirmation, sur le DVD qui sortira le 15 octobre devrait être présent un passionnant documentaire dans lequel la réalisatrice revient sur les lieux du tournage pour parler de la crise avec des membres de son équipe. Saisissant!